Archives mensuelles : octobre 2014

La pédophilie au Cambodge : un fléau à combattre mais … ne fabriquons pas des coupables

DSC_0025 - CopyEn ce mois d’octobre 2014 l’arrestation d’un pédophile à Sihanoukville, de surcroit Directeur de l’école française de cette cité balnéaire, personnellement je reste très prudent sur mes commentaires lorsque j’apprends ce genre de nouvelles bien que je sois un farouche adversaire de la pédophile et que je serai toujours le premier à dénoncer tout acte de ce genre.
Ce qui me gêne ce sont les méthodes de cette ONG qui traque les suspects, je me souviens qu’il y a quelques années cette ONG avait tendu un piège à touriste près du Vat Phnom à Phnom Penh , il avait installé là un appât en la personne d’une jeune fille mineure mais qui d’après les commentaires de l’époque faisait beaucoup plus que son âge, lorsque un touriste l’abordait elle lui indiquait un hôtel ou aller et le piège se refermait, à peine arrivé à l’hôtel , à peine le client avait-il commencé à passer à l’acte que la police intervenait. Si je me souviens bien c’est 4 ou 5 touristes qui se sont fait piéger avec toujours le même appât et se sont retrouvé en prison. Reconnaissez que cette méthode est quand même limite ! Non ?
Ensuite une de mes connaissances à Siem Reap qui possédait un bar ou je prenais mon café chaque matin, ce dernier était homosexuel et ne s’en cachait pas, mais de là à être pédophile je ne l’ai jamais cru une seconde et ce pour diverses raisons :
1) J’entretenais avec ce dernier une relation amicale et nous parlions souvent de sexualité et à aucun moment dans nos conversations il n’a montré ni n’a fait allusion à une attirance pour les enfants
2) La police et l’ONG qui l’accusait (toujours la même d’ailleurs) ont prétendu qu’il attirait de jeunes enfants dans sa maison située dans une rue tranquille des abords de la ville durant la nuit. Hors lorsque ce monsieur a dû quitter précipitamment le pays pour éviter une arrestation imminente il a tout abandonné, son bar et la maison qu’il louait, hors il se trouve que c’est ma propre fille qui a repris cette location, lors de la signature du bail avec les propriétaire, mon épouse cambodgienne a questionné le propriétaire de cette maison qu’il loue et qui est contigu à sa maison propre maison d’habitation, il a affirmé n’avoir jamais vu son précédent locataire amener le moindre enfant dans cette maison. La nuit au Cambodge les gens sont vigilants car ils ont toujours peur des voleurs (et des fantômes).
3) Ils l’ont accusé d’attirer les enfants des rues en leur proposant de la nourriture alors que c’est moi-même qui lui avait conseillé cela, dans les années 90 lorsque je possédais un restaurant à Phnom Penh j’avais disposé quelques tables sur le trottoir et pour que les enfants des rues ne gênent pas mes clients pendant les repas en venant mendier je leur avais proposé ce deal : « Vous n’embêter pas mes clients et en contrepartie chaque soir à la fermeture vous venez nous voir et nous vous donnons à chacun un sac avec de la nourriture ». Ce deal fonctionnait très bien et c’est donc moi qui avais parlé de cela à ce propriétaire de bar-restaurant qui avait trouvé l’idée bonne.
Tout cela me fait douter et me rend méfiant. Il parait que pour avoir des subventions il faut avoir des résultats, des arrestations, alors quand on n’est pas assez fin limier pour arrêter les vrais coupables…. On en fabrique ! C’est tellement plus simple ! Attention ! Je pense sincèrement que cette organisation a contribué à de nombreuses arrestations qui ont conduits de vrais pédophiles en prison mais pour certaines laissez-moi le droit de m’interroger…
Bien sûr il faut être méfiant et suspecter tous ceux qui peuvent l’être mais avant d’accuser il faut des preuves, de vraies preuves, souvenez-vous de ce film avec Jacques Brell ou il jouait le rôle d’un instituteur accusé à tort par plusieurs de ses élèves…..
Un jour un autre expatrié vivant à Siem Reap et marié avec une cambodgienne se trouvait avec son jeune beau-frère âgé de 11 ans à l’époque dans l’ascenseur d’un hôtel à Phnom Penh, les autres passagers (des touristes) le regardaient méchamment et l’un d’entre eux a fini par lui dire : « Vous n’avez pas honte ! »
Autre chose : On parle toujours des étrangers mais il faut savoir que la grande majorité des actes de pédophilie au Cambodge sont perpétrés par des cambodgiens et restent très souvent impunis, les bonzes sont comme nos curés la majorité sont intègres mais il y a quelques brebis galeuses, dans les campagnes lorsque la mère meure il n’est pas rare que le paysan prenne l’ainée de ses filles pour soulager sa libido, mais de tout cela très peu en parlent , le touriste prédateur c’est plus vendeur !!!!
Gérard THEVENET – WAM – Agence de voyage locale au Cambodge.

