Un Khmer en Tanzanie

Après avoir imaginé son voyage en terre européenne, notre cher cambodgien lambda décide de continuer son périple imaginaire… cette fois, en Afrique ! Et lorsqu’on dit voyage en Afrique on pense tout naturellement safari en compagnie des animaux sauvages dans un décor digne des plus belles scènes du dessin animé « Madagascar ».

Et depuis maintenant quelques jours, comme il ne connaît pas grand chose du monde en dehors de son pays et de sa télé, notre cambodgien passe le plus clair de son petit temps libre à se renseigner sur cet énorme continent et découvre un pays des plus emblématiques en termes de randonnées et de safari en terre africaine : la Tanzanie.

Envie d’évasion assurée

Nul doute, ce pays inspire notre petit cambodgien. Il semble que la Tanzanie soit la destination parfaite pour un voyage en Afrique à la hauteur de son imagination, et peut-être même au-delà. Malgré un soleil cuisant, la Tanzanie possède d’immenses espaces, des énormes lacs (lac Tanganyika, lac Victoria), des montagnes et des volcans qui émergent des fins fonds de la terre, des animaux sauvages en pleine liberté, malheureusement souvent menacés (éléphants et rhinocéros), des troupeaux par milliers, voire par millions pour certaines espèces comme les gnous, des paysages incroyablement saisissants, tout ça sur un territoire qui fait quand même plus de cinq fois la superficie du Cambodge, de quoi faire naître une étrange envie soudaine de s’évader pour découvrir cette toute autre réalité tellement décalée de celle qu’on connaît au quotidien.

Pour une randonnée, tout y est

Pour notre petit cambodgien lambda, une randonnée ou un safari en Tanzanie risque fort de ressembler à un voyage dans l’espace, plus encore, un voyage dans le temps, lui faisant ainsi découvrir un tout autre univers loin des hommes et de toute civilisation. Un incroyable voyage à travers des steppes et des savanes à perte de vue, parfois interrompues par des acacias et des baobabs, dans une nature indomptable à la beauté indescriptible, fera le bonheur des aventuriers les plus audacieux et des amoureux de la nature, à l’instar de notre cambodgien à l’imagination débordante. Sa faune, sa flore, sa nature sauvage authentique et insaisissable éloignent la Tanzanie de toute forme de banalité, procurant ainsi à ses visiteurs un doux mélange de sentiment d’admiration et d’étrange impuissance face à cet univers animal qui, paradoxalement, porte en lui les stigmates des origines de l’homme (gorge d’Olduvai)…

Valiny an-tsary ho an'ny tanzanie prestige voyages

Si vous aussi vous rêvez de partir à la découverte de ces incroyables contrées lointaines, des agences de voyage vous proposeront leurs meilleures offres pour un formidable et séjour en Tanzanie qui risque de transformer votre vision de la réalité…


Photo credits : Prestige Voyages

Publié par NR

Ph Jp 4

Cambodge : Prasat Tamaon un temple inconnu sous haute protection

2015-01-29 19.38.25A notre arrivée à l’entrée du site de Tamaon nous sommes accueillit par un militaire en charge de la sécurité du site qui se trouve sur la frontière thaïlandaise. Il nous propose un agréable endroit devant la maison des gardes pour déballer notre pique-nique.

2015-01-29 19.48.14

Hors de question de se laisser aller, nous avions préparé un mixte de nourriture khmère et « barang » afin de pouvoir contenter tout le monde.

2015-01-29 20.25.19  2015-01-29 20.25.29

Il faut dire qu’en cette journée nous avions des amis et invités de marque, Jean-Pierre et Odile Billault, des personnalités qui ont marqué l’histoire récente du Cambodge, arrivée avec les force das nations unies au début des années 90 le colonel Billault est ensuite revenu pour diriger durant de nombreuses années une unité de déminage : Le CIMAC. Durant te nombreuses années ou il a réalisé un travail exceptionnel avec il faut le souligner, ce qui est rare dans ce métier de démineur, aucun accident mortel. Un couple aux grands cœurs, pendant que son mari déminait Odile infirmière de métier travaillait comme volontaire à l’hôpital provincial de Siem Reap Angkor. Durant ces années 90 son fidèle adjoint Gaby qui après l’avoir accompagné durant une partie de sa carrière militaire et qui l’avait ensuite suivit dans cette aventure au Cambodge m’avait confié que lorsque au cours de leurs missions de déminage lorsqu’ils traversaient des villages ou habitants crevaient de faim Jean-Pierre lui disait :  » Gaby lorsque nous repasserons par ce village achète deux sacs de riz avec de l’argent prélevé sur mon salaire et déposes-les ici ». Jean-Pierre termina sa carrière de déminage avant une retraite bien mérité en ajoutant à son emploi du temps le titre de consul de France honoraire à Siem Reap, ce titre signifie en fait  » Sans honoraires mais beaucoup de travail ». Depuis quelques années ces valeureux septuagénaire reviennent chaque année passer quelques mois au Cambodge, une période qui coïncide avec l’hiver en France.

