Archives mensuelles : janvier 2015

Le plaisir de manger cambodgien

 

80410550_pCertains, mal informés, pensent que la cuisine Cambodgienne ressemble à la cuisine

loc_lac

Thaïlandaise, connue dans le monde entier pour ses plats pimentés et les nombreuses herbes utilisées qui donnent tant de saveur aux plats. Il y a bien quelques similitudes, mais sur le fond c’est très différent, la cuisine cambodgienne apporte des saveurs différentes et elle est surtout beaucoup moins pimentée que la cuisine thaïlandaise, donc plus adaptée aux palais des occidentaux.
Les plats les plus réputés sont différents curry (porc, poulet, poisson, bœuf ou légumes), le Amok (au poisson ou au poulet) , le lok lak servi avec du riz ou des frites et bien d’autres encore qui égayeront chacun de vos repas.

Chaque agence de voyage propose à ses clients des cours de cuisine avec des tarifs très abordables qui permettent de découvrir les bases et quelques secrets de certains plats.
Vous pouvez également vous aventurer dans des expériences culinaires plus courageuses comme la dégustation de grillons, de sauterelles, de mygales, de vers à soie, de serpents, de crocodile, etc….. Il y a à Siem Reap plusieurs restaurants qui offrent ce genre de mets spéciaux à des prix très démocratiques.
Gérard THEVENET/ Wam Tour

Proverbes cambodgiens N°6

gérard ph - Copy

1) Si un seul poisson sent mauvais, tous les poissons du panier puent.
2) Ta langue montre ta nationalité, ton comportement explique ton origine.
3) Tu sais car tu as appris, tu t’enrichis car tu travailles.
4) Une femme est un bijou que l’on ne porte pas à son cou, mais dans son cœur.
5) Si tu n’écoutes pas les conseils des femmes, tu manqueras de riz de semence.
6) Ne prends pas le chemin tortueux, ni le plus court, mais prends celui de tes ancêtres.
7) Que la main de celui qui t’offre un présent ne le regrette jamais.
8) Ne prends pas comme ami celui qui a déjà trahi l’amitié.
9) Ne fatigue pas tes amis par de fréquentes visites, vois-les de temps en temps quand tu penses à eux.
10) Quand tu n’as encore tout pesé d’une affaire, ne te presse pas de conclure.

Gérard Thévenet – WAM – Agence de voyage locale indépendante au Cambodge

Oudong la magnifique

L’ancienne capitale de l’Empire Khmer Oudong est un lieu plein de grâce et de beauté.

DSC_0282

Les stupas d’Oudong

DSC_0285

Le parc de la pagode

DSC_0286

La Pagode

DSC_0287

Le bassin dans la cour de la pagode

DSC_0294

L’arbre de Bouddha sans l’enceinte de la Pagode

Gérard THEVENET – WAM – Agence de voyage locale indépendante au Cambodge.

Les paysages merveilleux qui entourent Siem Reap

???????????????????????????????Autour de Siem Reap il n’y a pas que les temples d’Angkor, il y a beaucoup de balades à faire, en vélo ou à pieds, des paysages magiques, des scènes de vie, toujours de belles découvertes, des gens heureux occupés dans les rizières, à pêcher ou peu importe…. Il y a pleins de petits métiers à découvrir dans la campagne Cambodgienne .

_MG_1424

???????????????????????????????

 

 

 

 

 

???????????????????????????????

IMG_3635RET

 

 

 

 

Gérard Thévenet – WAM – Agence de voyage locale indépendante au Cambodge.

 

KAMPONG CHHNANG ET KAMPONG LUONG

IMG_8031

C’est le plus grand port de pêche du lac Tonlé Sap, venez visiter la ville pour découvrir son activité mais ne pensez pas découvrir une ville pleine de charme vous seriez déçu, pour la définir au mieux Kampong Chhnang est une ville salle et laborieuse.
Pour une ballade sympa sur le lac à la rencontre d’un village flottant je préfère Kampong Luong situé un peu plus haut lorsque l’on remonte en direction de Pursat, ce n’est guère plus propre que Kampong Chhnang mais on nous y a réservé un bien meilleur accueil et c’est plus intime.
Kampong Chhnang reste tout de même un lieu à découvrir ne serait-ce que pour ses poteries, de nombreux objets en terre cuite de toutes tailles et sur différents thèmes vendus pour presque rien.
Gérard Thevenet / Wam Tour

Proverbes cambodgiens N°5

gérard ph - Copy

  • Le poisson attrapé est toujours petit, le poisson échappé est toujours grand.
  • Les éléphants se battent, les fourmis meurent.
  • Les feuilles ne tombent jamais loin du tronc de l’arbre.
  • Les semis sauvent la terre, la femme sauve l’homme.
  • Lorsque la latte du lit est cassée, on peut la remplacer, mais si tes paroles passent, rien ne les remplacera.
  • Pour marcher compter trois, pour parler compter quatre.
  • Quand l’eau est bonne, les poissons affluent.
  • Si tu es riche, rappelle-toi que sans tes vêtements tu serais nu.
  • Si tu es sage, sois le assez pour qu’on t’admire ; si tu es naïf, sois le suffisamment pour qu’on te prenne en pitié
  • Si tu veux t’instruire, prétend ne rien connaître.