SAMRAONG AVEC SON PARC POUR ENFANTS ET SES VESTIGES DE LA GUERRE

DSC00733 Samraong

Lors de mon avant dernier repérage en mai 2014 j’ai voulu me rendre au poste frontière d’O’Smach à la frontière Thaïlandaise pour étudier les possibilités de réceptionner nos amis touristes arrivant de Thaïlande à cet endroit. Finalement j’ai trouvé peu d’intérêt à ce lieu.
Nous sommes ensuite redescendus sur Samraong ou nous avons dormi une nuit avant de rejoindre le magnifique site de Banteay Chhmar, un temple oublié qui vaut le détour, arrivés tôt dans l’après-midi dans cette ville nous avons déchargés nos vélos du pick up et sommes partis en reconnaissance, j’étais accompagné de Mlle Netra notre responsable des réservations.

DSC00730 Samraong      DSC00724 Samraong
Il faut reconnaître que cette petite bourgade même si elle représente peu d’intérêt au niveau touristique est calme et sympa, il y a de belles balades à faire en vélo dans la campagne environnante. Même après plus de vingt ans de Cambodge je découvre toujours des choses qui me font sourire ou qui m’amuse. Au centre de la ville se trouve un jardin public avec plusieurs jeux pour enfants et du matériel d’exercices pour les adultes, les locaux m’ont expliqués que c’était un cadeau de leurs voisins thaïs, comme quoi quand ils ne se font pas la guerre pour se disputer le temple de Preah Vihear ils se font des cadeaux mais ça les médias oublient d’en parler car cela n’intéresse pas grand monde. Enfin bref ce qui est drôle c’est qu’au milieu de ces jeux pour enfants se trouvent des vestiges des derniers affrontements avec les forces khmers rouges, essentiellement des canons qui avec les années sont hors d’usage.
Gérard Thevenet / Wam Tour

DSC00739 Samraong

Proverbes cambodgiens N°4

DSC_0025 - Copy

1) Cherche le maître du chien qui mord, cherche le gardien du bœuf qui donne des coups de corne. ”
2) Dessiner un tigre pour faire peur aux bœufs
3) Doigts actifs, ventre plein
4) Dressé le riz ne porte pas de grains ; courbé, le riz est bon à récolter.
5) Il ne faut jamais confier des œufs aux corbeaux
6) L’eau coule du haut en bas. La chance va vers celui qui fait du bien.
7) La douane dort, tu le réveilles pour lui donner ton riz
8) La négligence ruine, la surveillance épargne
9) Le chien qui aboie ne mord pas.
10) Le marteau taille mal par faute de la manche, l’enfant est désagréable par faute des parents.