2015-01-29 20.51.26  2015-01-29 20.52.07

2015-01-29 20.52.28  2015-01-29 20.53.18

2015-01-29 20.53.24  2015-01-29 20.53.36

Avant d’arriver au temple de Tamaon nous somme étonné de tombé sur une solide installation de défense composée de bunker et de tranchées, de conception récente, les militaires nous expliquent que les derniers combats contre les thaïlandais ont eu lieu en 2010 lorsque ces derniers revendiquaient un autre temple suer la frontière Preah Vihear.

2015-01-29 20.54.39  2015-01-29 20.55.30

2015-01-29 20.57.25  2015-01-29 20.57.42

Meurtrières, entrée de bunker, ici on ne plaisante pas…. et ci-dessus une mitrailleuse, une kalachnikov quelque peu transformée avec un chargeur contenant une centaine de balles.

2015-01-29 20.59.34  2015-01-29 21.00.14

Les marches permettant d’accéder au temple de Tamaon sont enfin en vue, nous commençons à les gravir.

2015-01-29 21.00.53  2015-01-29 21.01.25

2015-01-29 21.02.14  2015-01-29 21.02.21

Et là quel spectacle ! Un temple ! Un vrai temple dont personne ne parle ! Une merveille oubliée!

2015-01-29 21.01.43

Une image cocasse, les deux militaires de gauche son cambodgiens, celui de droite est thaïlandais, c’est comme ça ici… lorsque l’on ne se bat pas on sympathise !

2015-01-29 21.02.40  2015-01-29 21.02.48

2015-01-29 21.02.56  2015-01-29 21.04.29

Notre visite continue et notre joie est sans limite, quel endroit extraordinaire !

2015-01-29 21.04.37  2015-01-29 21.05.25

2015-01-29 21.06.51  2015-01-29 21.12.32

2015-01-29 21.13.05  2015-01-29 21.13.32

Quelques bas-reliefs sont encore en parfait état tandis que de ci et de là on découvre les dégâts causés par les voleurs d’œuvres d’arts, des pilleurs sans scrupules.

2015-01-29 21.14.45

Là aussi il y avait des lingas

2015-01-29 21.21.09  2015-01-29 21.22.04

Pour terminer la visite une surprise, une équipe de tournage thaïlandaise venue tourner une publicité pour une marque de tee-shirt .

2015-01-29 21.28.06  2015-01-29 21.27.56

Quelques souvenirs des combats de 2010.

2015-01-29 21.41.21

Retour à notre minibus en moto taxi (militaire) avant de repartir pour de nouvelles aventures.

Enregistrer

Télémédecine Vietnam-Cambodge, un pas en avant

Un Cambodge pas toujours glamour

Derrière le Cambodge aux plages paradisiaques et au tourisme prospère avec son incontournable Angkor se cache un Cambodge qui se relève lentement mais sûrement de deux décennies de guerre. Une période très difficile qui a dramatiquement affecté la vie socio-économique du royaume tant au niveau des infrastructures qu’au niveau des ressources humaines. Tous les secteurs d’activité en ont pâti, y compris le système de santé.

Mais aujourd’hui, la stabilité politique du pays quoique relative depuis les élections de 1998 a permis la reconstruction progressive du système de santé au Cambodge malgré l’accumulation d’un certain retard par rapport à ses voisins comme la Thaïlande ou le Vietnam. Ce dernier aura d’ailleurs marqué le 50e anniversaire de l’établissement de sa relation diplomatique avec le Cambodge par la remise d’un système de télémédecine offert par le ministère vietnamien de la défense, une cérémonie qui s’est déroulée le 9 février 2017 dernier, un témoignage de soutien à retrouver sur le site de Manuel Hattinguais. La télémédecine permettra à de nombreux patients de bénéficier d’une assistance médicale efficace, étant donné que les centres de santé du Cambodge n’ont pas toujours les ressources nécessaires pour traiter des cas spécifiques.

