5 souvenirs à ramener du Cambodge

Partir à l’autre bout du monde n’est malheureusement pas chose anodine pour la plupart d’entre nous, et pour qu’un voyage reste ancré dans la mémoire, le plus important c’est bien sûr de prendre de belles photos, mais le plus dur c’est de choisir quels souvenirs ramener de ce pays si lointain que ce soit pour les garder pour vous ou pour en faire cadeau à vos proches. Pour vous donner quelques idées, voici notre sélection des cinq articles souvenirs à ramener de votre incroyable voyage au Cambodge.

1.      Le fameux krâma

C’est le tissu traditionnel khmer fait de soie ou de coton. Pouvant être porté et utilisé de mille façons, en écharpe, en couvre-chef, en porte-bébé… Ce tissu fait littéralement partie du quotidien des cambodgiens. A l’origine à petits carreaux blancs et rouges ou blancs et bleus, vous en trouverez désormais de toutes les couleurs. Si vous voulez en savoir plus sur ce fameux tissu, lisez notre article sur l’histoire et les origines du krâma.

Krama - Souvenir Cambodge - Wamtour

Les kramas et leurs carreaux aux mille couleurs

2.      Du poivre de Kampot

On pourrait penser que du poivre c’est du poivre, mais le poivre du Kampot est une vraie merveille pour les amateurs d’épices. Pas étonnant qu’on le retrouve sur les tables des plus grands chefs français. Le poivre de Kampot est un excellent souvenir à ramener du Cambodge car il tient son goût unique du terroir, rien de tel pour retrouver un exotisme une fois rentré au pays. Faites toutefois attention à acquérir du vrai poivre de Kampot car les contrefaçons sont nombreuses, faites-vous conseiller et exigez le label reconnu.

Poivre de Kampot - Souvenir Cambodge - Wamtour

Poivre de Kampot rouge

3.      Des tissus en soie

Le tissage de la soie fait indéniablement partie de la culture khmère, les tissus de soie sont également de très bons articles en guise de souvenir du Cambodge. Il y en a de toutes les couleurs et pour tous les goûts. Soyez sûr de faire plaisir à vos proches en leur ramenant des tissus de soie soigneusement créées par les petites mains habiles des tisserandes du Cambodge.

Soie - Souvenir Cambodge - Wamtour

Une tisserande de soie s’attelant à la tâche

4.      Des bijoux

Pour ceux qui sont un peu plus bling-bling, vous avez le choix entre des centaines de variétés de bijoux en or et en argent typiques du pays. Rassurez-vous pour votre porte-monnaie car il est possible de faire de très bonnes affaires en matière de bijoux au Cambodge à condition d’en connaître un rayon et de s’informer un minimum sur la provenance des produits. En tout cas, fantaisies ou authentiques, l’extravagance des bijoux khmers qui se portent pratiquement de la tête au pied peut en captiver plus d’un.

Bijoux khmers - Souvenirs Cambodge - Wamtour

Des danseuses Apsaras parées de leurs magnifiques bijoux

5.      Des sculptures

La sculpture au Cambodge est un artisanat très répandu alors si vous êtes plutôt intéressé par les babioles, voire les œuvres d’art, vous trouverez votre bonheur dans ce type de marchandise. Il y en a de toutes les tailles et de tous les budgets. Les sculptures sont généralement représentatives de danseuses apsaras, de bustes de rois ou des bas reliefs d’Angkor. Les sculptures en bois se vendent mieux que les sculptures en pierre, ces dernières pèsent trop lourds pour les bagages des touristes.

Sculpture - Souvenirs Cambodge - Wamtour

Un sculpteur en train de tailler dans la pierre

Si vous n’avez pas encore trouvé votre bonheur dans notre liste, on vous emmène directement sillonner les rues de Phnom Penh et de Siem Reap, ou si vous voulez les campagnes cambodgiennes, pour vous trouver l’article souvenir qui vous convient, alors contactez l’agence WAMTOUR pour organiser un voyage sur-mesure au Cambodge.

 


 

Publié par N.R.

Voyager sans crainte dans un pays anglophone

Si vous avez toujours rêvé de passer un séjour de rêve au Cambodge mais vous avez longtemps hésité à franchir le cap parce qu’il s’agit d’un pays anglophone et malgré le fait que vous faites partie des personnes les plus cultivées de votre entourage, vous êtes malheureusement NUL EN ANGLAIS, préparez vos bagages car nous avons pensé à vous.

wamtour_cambodge_14jours_tout_inclus

WAM l’artisan local vous a concocté un tout nouveau programme qui fera de vous le voyageur le plus serein qui soit. Comment ? Eh bien tout simplement parce que vous n’aurez plus aucun souci à vous faire car nous nous occupons de tout, absolument tout !