Recommandations et informations Cambodge

accueil1-1

VRAI OU FAUX ?
1) Les cambodgiens parlent tous français !
FAUX ! il y a une toute petite minorité de cambodgiens qui pratiquent cette langue, c’est les guides touristiques, des responsables ou cadres de certains grands hôtels et des personnes âgées qui ont appris cette langue à l’école.
2) De nombreux cambodgiens parlent anglais !
VRAI ! Les jeunes cambodgiens apprennent l’anglais à l’école et comme la grande majorité de la population a moins de 20 beaucoup de jeunes se débrouillent bien dans cette langue.
3) Il y a beaucoup de vols à la tire à Phnom Penh !
VRAI ! Comme dans de nombreuses grandes villes au monde, il convient simplement d’être prudent et de ne pas tenter les voleurs.
4) Les chauffeurs de tuk tuk ou autres véhicules savent les plans et les cartes !
FAUX ! Dans les écoles primaires cambodgienne seuls l’écriture et les mathématiques sont enseignés , pas d’histoire et pas de géographie, donc totale incompréhension devant un plan ou une carte, à moins d’avoir à faire à un chauffeur qui a fait des études secondaires, ce qui est rare car il est alors apte à exercer un autre métier mieux rémunéré.
5) Siem Reap est plus sécurisé que Phnom Penh !
VRAI ! Pour les autorités Sien Reap est la vitrine touristique du Cambodge, cette ville se doit d’avoir une bonne réputation donc la police est plus efficace que partout ailleurs.
6) Il reste encore des mines au Cambodge !
VRAI ! Dans l’arrière-pays certaines zones ne sont pas encore entièrement déminées donc il est plus prudent de ne s’y aventurer qu’accompagné d’un guide confirmé qui connait bien la région visitée.
7) Les plages sont plus nombreuses à Sihanoukville qu’à Kep !
VRAI ! Les plages de Sihanoukville sont plus nombreuses et plus belles qu’à Kep.
8) Il y a encore de nombreuses minorités en tenue traditionnelle dans le Rattanakiri !
FAUX ! Ces minorités sont désormais vêtues comme tout le monde.
9) Il y a un tout nouveau pont à Stung Treng qui enjambe le Mékong qui permet de relier le Rattanakiri, Kratié ou le Mondulkiri au temple de Preah Vear en une journée !
VRAI ! Ce pont est désormais ouvert et ouvre de nouvelles régions au tourisme.
10) Les cambodgiens sont en général des gens accueillant et aimables !
VRAI ! C’est encore vrai et venez vite pendant que ça l’est, j’ai connu autrefois un pays identique qui s’appelle la Thaïlande et cela a bien changé à part dans les provinces reculées du nord du pays.
11) Il est difficile de trouver des distributeurs de billets au Cambodge
FAUX ! Lors de notre dernier repérage en 2014 j’ai vu des distributeurs de billets (des dollars) dans de nombreuses petites villes et même villages de province.
12) Il est difficile de trouver des médicaments au Cambodge !
FAUX ! il y a surtout dans les grandes villes de nombreuses pharmacies très bien achalandées.
13) Il y a d très bons hôpitaux au Cambodge !
FAUX ! il y en a mais ils sont rares, à Phnom Penh je conseille entre autre Naga Clinic et le Rottanak hospital, à Siem Reap l’Angkor International hospital. Donc éviter les accidents durant votre séjour et prévoir une assurance rapatriement.
14) La route entre Phnom Penh est Siem Reap est en bon état !
FAUX ! Elle est en rénovation depuis plus de trois ans et est défoncée sur plus de 200 kms.
15) Angelina Joly possède une villa dans la région de Païlin !
FAUX ! Juste un bout de terrain avec quelques paillottes traditionnelles construites dessus.
16) Le Mondulkiri est un paradis pour les treks à dos d’éléphants !
VRAI ! C’est en ce lieu que l’on peut faire les meilleurs treks à travers collines, forêts et ruisseaux.
17) Il y a souvent des escroqueries au visa au poste frontière de Poilpet !
VRAI ! Il y a des escrocs installés entre les deux postes frontières qui vous demandent vos passeports pour faire vos visa à des prix prohibitifs, ne les donnez pas ! Attendez d’êtres devant les officiers des douanes en uniformes.
18) Visiter le musée de Siem Reap en fin de séjour !
VRAI ! Si vous le visiter en début ou en milieu de séjour cela vous coupera l’envie et le plaisir de retourner sur le site d’Angkor car vous aurez l’impression d’avoir tout découvert au travers des vidéos diffusées dans le musée, par contre un visite en fin de séjour offre une belle rétrospective de ce que vous aurez visité les jours précédents.
19) Il faut toujours négocier le prix avant la course avec un tuk tuk ou une moto taxi au Cambodge !
VRAI ! C’est même indispensable sinon attendez-vous à ce que l’on vous réclame le double ou le triple du prix habituel et si vous ne cédez pas cela peut très mal se terminer, pouvant même aller jusqu’à une escarmouche avec une terminaison dans un poste de police.
20) Battambang ne vaut pas le détour !
FAUX ! C’est la plus charmante ville du Cambodge ou la population est très accueillante, il y de multiples visites à faire allant des temples comme Phnom Banon et k Phnom , aux pagodes, à la ville en elle-même, au Phnom Sampov, à la maison ancienne tenue par cette merveilleuse vieille dame qui parle français à l’unique expérience de la balade sur un train de bambou.
A votre service pour d’autres informations.
Gérard Thévenet / Directeur – Fondateur de WAMTOUR – Agence de voyage locale francophone et anglophone.