La télémédecine, une solution concrète

La télémédecine représente une chance exceptionnelle pour les pays en manque d’infrastructures et de ressources en matière de santé, car elle permet de répondre concrètement à des problèmes souvent très complexes en évitant ainsi des surcoûts liés aux déplacements, sans parler de la situation incommode imposée au patient et réduit alors les risques de complications.

Solidarité vietnamo-cambodgienne

Rappelons que la télémédecine est une pratique qui permet à deux centres hospitaliers d’échanger des informations médicales à distance par le biais des télécommunications et des outils numériques, ainsi de tenir par exemple des discussions en téléconférence à des fins de diagnostics plus précis, ou plus encore, pour réaliser des interventions chirurgicales en partageant en direct les expériences savoir-faire respectifs. Cela a d’ailleurs été démontré lors de la cérémonie de la remise du système de télémédecine à l’Hôpital militaire 179 cambodgien par le Vietnam.

Quant aux affaires des deux pays homologues, ce partage prend son sens non seulement dans le cadre de leur relation diplomatique, mais également dans le souci de préserver une amitié traditionnelle et de cultiver la solidarité entre les deux peuples.


Publié par: NR (CM Pallan-Technology)

Destination Cambodge – L’essentiel en 5 mots

Valiny an-tsary ho an'ny cambodia airport

Pour votre séjour au royaume des khmers, nous vous avons réservé quelques conseils utiles pour vous aider à bien préparer votre voyage à travers ces 5 maîtres mots…

  1. Billets. On parle ici des billets d’avion. Vous pouvez planifier votre départ durant la basse saison, c’est-à-dire, du 01er avril au 30 septembre, ou durant la haute saison touristique, le reste de l’année, mais durant laquelle les compagnies peuvent afficher un tarif pouvant aller jusqu’à trois fois plus cher. Globalement, les prix des billets en aller-retour de Paris à Phnom Penh peuvent varier de 450 € (en basse saison) à 1200 € (en haute saison). C’est un écart quand même important donc c’est essentiel pour préparer votre budget. Renseignez-vous bien auprès d’une agence locale pour vous assurer que vous trouverez bien ce à quoi vous aimeriez vous attendre durant votre séjour.
  2. Visa. Votre visa pourra être à simple entrée ou à double entrées, car il se peut que vous ayez choisi des circuits qui combinent des escales dans les pays limitrophes comme le Viêt Nam ou le Laos, c’est souvent plus intéressant car pour partir aussi loin, autant visiter le plus de pays possible. Vous pouvez consulter ici plus d’informations concernant les visas au Cambodge.
  3. Bagages. On ne va pas vous faire la liste du contenu de votre valise mais n’oubliez pas que vous partez pour un pays tropical, dépendamment de la période de l’année, il peut faire chaud ou pluvieux donc pensez d’abord à bien vous informer sur la météo. Pensez aussi à emmener votre lotion anti-moustiques, des médicaments à base de quinine car vous serez exposé au palu (malheureusement !) et aussi des médicaments pour votre estomac juste au cas où, surtout si vous aimez faire de nouvelles découvertes gastronomiques. N’oubliez pas non plus les tongs et les chaussures de randonnées pour la plage et les montagnes et ramenez toujours votre crème solaire avec vous.
  4. Souvenirs. Vous n’imaginez tout de même pas rentrer sans ramener des babioles pour vos proches, non ? Le mieux c’est de ramener un sac en plus (ou l’acheter sur place, tiens !) pour être sûr de ne pas encombrer vos affaires personnelles. Et sur ce, n’oubliez donc pas le budget souvenirs de vacances car pour partir dans un pays aussi lointain, ce serait quand même dommage de ne rien ramener à la maison.
  5. Budget. Ça va sans dire, bien préparer son budget est essentiel pour que vos vacances ressemblent bien à ce que vous avez imaginé. Alors pensez à bien vérifier tout ce dont vous aurez à dépenser : hôtels, restaurants, diverses activités, pourboires, etc. Nous vous avons donné quelques pistes pour ne pas vous perdre dans les détails. Et n’ayez pas peur, si vous le trouvez assez juste, il existe des circuits sur-mesure qui peuvent s’adapter à tout budget alors laissez-vous guider par les experts.

N’hésitez pas, laissez vos commentaires en bas de l’article ou sur notre page Facebook si vous avez d’autres conseils pour bien réussir un voyage au Cambodge. Retrouvez aussi notre article pour vous aider à bien choisir votre agence de voyage.