En choisissant ce séjour en tout inclus et accompagné de 14 jours, vous éviterez tous les tracas du voyage tels que les formalités d’embarquement, les changements de terminal durant les escales, etc. Eh oui, au moment où l’on parle un vol direct Paris – Phnom Penh n’existe pas encore donc des escales il y en aura au moins un.

Et grâce à WAM et son expertise, vous n’aurez plus aucun souci à vous faire car nous serons à vos côtés à chaque instant pour vous aider dans ce périple qui vous conduira vers l’une des plus belles destinations du monde. Nous serons avec vous dès votre départ de France, un accompagnateur sera mis à votre disposition dès votre arrivée à votre aéroport de départ. Cet accompagnateur aura pour responsabilité de vous assister dans toutes les démarches et formalités dans les aéroports jusqu’à ce que vous arriviez à bon port, et ce autant pour les vols allers que pour les vols retours, et sera bien évidemment votre traducteur lorsque vous en aurez besoin. Il ne vous laissera qu’à la fin de votre séjour quand vous serez arrivé sain et sauf en France. En outre, vous bénéficierez d’une assistance 24/24 pour toute la durée de votre séjour de manière à ce que vous n’ayez à vous préoccuper de rien.

Au programme, découvrez les merveilles culturelles et architecturales d’Angkor et de ses innombrables temples, partez à la découverte de la somptueuse capitale Phnom Penh et de la magnifique ville de Siem Reap aux portes d’Angkor. Pour couronner le tout vous partirez sur les côtes sud du pays pour savourer de superbes moments de détente sur les belles plages de Sihanoukville et l’île de Koh Rong.

Chez WAM, nous cherchons continuellement à améliorer nos prestations et satisfaire nos visiteurs pour mieux leur partager notre amour pour ce merveilleux pays. Tous nos clients repartent plus que satisfaits. Alors n’attendez plus, choisissez une valeur sûre et profitez de toutes nos offres exceptionnelles.

Visiter les artisans traditionnels de Mandalay en Birmanie

1200px-Mandalay_Temple_Kyaw_Aung_San_Tha_by_Daniel_Julie

Lors de mon second voyage en Birmanie, j’ai pris la décision de m’attarder à Mandalay pour visiter les ateliers des artisans traditionnels de la ville. Bien que la ville soit moins intéressante du point de vue architectural, les richesses culturelles y sont attrayantes. Elle offre aux visiteurs assoiffés de découverte comme moi de petits ateliers symbole de l’artisanat traditionnel birman. Pour ma part, j’ai réellement apprécié de voir les artisans laborieux et affairé à créer de magnifiques objets à travers leur savoir-faire ancestral.

La fabrication des fameuses Feuilles d’Or

Comme on peut le remarquer, les feuilles d’or sont très employées pour recouvrir les Bouddhas et les stupas dans les pagodes. Mandalay est la ville principale pour leur fabrication. Elle est exportée dans tout le pays depuis cette ville. Je voulais réellement découvrir avec quoi et comment elles sont fabriquées. Je me suis alors dirigé vers la 36e rue. J’y ai été reçu par une famille qui a réalisé le métier depuis des générations. Là encore, j’ai été réellement stupéfait de l’accueil chaleureux que l’on m’avait réservé. On m’a expliqué l’utilité des feuilles d’or et les processus de fabrication. Il m’a également démontré qu’ils utilisaient des outils ancestraux pour réaliser le travail. Comme le travail est très dur et long, les hommes sont les plus amènes pour effectuer quasi toutes les tâches.

J’étais réellement étonné qu’une fine feuille d’or de 2,5 cm² soit obtenue après plusieurs heures de dur labeur. Pour obtenir les feuilles d’or, au tout début, le père de famille a pris un lingot d’or pur qu’il a aplati et étiré à la presse pour obtenir un long ruban d’or et fin. Ils sont ensuite découpés et enveloppés un à un dans des feuilles de bambou. Après avoir rassemblé le tout en un petit paquet, ce dernier est aplati à partir d’une masse. L’ouvrier frappe et martèle dessus durant plusieurs jusqu’à obtention de pétales d’or hyper fin. Après cette étape, les femmes s’occupent de retirer les feuilles d’or aplaties pour ensuite les découper en petits carrés. Pour les vendre, elles sont déposées dans de nouvelles petites enveloppes de papier. Cette petite visite particulière est une véritable expérience lors d’un voyage en Birmanie.