SEJOUR CAMBODGE – AGENCE DE VOYAGE LOCALE

1452211_10202684757106643_698062630_n

– Le même interlocuteur de l’élaboration de votre séjour jusqu’au dernier jour de votre voyage, des
amoureux du Cambodge qui ne désirent que vous faire partager leur passion.
– Un accueil privilégié à votre arrivée, nous sommes en permanence sur place pour vous aider, vous
conseiller et vous assister 24h/24h
– Un large choix d’hébergements et la garantie d’un service de qualité : sélection rigoureuse de votre hôtel.
– Des activités culturelles inoubliables: visites guidées et organisée de tous les lieux intéressants sur Siem Reap, Angkor et le reste du Cambodge.
– Des services divers: extension de visas, ventes de billets de transport, location de voitures avec
chauffeurs, de tuk tuk, de bicyclettes, de quads, d’hélicoptères, …
NOUS ORGANISONS DES VOYAGES A LA CARTE. NOTRE SPECIALITE: LE  » SUR MESURE  » ,
NOTRE CONNAISSANCE DU CAMBODGE NOUS AMENE A EXAUCER VOS REVES LES PLUS
FOUS.
NOUS ORGANISONS DES SEJOURS POUR PERSONNES NON VALIDES AVEC HEBERGEMENT
DANS DES HOTELS POSSEDANT LES INFRASTRUCTURES POUR LES RECEVOIR ET TOUTES
LES AIDES NECESSAIRES A LA REUSSITE DE LEUR VOYAGE AU CAMBODGE.
NOUS ELABORONS A LA DEMANDE DES VOYAGES A SEMINAIRES, CONGRES, MISSIONS
ECONOMIQUES, VOYAGES DE RECOMPENSE, ETC……VOYAGES DE NOCES D’ANGKOR AUX
PLAGES DU LITTORAL….
Depuis Siem Reap : visite organisée des sites d’Angkor, de Phnom Kulen, Banteay Srey, Banteay Samre, Pré Rup, Beng Meala, Koh Ker, Preah Vear, Along Veng, Tamok, le village de Polpot et excursions en bateau sur le lac Tonlé Sap à la découverte de villages flottants et du Parc Ornithologique de Prek Toal.
Visite organisée de Phnom Penh, le Palais Royal, Le Wat Phnom, Le musée de Tuol Sleng, Killing Field, les principaux marchés de la ville, etc.…
Visite organisée de nombreuses villes de province, Battambang, ses maisons coloniales préservées, ses pagodes originales, Kompong Cham, Kratié et ses dauphins d’eau douce, Païlin, Kampot, Kep, Pursat, Kampong Chhnang, Kampong Cham, etc.….
Excursion dans le Rattanakiri, ses chutes d’eau, possibilité de baignade dans le lac Talaom, traversée de villages ethniques, ballades en pirogues, les mines de Zircon, promenade à dos d’éléphants à travers la forêt, etc.…
Raids en 4×4 avec chauffeurs dans les provinces de Rattanakiri et Mondulkiri sur mesure de 1 à 100
participants.
Séjours à Sihanoukville, ses plages, ses îles.
Nous sommes en mesure de vous organiser vos extensions de séjours sur le Vietnam, La Thaïlande ou le Laos.
Dans nos prestations nous offrons toute une gamme de croisières sur le Mékong et le Tonlé Sap : de Siem Reap jusqu’à Chau Doc au Vietnam en passant par Phnom Penh.
Gérard Thévenet / Wam Tour – Agence de voyage francophone et anglophone au Cambodge.