Photo credits : Travel Weekly Asia

publié par : NR

Une de l'église - Campagne - Cambodge

Une église vieille de 140 ans dans la campagne cambodgienne

On m’avait parlé de ce lieu qui ne fut pas facile à trouver car perdu dans la campagne cambodgienne au milieu de nulle part mais mes recherches finirent par être fructueuses et c’est avec une certaine émotion que je vis apparaître devant moi ce beau bâtiment encore en bon état de conservation.

Vue intérieure de l'église - Campagne - Cambodge

Vue intérieure de l’église – Campagne – Cambodge

2015-01-29 16.54.46  2015-01-29 16.54.37  2015-01-29 16.54.26

2015-01-29 16.54.18  2015-01-29 16.54.09 2015-01-29 16.53.59

2015-01-29 16.53.45  2015-01-29 16.53.36  2015-01-29 16.53.062015-01-29 16.52.472015-01-29 16.52.57

Tout autour de la salle de magnifiques représentations de la passion du Christ.

2015-01-29 16.52.15                     2015-01-29 16.52.02

D’autres statues dont une représentation de la vierge, d’ailleurs la gardienne nous a dit que cette église était dédiée à la vierge Marie.

Une vieille dame adorable que la gardienne de ce lieu, elle habite juste derrière, elle nous ouvrit les porte de cette église perdue au milieu de nulle part dans un village ou la population m’a paru particulièrement pauvre, ou il n’y a pas encore l’électricité, les plus aisés possèdent des installations solaires ou de petits générateurs.

Façade 4 de l'église - Campagne - Cambodge

Façade 4 de l’église – Campagne Cambodge

La vieille dame nous expliqua que cette église fut construite il y a 140 ans par les français et qu’aujourd’hui une vingtaine de fidèles cambodgiens se réunissent tous les mardis à 14 heures pour prier et que de temps à autres des fidèles venus d’autres coins du Cambodge se retrouvent ici pour des séminaires, il  y a même un grand bâtiment servant de dortoir pour les accueillir, il y a aussi une école dans cette propriété.

Statue du Christ dans l'église - Campagne - Cambodge

Statue du Christ dans l’église – Campagne – Cambodge

Nous nous proposons de faire découvrir ce lieu improbable à nos clients lors de leur séjour à Siem Reap.

Autel dans l'église - Campagne - Cambodge

Autel dans l’église – Campagne – Cambodge

Porte d'entrée de l'église - Campagne - Cambodge

Porte d’entrée de l’église – Campagne – Cambodge

 

Enregistrer

 

Statue dans l'église - Campagne - Cambodge

Statue dans l’église – Campagne – Cambodge

2015-01-29 17.15.59  2015-01-29 17.15.43  2015-01-29 17.15.36

De violents combats eurent lieu ici durant les années 1970 entre les khmers rouges et les forces du Maréchal Lon Nol, les murs gardent encore les traces des impacts des balles.

2015-01-29 17.05.18  2015-01-29 17.05.00  2015-01-29 17.04.53

Autour de l’église un petit domaine lui appartenant ou l’on élève des poissons et des volailles et ou l’on fait pousser des fleurs et des légumes.

Enregistrer

Enregistrer

Un Khmer à Londres

Pour une fois, arrêtons un peu de parler de ce merveilleux pays qui nous affectionne tellement par ses paysages époustouflants, son authenticité déconcertante, ou encore sa grande richesse culturelle…

On n’imagine pas toujours que peut-être les cambodgiens aimeraient eux aussi passer de belles vacances dans des pays tout à fait différents du leur avec un climat très différent, le principe étant de changer d’air n’est-ce pas ? Il est vrai que vacances et destinations touristiques riment souvent avec bronzage au soleil et expéditions dans les montagnes. Mais les métropoles européennes ont elles aussi des atouts touristiques qui attirent des millions de touristes chaque année. Imaginons un cambodgien lambda qui casse sa tirelire pour partir vers un royaume lointain… Disons le Royaume Uni pour pousser un peu dans l’ironie. Il devra tout de même débourser près de 1000 € pour un vol aller-retour de Siem Reap à Londres, ce qui n’est déjà pas évident ! Et avec sa tête de chinois, il risque à lui tout seul de devenir l’attraction touristique des londoniens.

Alors si un jour vous décidez d’emmener un cambodgien à Londres, vu qu’on a peu de chance qu’il achète lui-même son billet d’avion, assurez-vous de lui faire visiter ces 5 lieux incontournables qui lui fera oublier ses temples, ses campagnes verdoyants et ses plages de rêve… ou pas !

  • Le Hyde Park, un des plus grands parcs du monde avec ses 142 hectares et plus de 4000 arbres, véritable oasis de verdure en pleine ville… C’est sûr qu’on est bien loin de la jungle luxuriante de Mondulkiri mais il paraît que ça vaut vraiment le détour.