L’élaboration de la pierre de jade

Après la découverte de la création des feuilles d’or, je me suis empressé vers le marché du jade pour une nouvelle expérience enrichissante. Comme son nom l’indique, ce marché est dédié à cette magnifique pierre au couleur vert-émeraude. Ce marché est localisé dans le sud de Mandalay vers la 86e rue. Comme il est situé loin de mon hôtel, je me suis fait guider par un guide local. Une fois arrivé sur les lieux, j’ai découvert un univers à part où je pouvais observer la vraie vie birmane. Une fois à l’entrée, les touristes doivent payer pour visiter. Des dizaines et des dizaines de personnes y vendent et taillent les jades. Tout le monde s’affaire à leur tâche au Jade Market.

On a longé les petites allées du marché où des acheteurs, en majorité Chinois, négocient avec les vendeurs. Avec une petite lampe à la main, ils observent minutieusement les nervures des pierres pour s’assurer de leur authenticité. En général, les pierres de jade but y sont travaillées avec beaucoup de finesse. Cette pierre à l’état brut passe entre les mains des tailleurs et les polisseurs pour obtenir des petites merveilles de diverses formes. Ils utilisent pour cela des matériels réellement rudimentaires. Cependant, d’après ce que mon guide m’a expliqué, ce sont des outils traditionnels et ancestraux. Ça a toujours été de telle manière que les ouvriers ont façonné la pierre de jade depuis des générations. Les pierres de jade sont surtout transformées en bijoux à savoir les boucles d’oreilles, colliers et bagues. J’ai ramené quelques objets en souvenir de mon passage. Il faut savoir que passer par le Jade Market est davantage une aventure que je n’ai pas regretté. Cette visite vous réservera plein de souvenirs de votre passage en Birmanie.


Un article de Jeanne M.

Mes plus beaux voyages et découvertes

Islande paysage chute d'eau

Depuis que j’étais petite, avec mes parents, nous avons effectué plusieurs vacances à l’étranger, mais également dans les provinces de France. Mon amour du voyage n’a cessé de s’agrandir que lorsque je suis devenue indépendante, je me suis souvent envolée vers des destinations lointaines pour rencontrer des populations et des cultures différentes, pour admirer des paysages enchanteurs et vivre des aventures exceptionnelles. À travers cet article, je tiens à vous partager mes plus beaux voyages et découvertes à travers le monde, en espérant vous inspirez dans le choix de vos prochaines escapades en solo ou en famille.

L’Islande

En tout, j’ai effectué trois voyages en Islande, un avec mes parents, un autre en solo et un dernier avec une copine. À chaque fois, j’ai été émerveillée par l’interminable beauté de ce pays aux paysages spectaculaires. Ce que j’aime le plus dans le territoire islandais est le fait qu’il est constitué d’une nature à l’état brut qui est un mélange détonnant de glace et de feu. En effet, l’Islande compte près de 300 volcans et 11 % de son territoire est recouvert de glaciers. Parmi les merveilleuses expériences et découvertes que j’ai effectuées dans le pays, il y a notamment la randonnée dans le parc national de Skaftafell, les baignades dans des bassins d’eau chaude dans le fabuleux Blue Lagoon et l’excursion à Reykjavik pour observer les baleines et les baleines. J’ai également eu la chance de voir des aurores boréales lors de mon passage à Reykjavik.

La Thaïlande

Mon escapade en Thaïlande fait partie de mes meilleurs souvenirs de voyage. J’y suis partie en décembre avec un ami proche qui partageait la même passion pour la découverte d’un pays étranger. Nous avons opté pour un séjour en sacs à dos de 2 semaines. Ce que j’ai le plus apprécié dans ce pays de l’Asie est sa population très souriante ainsi que sa nourriture « Thaï » très savoureuse. En tant que deux fêtards réunis, mon compagnon de voyage et moi avons aimé les soirées animées dans les pubs à Bangkok. Après Bangkok, j’ai surtout aimé notre séjour sur l’île de Koh Samui. La visite du Big Buddha était fascinante et le site des plus apaisants. Le farniente et la baignade sur la plage de Bophut sans oublier la découverte de son village de pêcheurs étaient également de superbes expériences.