LA FETE FORAINE DE LA ROUTE 60 A SIEM REAP

IMG_6835-640x428Il est un lieu à Siem Reap en principe réservé aux locaux, cela se trouve sur la route 60 ,tout près du second point de contrôle pour accéder au site d’Angkor, c’est le point de rendez-vous de la population, des milliers de cambodgiens s’y retrouvent chaque soir, on y trouve de tout : Des marchands de diverses nourritures, de vêtements, de chaussures, etc….Il y a également de nombreux stands de fête foraine ainsi que des manèges ! Lorsque vous regardez ces manèges de près cela fait peur ! Ils sont tous en mauvais état, assemblés avec des boulons rouillés, pas de contre-écrous nulle part ! C’est très très dangereux ! Il y a déjà eu plusieurs accidents et je vous le garanti il y en aura d’autres, évitez de mettre vos enfants sur ces manèges et déconseillez-le à vos amis !
Au Cambodge il n’y a aucun contrôle de sécurité pour ces installations, donc à éviter !
Si vous désirez vous immerger dans la vie et coutumes des cambodgiens, version 2014, c’est cependant un lieu à visiter.
Gérard Thevenet / Wam Tour

Voyage au Cambodge avec des enfants.

DSC_0025 - Copy

Il arrive souvent que des parents nous contactent et nous demandent ce que nous avons à proposer pour distraire les enfants au cours du séjour, au Cambodge ce n’est pas simple, nos guides proposent souvent une visite différente lorsqu’il y a des enfants, ils essaient de les intéresser en employant une manière plus ludique de présenter tel ou tel site , nous pouvons aussi organiser des jeux, leur montrer les jeux auxquelles les enfants cambodgiens aiment jouer.
Nous pouvons organiser des baignades dans des lieux insolites, des sorties vélos adaptés, des balades pédestres.
Certaines agences proposent des jeux de piste dans laquelle il faut rechercher des trésors enfouis entre les pierres des temples, rien qu’à l’idée que de petites mains puissent se glisser dans entre deux pierres et se retrouver en présence d’un serpent ou d’un scorpion, il y en a beaucoup sur le site d’Angkor, cela me fait froid dans le dos, il faut vraiment être inconscient pour proposer des choses pareilles, ou alors il ne faut pas aimer les enfants.
Pour la nourriture vous devez redoubler d’attention lorsque vis enfants vous accompagnent, utiliser toujours de l’eau en bouteille capsulés ou vissées et cachetées, n’accepter pas une bouteille déjà ouverte, au Cambodge il y a maintenant une vraie eau minérale, équivalente à l’Evian, qui contient tous les minéraux nécessaires pour être en bonne santé, il s’agit de la Kulen, préférez là aux autres marques qui ne sont que des eaux traitées de plus ou moins bonne qualités. Evitez les légumes crus, bien rincer les fruits et les essuyer, manger des viandes bien cuites ou à point, évitez les viandes trop saignantes ou crues, le riz et et les potages et soupe sont conseillés.
Gérard THEVENET/ Wam Tour

A la découverte d’un Cambodge authentique

P1050258Partir pour une découverte du Cambodge profond implique de bien choisir l’agence qui va vous guider et vous organiser cette visite, il est important d’utiliser une agence locale profondément enracinée dans le pays qui en connait tous les recoins, qui en a étudié les coutumes, qui sait ce qu’il faut faire ou ne pas faire dans telle ou telle occasion, surtout par rapport aux traditions et à la religion de telle ou telle ethnie, les lieux dangereux qui n’ont pas été complètement ou correctement déminés, un voyage comme cela ne se prépare pas à la légère, il est donc très important de choisir le bon interlocuteur, de ne pas prendre une agence généraliste qui va jouer le rôle d’intermédiaire et qui va vous parler de choses qu’elle ne connait pas.

P1050247Une agence locale professionnelle va être à même de vous fournir un guide qu’elle connait bien, une personne aimant son travail, capable de prendre soin de ses clients, tout au long du séjour de deviner leurs souhaits, de leur en proposer plus pour leur faire plaisir, d’être sans cesse à leur écoute, de savoir aménager les programmes en fonction de ce qu’aime leurs clients. De plus un guide parlant parfaitement la langue française, capable d’engager des discussions constructives avec les visiteurs que vous êtes afin de vous permettre une meilleure compréhension du pays et surtout de la population. Une agence comme WAM dont le fondateur et dirigeant est implantée depuis plus de 20 ans dans le pays, un homme qui a épousé une fille du pays, qui a un fils de 19 ans avec elle, un homme qui aime profondément les cambodgiens, un homme qui a appris à vivre avec eux et à se faire apprécier d’eux, un homme qui depuis plus de vingt ans observe et essaie de comprendre.