Image associée

  • Le London Eye, plus connue sous la Grande Roue, un incontournable qu’on a tous vu au moins une fois dans un film. Ce n’est pas tous les jours qu’on aura l’occasion d’admirer la belle ville de Londres de jour ou de nuit perché à 135 mètres. Il faut avouer qu’on aimerait bien un manège géant comme ça en plein milieu d’Angkor Wat pour admirer les couchers de soleil, mais l’UNESCO l’interdirait sûrement.

Résultat de recherche d'images pour "spot from london eye"

  • Le Musée de Madame Tussaud, avec un peu de chance, entre les 300 personnalités du showbiz, de la politique ou de littérature qui y sont représentés en cire, notre voyageur y trouvera peut-être un compatriote.

Résultat de recherche d'images pour "madame tussaud museum"

  • La London Tower, autrefois une prison où l’on retrouve notamment la Tour Blanche, un des donjons les plus célèbres du monde. Un site qui fera peut-être penser notre cambodgien au Phnom Sampov, ancien exutoire à prisonniers des khmers rouges, aujourd’hui lieu de culte. La Tour de Londres quant à elle sert aujourd’hui à exposer les joyaux de la Couronne.

Résultat de recherche d'images pour "tour blanche london hd"

  • Sea Life Aquarium de Londres, un endroit inédit où notre cambodgien aura l’occasion d’avoir une toute autre vision de l’océan à part celle des plages de sable fin à perte de vue et des calamars grillés, car on peut y observer de très près de nombreuses espèces maritimes du monde entier, pour une expérience réellement instructive.

Image associée

Tout ceci pour dire que notre cambodgien a de la chance de vivre sur ces terres aux richesses inestimables. Les européens sont si heureux de venir chez nous pour y passer leurs vacances loin des tumultes des grandes villes, et dans de nombreux cas, pour y terminer leur retraite, car sans même le vouloir, on s’attache rapidement à cette convivialité spontanée et à ces beaux sourires d’un naturel si irrésistible !

Destination Cambodge – Personnalisez votre séjour

Alors vous avez enfin choisi la destination de votre prochain voyage ? Mais vous commencez maintenant à vous perdre dans le choix d’une bonne agence francophone au Cambodge car vous avez tapé ça sur Google et il vous a sorti une longue liste à n’en plus finir… Maintenant vous vous demandez pourquoi prendre la peine de passer par le biais de ces fameux tours opérateurs alors que vous êtes majeur et vacciné, et que vous pensez que ce type de service risquerait de vous coûter la moitié de votre budget voyage, si ce n’est voire plus ! Mais dans la réflexion, vous vous rendez compte de trois choses :

Un. C’est loin. Eh oui, le Cambodge, ce n’est pas la porte à côté, donc pas facile de revenir sur ses pas, une bonne organisation s’impose…

Deux. C’est très loin. Et c’est un pays où vous ne connaissez quasiment personne ce qui augmente vos chances de vous perdre dès la sortie de l’aéroport…

Trois. C’est vraiment loin. On insiste mais c’est vrai. Et malheureusement, si vous lisez cet article, il y a de fortes chances que vous soyez français, ou du moins francophone, donc vous et l’anglais ça fait deux, pire encore, entre vous et le cambodgien (à vérifier si la langue existe) il y a au moins une galaxie, ce qui ne vous facilitera pas la tâche si vous décidez de vous débrouiller tout seul comme un grand !

Soyons lucides un instant, vous avez besoin qu’on vous aide et les agences de voyage sont là pour ça.

Alors, pour bien choisir, assurez-vous que votre agence sache cerner votre personnalité, vos aspirations et vos besoins, car en fait, voyageurs et vacanciers c’est un peu comme les sept nains… Il y a les Joyeux, plutôt aventuriers et qui ne sont jamais contre de tester de nouvelles choses. Il y a les Timides, qui voudraient bien mais qui n’osent pas et ont besoin d’un petit coup de pousse. On a aussi les Grincheux, toujours à chercher la petite bête, assez bornés, mais trouvent tout de même leur bonheur en de bonne compagnie. Il y a les Profs, ceux qui connaissent tout sur tout, ou presque, et qui ont alors besoin d’un petit brin d’originalité. On rencontre également les Simplets, par leur excès de gentillesse et de naïveté, ils se font très souvent avoir sans même s’en rendre compte. Et on a bien sûr les Dormeurs qui ne voient pas toujours passer leurs semaines de vacances que celles-ci se terminent déjà !