La Norvège

J’ai découvert la Norvège avec mon petit ami. Nous avons choisi d’effectuer un road-trip pour parcourir le territoire norvégien. Le fait d’avoir loué une voiture sur place nous a bien simplifié l’organisation. Pendant notre séjour de 15 jours, nous avons bien pu profiter de cette merveilleuse destination, surnommée « pays de fjords ». Durant notre trajet, nous avons eu plaisir à admirer des paysages extraordinaires et à visiter des endroits remarquables. Les expériences qui m’ont le plus marquée durant notre séjour en Norvège sont, entre autres, la visite du parc Vigeland et le château Akershusla dans la ville d’Oslo, la randonnée dans le parc national de Rondane, le safari dans le parc national de Dovrefjell-Sunndalsfjella pour observer des bœufs musqués, et surtout, la sympathique excursion pour découvrir le Geirangerfjord.


Un article de Jeanne M.

4 faits incroyables sur les temples d’Angkor

Cambodge_Preah_Khan-768x751

Chaque année, des milliers de touristes traversent des milliers de kilomètres pour venir au Cambodge et découvrir la merveille architecturale qu’est le site d’Angkor. Plus qu’un génie architectural, Angkor est la preuve concrète du génie astrologique de l’homme. Rappelons que dans le site d’Angkor il n’y a pas que les temples, il y a tout un réseau d’adduction d’eau à commencer par les réservoirs en passant par les aqueducs et canaux pour irriguer chaque parcelle du royaume et fournir l’eau aux habitants.

Voici 4 faits incroyables qui témoignent de ce génie révélé par un astroarchéologue italien.

 

#1 Lors de la conception de ces beaux monuments, les architectes d’Angkor avaient pris en compte les mouvements du soleil et de la lune afin de marquer le début des saisons humides et sèches. Difficile d’imaginer comment ils ont réussi une tel exploit à cette époque, car pour découvrir les éléments constitutifs de cette réponse, les chercheurs ont eu recours à l’utilisation d’images satellites et d’un logiciel spatial.

#2 Parmi les 31 temples étudiés sur le site d’Angkor, les entrées de 19 d’entre eux étaient orientées plein Est alors que les autres étaient très légèrement positionnées vers le Nord. Une précision d’écart qui n’est pas du tout le fruit du hasard, ces temples positionnés à une fraction de degré au nord ont été alignés de manière à ce que le soleil se lève directement sur les bâtiments lors des équinoxes de printemps et d’automne.

#3 Les passages au zénith (c’est-à-dire au moment où le soleil est plus dans le ciel) à Angkor le 26 avril et le 17 août seraient tout aussi spectaculaires à l’intérieur des tours du temple. A ces instants précis, les centres des chambres seraient éclairés par le haut avec un rayon de soleil. A la suite de ces fabuleuses découvertes, le phénomène a plus tard été illustré à Hollywood.

#4 Le vaste et isolé ensemble de temples de Preah Kahn renferme encore un autre mystère : comment les constructeurs de ces temples ont pu réussir à construire son enceinte intérieure pour qu’elle soit à moins de 800 mètres de la même latitude qu’Angkor Wat, le plus grand édifice religieux au monde, une prouesse technologique d’une précision incroyable alors que les deux temples sont pourtant à quelques 100 kilomètres de distance. Le chercheur a noté que les concepteurs d’Angkor auraient pu utiliser la hauteur du soleil à midi à intervalles fixes pour calculer la latitude mais selon lui la tâche aurait sans doute été « titanesque ».

Il y aurait encore d’autres phénomènes que les chercheurs observent continuellement sur le plus impressionnant site archéologique du monde. Certains mystères restent entiers ce qui n’enlève en rien au charme de ces magnifiques monuments, bien au contraire. Nous vous conseillerons seulement de faire appel aux services de guides compétents lors de vos visites sur le site. Leurs vastes connaissances qu’ils partageront avec vous vous feront apprécier autant que possible votre séjour au Cambodge.


Références : Alter Asia

Publié par NR

Top 5 des bonnes raisons de voyager en mois de mai au Cambodge

Si cette année vous n’êtes pas comme la majorité des gens qui vont planifier un super voyage durant les vacances estivales, mais que pour une raison ou une autre, vous aimerez bien jouer les touristes au mois de mai, ce top est fait pour vous. Voici 5 bonnes raisons de partir à la découverte du Cambodge au mois de mai.

#5 Vous n’aimez pas la foule

Vous aimez les belles rencontres, certes, mais vous ne voulez pas croiser toute une troupe de touristes qui vous gênent la vue lorsque vous êtes en pleine admiration devant la beauté des plus beaux monuments du monde. Avoir quelques touristes comme copains c’est bien, mais avoir des centaines d’autres personnes sur vos photos souvenirs ça peut parfois virer au cauchemar.

#4 Vous aimez le silence

Un silence bouddhique si l’on peut dire. Et c’est en tout cas l’avantage certain de voyager au Cambodge en mois de mai, vous pourrez visiter tranquillement les fabuleux Temples dans le calme et la sérénité, vous pourrez même méditer sur le sens de la vie sans qu’aucun bruit ne vienne déranger votre concentration.