P1050241
Cette agence va vous fournir des services d’une qualité inégalée au niveau des transports également, des véhicules confortables, avec une réelle attestation d’assurance, un chauffeur confirmé et prudent avec un vrai permis de conduire, je sais que la lecture de ces lignes va en faire sourire plus d’eux mais il est bon de savoir qu’au Cambodge la plupart des véhicules roulent sans assurance et que les chauffeurs n’ont bien souvent pas de permis, le niveau de corruption est tel qu’il suffit de donner quelques dollars à un policier pour qu’il vous laisse continuer votre route lors d’un contrôle sans se soucier que le véhicule et le chauffeur soient en règle.
Pour tout cela il faut être sur place pour le comprendre et le gérer au mieux.
Gérard Thévenet / WAMTOUR – Agence de voyage locale francophone au Cambodge.

LA PROSTITUTION AU CAMBODGE

DSC_0025 - Copy

Je crois que dans tous les pays du monde la prostitution existe mais plus particulièrement dans les pays pauvres et malheureusement le Cambodge en fait partie.
Personnellement j’ai beaucoup de compassion et de respect pour ces filles et également pour ces garçons qui vendent leurs corps pour survivre mais surtout généralement pour subvenir aux besoins de leurs familles.
Je me suis fréquemment posé la question : Si tu avais été l’une de ces personnes qu’aurais-tu choisi ? Travailler dans une des nombreuses usines textiles nombreuses dans le pays pour un salaire de misère et pour respirer des produits chimiques à longueur de journées ou te serais-tu prostitué pour gagner en trois ou quatre jours ce que tu aurais gagné en un mois à l’usine. Je crois que je vais en choquer beaucoup mais sincèrement je crois sincèrement que j’aurais choisi la seconde solution.
Lorsque je vois tous ces reportages sur les télévisions occidentales cela me scandalise, c’est juste des images qui se vendent bien, qui servent à émouvoir pendant quelques secondes le public qui aura oublié quelques minutes plus tard. C’est du voyeurisme ! Cela ne résout en rien les problèmes, aucune alternative n’est offerte à ces filles, elles n’ont pas le choix. La plupart ont au fond d’elle un rêve, celui de rencontrer un étranger qui va les sortir de là, qui va les épouser et les emmener loin de là, malheureusement ce n’est qu’un rêve qui ne se réalise que très rarement, avec les années ce rêve s’estompe, les filles vieillissent, leur physique change et les rend moins attirantes, alors elles changent de métier, certaines deviennent « mères mackerelles », « Mama San » en cambodgien, d’autres trouvent des petits boulots comme vendeuses de rues mais un grand nombre n’auront jamais à chercher une reconversion car le Sida ou une autre maladie les aura emporté avant.
Respectez ces filles, si vous utilisez leurs services respectez-les, rétribuez-les généreusement, elles ne font pas cela par plaisir ni pour vos beaux yeux ! Merci pour elles !
Et n’oubliez pas le préservatif est indispensable !
Gérard Thevenet / Wam Tour

Proverbes cambodgiens N°3

1452211_10202684757106643_698062630_n

1) Tout est savoureux à celui qui a faim, rien n’est laid à celui qui aime
2) Les semis pompent la terre, la femme épuise l’homme.
3) La main s’habitue à voler comme les yeux à faire la sieste
4) Un enfant sans père est semblable à une maison sans toiture.
5) Ne te réjouis point des honneurs, ne t’afflige point des disgrâces
6) La distinction tient de la famille, la conduite est personnelle
7) La négligence ruine, la surveillance épargne
8) Très fort en paroles seulement, impotent pour faire un pas.
9) Quoi que l’éléphant ait quatre pattes, il peut aussi tomber.
Quoi que le savant sache tout, il peut aussi perdre la mémoire.
10) Bœuf rapide cou pelé, femme jolie vite usée.