Pour nous, une bonne agence de voyage doit alors être la Blanche Neige de tous les voyageurs, il n’y a qu’elle qui saura faire chavirer leur cœur malgré leur diversité sans rien attendre en retour…

Résultat de recherche d'images pour "cambodge moine hd"

 

Sachez qu’au Cambodge, vous pourrez trouver une agence francophone dont la principale mission sera de vous satisfaire et de rendre votre voyage inoubliable quel que soit votre budget, que vous veniez seul, accompagné, en famille ou entre amis. Alors n’attendez plus et osez frapper à la bonne porte !

Top 5 des endroits à découvrir au Cambodge

Si vous prévoyez un de ces jours de visiter ce magnifique pays qu’est le Cambodge, ne soyez pas de ceux qui se contentent d’une semaine banale sur de belles plages à siroter des cocktails toute la journée, ce n’est pas pour vous ! Sauf bien sûr si vous êtes un authentique flemmard, ce qui n’est pas forcément un défaut, avouons-le, car nous aussi on aime profiter de la vie ! Alors sans plus attendre, nous avons sélectionné pour vous 5 endroits à découvrir absolument si vous ne voulez pas passer à côté de votre séjour sur les terres cambodgiennes !

  1. Battambang

Résultat de recherche d'images pour "battambang"

A la cinquième place de ce classement, nous vous conseillons de visiter Battambang, une petite ville charmante au paysage verdoyant, un lieu riche en histoire car on y trouve entre autres le Phnom Sampov, aujourd’hui destiné à la prière mais qui fut auparavant, loin de là, un endroit où les khmères rouges firent disparaître un grand nombre de leurs prisonniers… Mais vous oublierez vite ce petit épisode plutôt flippant quand vous monterez à bord d’un bambou train pour une balade à travers la jungle et les rizières sur les réseaux ferrés…

  1. Les villages lacustres et les maisons flottantes

Résultat de recherche d'images pour "village lacustre cambodge"

En quatrième position, quoi de plus insolite que des villages qui vivent en complète autarcie, et sur un énorme lac pour couronner le tout ! Les habitants de Méchrey et Prek Toal vivent de la pêche et gardent toujours les vieux savoir-faire ancestraux. Endroit idéal pour une petite excursion à la rencontre des habitants locaux et pour partager leur quotidien…

  1. Mondulkiri

Résultat de recherche d'images pour "mondulkiri jungle"

En troisième position du classement, découvrez un paysage de rêve, la province du Mondulkiri ou vous pourrez passer par exemple un journée auprès des éléphants en apprenant à les soigner, en les accompagnant pour une balades à travers la jungle, en assistant à leur toilette dans la rivière, etc …. (il est désormais interdit de monter dessus) …Le charme du Mondulkiri c’est aussi les célèbres chutes d’eau de Bousra et des villages peuplés par des minorités ethniques dont l’architecture des maisons est très originale.

  1. Phnom Penh

Résultat de recherche d'images pour "phnom penh"

A la deuxième place, la capitale Phnom Penh, considérée comme l’une des plus belles villes d’Orient, vous offrira toute une multitude de découvertes par son histoire, son architecture, ses somptueux monuments, un incontournable pour un voyage au royaume des khmers…

  1. Angkor Wat

Résultat de recherche d'images pour "angkor wat sunset"

Au top de notre classement, l’incontournable et incroyable site d’Angkor Wat, très apprécié des touristes, des photographes, des pèlerins, ou encore des archéologues… eh oui ! Tout le monde y trouve son compte. Une grande richesse culturelle, un paysage de rêve ou encore un environnement propice à la spiritualité… Angkor Wat a tellement à offrir !

Bonus. Sihanoukville.

Résultat de recherche d'images pour "plage sihanoukville"

Rassurez-vous ! Nous n’avons pas oublié l’essentiel d’un voyage digne de ce nom, c’est bien sûr la petite baignade dans la mer et les longs moments à se prélasser au soleil ! Les belles plages de Sihanoukville vous offriront ce dont vous avez besoin pour des vacances réussies au Cambodge !

Pour voyager serein, nous vous conseillons d’organiser votre séjour avec des professionnels qui mettront à votre disposition des guides qualifiés. Contrairement aux idées reçues, vous en tirerez profit, mais reste à choisir les meilleurs pour ne pas risquer d’être déçu !