#3 Vous aimez la chaleur

Et pas qu’un peu, c’est la grosse chaleur avant l’arrivée de la mousson vers mi-juin mais ça ne vous fait pas du tout peur car vous aimez bien passer des heures sous le soleil et vous adorez les journées épuisantes. Et pour bien se fatiguer, rien de telle qu’une petite ballade dans les temples d’Angkor l’après midi, vous sentirez votre corps se débarrasser de toutes ses toxines.

#2 Vous êtes un tantinet radin

Et ça tombe bien, car en cette période de l’année, vous pouvez bénéficier des prix discount affichés par les établissements hôteliers, les restaurants peuvent offrir jusqu’à 70% de réduction durant la basse saison touristique, et même les tuktuks se rueront littéralement vers vous étant prêt à tout pour avoir un client.

#1 Vous êtes authentique

Et comme vous, votre voyage le sera. Vous aimez faire les choses à votre façon et un séjour durant la basse saison touristique est idéal pour vous permettre de vous épanouir et de choisir à votre guise les activités que vous voudrez faire sans chercher à réserver des jours à l’avance pour avoir une place.

wamtour_angkor_cambodge_vs

Alors n’attendez plus, préparez vos bagages et faites appel à la meilleure agence de voyage locale pour planifier votre incroyable séjour au Cambodge !


Publié par N.R.

Voyage low-cost, du rêve à la (dure) réalité

menace voyage low cost

Aujourd’hui, le métier d’artisan voyagiste est confronté à de grands risques car après avoir découvert un pays, les voyageurs partent avec:

  • Soit l’envie de revenir
  • Soit la conviction de ne plus y retourner.

Et dans le deuxième cas, au lieu de s’en prendre au tour opérateur ou à ceux qui les ont accompagnés durant leur séjour, les voyageurs se méprennent sur la cause de l’échec de leur voyage et rejettent tout bonnement leur mécontentement sur leur destination, et c’est une grosse erreur.

Si vous vous demandez pourquoi nous abordons le sujet, c’est parce que depuis un certain temps, nous avons remarqué sur internet qu’il y a de plus en plus de sites web qui proposent des séjours inoubliables (et pour être inoubliables, ils le seront !) dans de nombreux pays exotiques, dans des endroits paradisiaques comme au Cambodge, qui promettent monts et merveilles en sortant la tiraillerie lourde telle que les hôtels de luxe, les plages privées, les services VIP, etc. et tout ça… à petit prix…

Bon. D’abord en voyant des offres pareilles, malgré la confiance que nous avons en la qualité de nos prestations, on commence tout de même à se remettre un peu en question sur :

« comment ils ont pu déniché de tels contrats, on se dit alors qu’ils ont sûrement de très bons intermédiaires… Mais qui ? Comment ? »

Nous, nous sommes pourtant ici depuis maintenant dix bonnes années en tant qu’agence et depuis plus de vingt ans en tant que résidents

Bref. Ensuite, on devient de plus en plus curieux et on s’aperçoit de la mention « à petit prix » … Humm… ça commence à être louche donc on émet un petit doute sur le bien fondé de toute cette histoire. Puis on regarde le prix. Et là, c’est le choc. Leurs prix sont vraisemblablement bien en dessous des nôtres pour des prestations a priori de même qualité.

Comment est-ce possible ? Et bien, c’est tout simplement impossible à moins d’être magicien.

Le problème c’est que malgré des soi-disant exigences envers les prestataires, les clients sont le plus souvent facilement attirés par les prix les plus bas, sans faire les bonnes analyses en matière de faisabilité d’un tel coût.

Et c’est en profitant de ces nombreux voyageurs mal avisés que ce genre d’annonces tout à fait mensongères pullule actuellement sur la toile. Et pourtant, en faisant le choix de ce genre de « moins cher », les voyageurs s’exposent à un énorme risque, celui de ne plus vouloir revenir dans leur pays de destination, car durant leur séjour censé être merveilleux, ils rencontreront de nombreuses surprises, et pas des bonnes on vous le dit !

Ayons un minimum de logique, comment est-il possible (et on va écarter la théorie du magicien) que déjà en termes de prix, une agence à l’étranger puisse obtenir des tarifs plus bas par rapport à une agence locale ?