Photo credits : About Battambang / Wikimedia Commons / A-contresens / Mad Monkey Hostels / XpatMatt / CambodgeVO


 

Dupont et Dupont visitent Angkor au Cambodge

dupont-dupont-sourire

Jean-Charles Dupont découvrent sur internet le site d’une agence de voyage locale francophone : www.wamtour.com , il consulte les circuits standards proposés, ne trouvant pas rien qui s’adapte parfaitement à ses envies il complète donc le formulaire de circuit sur mesure présent sur le site et l’envoie. Gérard THEVENET le responsable de WAM ou sa général manager Madame Thyda Long réceptionne sa demande et lui répondent immédiatement pour demander un complément d’information, dès qu’ils ont toutes les données pour proposer un circuit réellement adaptés aux souhaits de Jean-Charles Dupont ils se mettent au travail , ils vont passer des heures à concevoir cette offre puis à la chiffrer, si le budget final dépasse celui prévu par Jean-Charles Dupont ils tout remodifier pour essayer de se rapprocher le plus possible de ce prévisionnel. Ils vont envoyer l’offre à Jean-Charles Dupont qui ne va bien souvent même pas daigner répondre à l’offre ce qui est très frustrant pour Gérard ou Thyda (ou encore Manet ou Kalyan) qui ont passé beaucoup de temps sur ce dossier. Finalement après plusieurs relances le Sieur Jean-Charles Dupont envoie une réponse du genre :

  • Nous ne donnons pas suite à votre demande car nous trouvons votre offre trop chère.
  • Nous avons réservé directement l’hôtel et nous verrons bien sur place pour trouver les transports et le guide.
  • Finalement nous avons choisi une autre destination
  • Etc…

Aux réponses 1 et 2 je puis vous dire que ce Monsieur Jean-Charles Dupont commet une grosse erreur en croyant faire des économies en évitant de passer par une agence locale et je vais vous expliquer pourquoi :

  • Nous avons des contrats à des tarifs préférentiels avec de nombreux hôtels et les prix que nous proposons aux clients sont inclus dans nos packages, nous n’avons pas le droit de dire au client dans le détail que notre prix est moins élevé que celui proposé en direct par l’hôtel, cela est bien souvent stipulé sur nos contrats.
  • Les guides que nous proposons sont parmi les meilleurs, nous les faisons travailler toutes l’année mais cela représente une contrepartie : en plus d’être érudit et de parler correctement français ils doivent s’engager à ne pas chercher à entrainer nos clients dans des magasins de souvenirs ou ils pourraient toucher des commissions allant de 40 à 50 % des montants de la vente. Nous leurs demandons d’être attentifs, aimables, d’en faire même plus que proposé sur nos programmes lorsque c’est possible et qu’il sera bien plus gratifiant pour eux de toucher un pourboire plutôt que des commissions de la part des marchands de souvenirs.
  • Les véhicules que nous utilisons sont assurés, ce qui est encore très rare au Cambodge, ils sont en bon état et les chauffeurs possèdent des permis de conduire des vrais ! Savez-vous ce qui se passe au Cambodge lorsqu’un accident survient avec un véhicule non assuré et/ou avec un conducteur sans permis ? Eh bien il s’enfuit abandonnant ses clients sur place, ces derniers devront bien souvent subir les invectives des témoins alors qu’ils n’y sont pour rien ! C’est ça aussi le Cambodge !

Pour terminer Jean-Charles Dupont va réserver son hôtel par lui-même, souvent cela ne va pas correspondre à ce qu’il aurait souhaité, il va se demander si les avis lus sur tels ou tels sites n’étaient pas faux (il ne savait pas que l’on peut acheter des avis sur le net), le guide s’il en trouve un va se montrer de bien piètre qualité ( les bons travaillent avec les bonnes agences et sont réservés longtemps à l’avance), s’il ne trouve pas de guide il va se rabattre sur un chauffeur de tuk tuk  ( ou de voiture) qui se prétend en savoir plus sur les temples d’Angkor que n’importe quel guide, une fois sur le site Jean-Charles Dupont  va se rendre compte de son erreur car ce chauffeur/guide n’a pas le droit de pénétrer à l’intérieur des sites, il reste près de son véhicule et invente un histoire bien souvent abracadabrante pour décrire le lieu ( à savoir que ces conducteurs n’ont bien souvent qu’un niveau d’école primaire et au Cambodge l’histoire n’est pas enseigné dans ces classes, il se peut aussi qu’il n’ait jamais fréquenté aucune école). Il va payer ce service cher, plus cher qu’avec WAM.