Rien que le fait de pouvoir discuter face à face avec les prestataires locaux, ça fait une grande différence, car il n’y a pas que les hôtels et les billets d’avion… Et pour la composition des circuits, ils font ça à l’aveuglette ? Ou est-ce que les touristes vont juste se contenter des circuits classiques bondés de touristes ? Avoir des intermédiaires sur place c’est bien, mais il n’y a aucune assurance que les services fournis vont correspondre à ce que le client a exigé.

C’est une chose de commander deux chambres individuelles et c’en est une autre de recevoir une chambre twin. C’est une chose de programmer une traversée en bateau de 45 minutes, c’en est une autre de devoir rester 2 heures sur le bateau pour que le pilote puisse faire des économies en coupant un moteur. Et il n’y a pas que cela, il y a aussi les guides et les chauffeurs… Pour un séjour réussi ces derniers ne s’improvisent pas. Un chauffeur de taxi ne se transforme pas en guide. Et une voiture assurée, en très bon état et un chauffeur prudent sont des éléments clés pour la réussite d’un séjour, or des touristes se retrouvent souvent avec un véhicule aussi peu recommandable que son chauffeur

Et pourtant. Ce genre de détails n’est mentionné nulle part dans les programmes de voyage que ces « dealers » qui ne connaissent rien du pays de destination vendent sur internet, et nombreux sont les touristes qui tombent dans le panneau, attirés par les prix très attractifs – et c’est compréhensible – or ils feront face à une grande déception, et parfois même pire. Et devant le désappointement de ces clients, ces présumées agences ne semblent malheureusement pas prendre leurs responsabilités.

A la fin du séjour, ces clients se diront peut-être qu’ils auraient du faire appel aux services d’une agence locale, mais malheureusement ils se diront surtout qu’ils n’auraient pas dû choisir la destination.

Un vrai expert voyage c’est quoi ?

C’est quelqu’un qui va vous garantir et engager sa notoriété tout au long de votre séjour sur l’ensemble des prestations choisies pour la simple et bonne raison que lui il connaît réellement le pays dans ses moindres recoins. À chacun de vos souhaits, sa réactivité est immédiate car il n’a pas besoin de consulter Pierre, Paul ou Jacques pour cela. Chez une agence locale expérimentée, les guides et les chauffeurs sont en avance au rendez-vous, c’est obligatoire s’ils souhaitent continuer à travailler pour l’agence.

Les guides sont les meilleurs et travaillent pour la plupart depuis des années avec l’agence, en plus de leurs grandes connaissances dans les domaines de l’histoire, de l’architecture, des traditions et des ethnies qui peuplent son pays ils doivent savoir s’adapter à chaque client et tisser des liens, une complicité avec lui, s’il y a des enfants il doit faire en sorte que ces derniers ne s’ennuient jamais, il doit prévoir des activités adaptées, il doit être à l’écoute de ce client à chaque instant, même prévenir ses désirs, tout faire pour lui rendre le séjour agréable, c’est ça un vrai guide.

Les hôtels sont rigoureusement inspectés, en tenant compte des retours des anciens clients avant de les proposer en fonction des souhaits et du budget des clients. Des sièges bébés dans les transports, des véhicules en bon état, assurés avec des chauffeurs confirmés possédant un vrai permis de conduire (rare dans certains pays comme le Cambodge).

En cas de problème, une réaction immédiate et une solution rapide !

Qui peut promettre cela et tenir ses engagements si ce n’est un agence locale experte qui au fil des années à force de travail et de sérieux a su tisser un réseau sur tout un pays afin de pouvoir être réactif au moindre incident. La compétence ça se paye. Les clients doivent être conscients de cela s’ils souhaitent un voyage à la hauteur de leurs espérances !

Chez WAM, nous sommes de vrais experts du voyage au Cambodge et nous ne cessons de le prouver à chaque fois que nous faisons découvrir notre beau pays.

Si nous sommes toujours au Cambodge depuis les dix dernières années sans compter nos années de résidence, c’est que nous n’arrêtons pas de découvrir ce pays d’année en année, de circuit en circuitDix ans que nous avons pu voir les hauts et les bas du Cambodge, l’intérêt ou pas de certains programmes… Dix ans que ceux qui nous ont accordé leur confiance nous encouragent à continuer notre métier.

Le Cambodge réserve encore de très belles choses pour les voyageurs et nous ferons en sorte de les partager avec nos clients.

Chers clients perdus dans l’acharnement à trouver les prix les plus bas, la prochaine fois que vous voyagerez, faites le bon choix et renseignez-vous auprès d’une agence locale réputée. Vous aurez tout à y gagner, le temps, l’argent, une entière satisfaction, et bien plus encore… Sachez choisir les bonnes personnes à qui vous allez accorder votre confiance, car elle est inestimable.


Publié par N.R 

images

Sidarta Gautama alias Bouddha

images 1

Sidarta Gautama est né à Lumbini, au Népal, près de la frontière avec l’Inde, il y a 2.500 ans.
Le père de Gautama était le chef des Sakya, un clan de guerriers. Après sa naissance, la mère de l’enfant rêva d’un éléphant blanc. Comme il était de coutume, l’astrologue de la cour fut appelé pour interpréter le rêve. La conclusion de l’astrologue gêna le roi : l’enfant royal, disait-il, allait grandir et devenir un célèbre moine.
Le roi voulait que son fils soit un guerrier et un gouvernant, pas un moine. La cour prépara alors un plan pour maintenir le prince à l’intérieur du palais, toujours entouré de beaux objets et d’extravagances.
Plus grand, il passait des heures à penser. Un jour, alors qu’il marchait dans le jardin, Gautama vit une vieille femme qui tremblait et marchait à l’aide d’une canne. Gautama demanda à son assistant ce qu’avait cette vieille femme. Son assistant lui répondit que cette femme n’avait rien de mal et qu’elle souffrait simplement de vieillesse.
Pour la première fois, le prince se rendait compte que tout le monde vieillissait. Plus tard, lors de l’une de ses promenades, il vit d’abord un homme malade, puis le corps d’un homme qui venait de mourir. Ses incertitudes par rapport aux souffrances que le corps humain doit endurer se sont clarifiées quand, un jour, il se retrouva avec un sadhu, un homme sacré dont le visage montrait de la sagesse. Gautama commença à se demander ce qu’avait cet homme que les autres n’avaient pas. Il décida de ne pas se reposer avant d’avoir découvert la vérité.
Dès lors, il marcha de village en village, tel un bhikshu à la recherche d’âmes. Il essayait de vivre avec des gourous, mais personne ne parvenait à lui fournir les réponses au mystère de la vie, ou à satisfaire son besoin de connaissance.
Finalement, accompagné de cinq disciples, Gautama décida de méditer dans la solitude. Il eut si faim pendant tant de jours que ses côtes et ses veines devinrent invisibles. Une femme de la caste des « intouchables » lui offrit du lait, et pensant qu’il était la figure d’un saint, Gautama le but. Cela horrifia ses disciples, qui se mirent à penser qu’il s’agissait d’un faux tapasvi puisqu’il n’était pas suffisamment fort pour supporter la faim pendant la pénitence.
Quand les disciples l’abandonnèrent, Gautama s’assit sous l’arbre de « bodhi » à Bodhgaya, et il médita de façon ininterrompue pendant 45 jours. Rien ne pouvait le distraire, puisqu’il avait atteint l’état d’illumination connu sous le nom de moksha. C’est à partir de ce moment-là que l’on commença à appeler Gautama Bouddha, terme qui signifie « l’illuminé ».
Ensuite, Bouddha voyagea à Sarnath, près de Benarés, à la recherche de ses cinq disciples et c’est là qu’il fit son premier sermon. Il évoqua quatre vérités nobles :
• La vie est pleine de souffrances
• La souffrance est générée par le désir
• La souffrance peut être dépassée en contrôlant le désir
• Le contrôle du désir suit un chemin en huit étapes.
Ces huit étapes sont :
Le désir correct, la connaissance correcte, la parole correcte, le comportement correct, le mode de vie correct, l’effort correct, l’attention correcte et la concentration correcte.
Les enseignements de Bouddha n’ont pas été mis par écrit avant un certain nombre d’années après sa mort. Ils se sont transmis de bouche à oreille pendant trois cent ans. La première réunion religieuse du Bouddhisme a eu lieu sous le règne de l’empereur Ashoka, à Bodhgaya, où un ordre monastique, ou Sangha, a été fondé. C’est à partir de là que l’on commença à mettre par écrit les enseignements de Bouddha. L’un des premiers textes a été écrit en pali, une langue qui était couramment utilisée par les habitants de ces lieux.
L’empereur Ashoka expérimentait un sévère sentiment de repenti suite à sa victoire dans la Bataille de Kalinga, au cours de laquelle moururent de nombreux de soldats. Il chercha refuge et conseil auprès des enseignements de Bouddha. Il souhaita diffuser son message parmi la population c’est pourquoi il fit construire des piliers, connus comme les Piliers d’Ashoka, sur lesquels on grava les enseignements de Bouddha. Son fils Rahula emporta avec lui à Ceylan une bouture de l’arbre « bodhi », sous lequel Bouddha avait atteint l’illumination. Les messagers transmirent le credo du Bouddhisme dans tout le Sud-Est asiatique, où il s’enracina.
Bien que le Bouddhisme provienne d’Inde, il a perdu de l’importance dans ce pays à cause de la résurgence de l’Hindouisme. Aussi, le Bouddhisme ne s’est concentré que sur des petites régions de l’Himalaya, où il a survécu grâce à son isolement.
Après sa mort, les disciples de Bouddha se divisèrent en deux branches appelées Hinayana et Mahayana. L’Hinayana, ou le petit véhicule, est aussi connu comme une façon de vivre à l’ancienne.
Les fidèles serviteurs de la branche Hinayana font le choix de vivre dans des monastères. Dans les enseignements de l’Hinayana, Bouddha n’est jamais représenté par sa figure humaine, mais par une roue, ses pieds, un éléphant, l’arbre « bodhi » ou d’autres symboles. L’Hinayana continue à exercer une grande influence à Ceylan, en Birmanie, en Thaïlande, au Laos et au Cambodge.
Le Mahayana, ou le grand véhicule, jouit de plus de popularité que l’Hinayana et, contrairement à ce dernier, on y représente la figure humaine de Bouddha. On trouve ces représentations de Bouddha dans de nombreux endroits en Inde ainsi que dans les pays limitrophes. En Inde, tous les sites associés à la vie de Bouddha restent les principaux lieux de pèlerinage, non seulement pour les Bouddhistes, mais aussi pour un grand nombre de personnes attirées par la paix naturelle de ce sentier de développement spirituel, qui contient beaucoup d’éléments qui peuvent être aussi bien considérés comme « religieux » que « philosophiques ».
La vie de Bouddha est inspirante pour moi et j’espère qu’elle le sera aussi pour vous.