Au final Jean-Charles Dupont  lorsqu’il fera ses comptes se rendra compte qu’il a de loin dépassé le budget proposé par WAM, qu’il n’aura pas appris grand-chose sue Angkor, bien-sûr il les aura vu ces tas de pierres centenaires… et alors ?

Son cousin Jean-Philippe Dupont est venu quelques temps plus tard découvrir Angkor, ayant eu vent des mésaventures de Jean-Charles il s’est adressé à WAM et son séjour terminé il a écrit ceci :

Merci à toute l’équipe de WAM, à mon merveilleux guide qui m’a tant appris, au chauffeur prudent et attentionné, c’était mieux que je ne l’avais rêvé !

Pour tout conseil :

thyda 2 Thyda        gérard ph - Copy Gérard

  1. Gérard THEVENET | Artisan voyagiste

WAM Tour

Bureau: +855 (0)63 966 040 | Mob: +855 (0)99 604 618

Skype : gerardangkor

Web : www.wamtour.com      http://blog.wamtour.com/         Mail : contact@wamtour.com

Garcia 4

Les origines et l’histoire des temples d’Angkor

siem_reap_temple_preah_khan3


L’on peut penser que la civilisation Khmer date du VIIe siècle. A cette époque les bâtiments étaient construits en bois. Il  faudra attendre le IXe siècle pour que de vrais témoignages de cette civilisation apparaissent.
Le premier grand roi fut Jayavarman II, il réussit à unifier un royaume alors divisé, il s’installa à Angkor qui devient la capitale. Son règne durera 35 ans pour et se terminera aux alentours de 835. Il choisit d’installer la capitale à Angkor est sans doute en rapport avec la proximité du lac Tonlé Sap qui avec ses eaux poissonneuses représentaient une immense réserve de nourriture et également la possibilité de créer des zones irriguées pour cultiver le riz qui représente la base alimentaire des cambodgiens.

Angkor-Wat-Temple-2

Tout cet ensemble de temples érigés à compter de cette période permit de créer un lien étroit entre la religion et la royauté ce qui permettait à cette dernière d’affirmé sa légitimité et de le pouvoir de gouverner. La première religion était brahmanique mais elle se transforma petit à petit pour devenir le bouddhisme. Un temple en forme de montagne est une représentation terrestre des dieux tandis que les douves symbolisent l’océan cosmique.

Country_Main_Graphic-Cambodia

Des cités se développeront autour des temples et des systèmes hydrauliques d’irrigation de grandes envergures furent mis en place au cours de ces siècles fastes. Cela explique la présence de « Barays » (grandes étendues d’eau) aujourd’hui encore autour des temples.

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

La puissante civilisation Khmère

La grande civilisation qui régna sur Angkor dura à peu près 600 ans. Des centaines de temples témoignent de la richesse, du raffinement et de la puissance de cette civilisation, qui régna sur un territoire couvrant l’ensemble des pays qui composent actuellement l’Asie du Sud-Est. Encore aujourd’hui, Angkor représente n immense centre d’intérêt et un attrait particulier pour les bouddhistes et hindouistes du monde entier.
Durant ces 600 ans, les rois qui marquèrent cette époque furent :

1)      Suryavarman II qui construisit à partir de 1113 le plus beau et le plus grand de tous les temples : Angkor Vat

2)      Jayavarman VII (1181-1218) a été un constructeur hors pair car il a créé entre autres, le fameux Bayon au centre de la cité d’Angkor Thom et le Ta Prohm  dédié à sa mère. Sa bonne réputation de bon roi qui perdure encore de nos jours réside dans le fait qu’il fit construire des hôpitaux à travers tout le pays durant son règne.

???????????????????????????????

L’abandon d’Angkor

Personne ne peut affirmer les raisons du déclin de cette capitale. Il est envisageable que  la concurrence du puissant royaume du Siam voisin basé à Sukhothai, semble avoir accéléré la volonté de la Cour d’Angkor d’aller s’installer à Phnom Penh en 1431.
Malgré l’abandon d’Angkor, l’empire Khmer était alors encore très puissant. Et la région a continué à être habitée. Mais à partir de cette date il n’y aura plus aucune construction.. Le seul qui ne sera jamais abandonné sera Angkor Vat.

Garcia1

Une reconnaissance internationale

C’est seulement au milieu du XIXe siècle, que l’opinion internationale commence à se rendre compte de la richesse inestimable que constitue Angkor. Ceci grâce notamment aux travaux du Français Henri Mouhot. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco Angkor, a bien sûr souffert des ravages de la guerre, des pillages, et souffre encore aujourd’hui de l’affluence touristique.

Pour tout conseil :

Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n