images 2

Un Khmer en Tanzanie

Après avoir imaginé son voyage en terre européenne, notre cher cambodgien lambda décide de continuer son périple imaginaire… cette fois, en Afrique ! Et lorsqu’on dit voyage en Afrique on pense tout naturellement safari en compagnie des animaux sauvages dans un décor digne des plus belles scènes du dessin animé « Madagascar ».

Et depuis maintenant quelques jours, comme il ne connaît pas grand chose du monde en dehors de son pays et de sa télé, notre cambodgien passe le plus clair de son petit temps libre à se renseigner sur cet énorme continent et découvre un pays des plus emblématiques en termes de randonnées et de safari en terre africaine : la Tanzanie.

Envie d’évasion assurée

Nul doute, ce pays inspire notre petit cambodgien. Il semble que la Tanzanie soit la destination parfaite pour un voyage en Afrique à la hauteur de son imagination, et peut-être même au-delà. Malgré un soleil cuisant, la Tanzanie possède d’immenses espaces, des énormes lacs (lac Tanganyika, lac Victoria), des montagnes et des volcans qui émergent des fins fonds de la terre, des animaux sauvages en pleine liberté, malheureusement souvent menacés (éléphants et rhinocéros), des troupeaux par milliers, voire par millions pour certaines espèces comme les gnous, des paysages incroyablement saisissants, tout ça sur un territoire qui fait quand même plus de cinq fois la superficie du Cambodge, de quoi faire naître une étrange envie soudaine de s’évader pour découvrir cette toute autre réalité tellement décalée de celle qu’on connaît au quotidien.

Pour une randonnée, tout y est

Pour notre petit cambodgien lambda, une randonnée ou un safari en Tanzanie risque fort de ressembler à un voyage dans l’espace, plus encore, un voyage dans le temps, lui faisant ainsi découvrir un tout autre univers loin des hommes et de toute civilisation. Un incroyable voyage à travers des steppes et des savanes à perte de vue, parfois interrompues par des acacias et des baobabs, dans une nature indomptable à la beauté indescriptible, fera le bonheur des aventuriers les plus audacieux et des amoureux de la nature, à l’instar de notre cambodgien à l’imagination débordante. Sa faune, sa flore, sa nature sauvage authentique et insaisissable éloignent la Tanzanie de toute forme de banalité, procurant ainsi à ses visiteurs un doux mélange de sentiment d’admiration et d’étrange impuissance face à cet univers animal qui, paradoxalement, porte en lui les stigmates des origines de l’homme (gorge d’Olduvai)…

Valiny an-tsary ho an'ny tanzanie prestige voyages

Si vous aussi vous rêvez de partir à la découverte de ces incroyables contrées lointaines, des agences de voyage vous proposeront leurs meilleures offres pour un formidable et séjour en Tanzanie qui risque de transformer votre vision de la réalité…


Photo credits : Prestige Voyages

Publié par NR