Gérard THEVENET – WAM – Agence de voyage locale francophone indépendante au Cambodge

En 1998 de Phnom Penh à Siem Reap par la route

gérard photoEn 1998, je déménageais de Phnom Penh pour m’installer à Siem Reap et j’ai accompli à cette époque plusieurs fois le trajet par la route entre ces deux villes, il fallait alors compter de 13 à 14 heures , la route était défoncée pratiquement tout le long, et il fallait traverser une bonne dizaine de ponts provisoires pour la plupart branlants, ils étaient construits avec des traverses de chemin de fer et il y avait uniquement deux planches en travers à l’emplacement des roues du véhicule, c’était assez impressionnant.

Je me souviens qu’une fois une amie française avait voulu faire la route avec nous, arrivée au premier elle s’était mise à hurler :

« On ne va pas passer là-dessus ! Ce n’est pas possible arrêtes- toi !».

Elle descendit du véhicule, traverser un pont branlant sans parapet en marchant sur une planche large de trente centimètres est encore plus impressionnant qu’à bord d’une voiture, elle est donc remontée, elle a mis sa tête entre ses mains et j’ai traversé, la scène s’est répétée à chaque traversée de pont.

Une autre fois je me souviens qu’au beau milieu d’un pont une planche a cassé et je me suis retrouvé avec la roue avant gauche coincée entre les deux traverses espacées de quarante centimètre. J’ai eu beaucoup de chance ce jour-là car la route était peu fréquentée, un paysan local qui circulait à moto s’est arrêté et m’a aidé à sortir la roue du trou, il avait une force herculéenne, il a réussi à lever la voiture tout seul pendant que je glissais une planche dessous.
Il fallait partir à 5 heures du matin de Phnom Penh pour espérer arriver à sept heures du soir à Siem Reap, c’était une journée fatigante pour nous tous et pire pour moi qui était le seul à conduire, en chemin nous nous accordions quelques pauses, la première à Skoun ou mon épouse achetait des mygales grillées qu’elle dégustait avec notre fils Nicolas alors âgé de trois ans, dans ces instants ou ils étaient tous deux occupés à dévorer ce jolies petites bêtes j’éprouvais souvent des grands moments de solitude, me demandant ce que je faisais ici. La halte de Kampong Thom était plus tranquille, on pouvait y manger un riz frit traditionnel ou autre plat cambodgien moins rébarbatif que les mygales.

Gérard THEVENET/ Wam Tour

Cambodge : « Le boutique hotel » ça veut dire quoi ?

DSC_0025 - Copy

Chaque mois dans la ville de Siem Reap et en moindre quantité dans les autres villes du Cambodge, il s’ouvre un ou plusieurs « Boutique hotel », une appellation qui ne veut plus rien dire de nos jours au Cambodge , de nombreuses guesthouse bas de gamme après quelques travaux de réfection se transforment à peu de frais et deviennent des « Boutique hotel », d’autre se construisent, cette appellation ne veut plus rien dire car cela ne garantit rien du tout, il y a de beaux petits hôtels que personnellement en bon français j’appelle hôtels de charme qui apportent une bonne qualité de service, un beau cadre et qui possèdent peu de chambres afin que ces derniers gardent une structure à dimensions humaines, ensuite je les classe encore par plusieurs catégories en fonction du cadre et de la qualité des services : le charme simple, le charme plus et enfin charme&luxe.
En vérité ils sont peu nombreux à apporter les garanties définies par nos exigences dans ce domaine, nous en inspectons chaque année des dizaines et nous n’en sélections très peu, ce nom « Boutique hotel » est galvaudé et il est conseillé de s’en méfier, faites plutôt confiance à des agences sérieuses sur place pour gérer ces réservations, cela vous apportera la garantie de ne pas avoir des surprises en arrivant.
Gérard THEVENET – WAM – Agence de voyage locale indépendante au Cambodge.

Cambodge 2015 : Les nouvelles arnaques

DSC_0025 - Copy

En ce début d’année cela fait plusieurs fois que je rencontre des touristes qui se plaignent de certains faits à Siem Reap.
Une connaissance de ma fille avait réservé un boutique hôtel via internet et lorsqu’elle est arrivé le boutique hôtel en question l’a informé qu’il étaient complets mais que par contre ils possédaient un autre hôtel ou ils allaient l’héberger, ce nouvel établissement était excentré par rapport au premier et ne possédait pas du tout le même standing, pourtant on lui a signifié qu’elle n’avait pas le choix et qu’il était hors de question de la rembourser, elle avait payé d’avance.
Un de amis vivant à Pékin me prévient début décembre qu’il va venir passer le jour de l’an à Siem Reap, je lui dis : « Donnes-moi tes dates car tout va être complet ! », il me répond qu’il va réserver par lui-même en ligne. Lors de son séjour il m’a dit qu’il était très déçu car l’hôtel qu’il avait réservé était bruyant, pas très propre, aucun service et que les petits déjeuners laissent à désirer.
Ces deux exemples résument tout, parfois il me semble que certains touristes pensent qu’ils vont payer plus cher en passant par une agence locale, hors c’est complètement faux, les agences locales honnêtes négocient les prix avec les hôtels, elles ont des contrats avec ces dernier, la commission c’est l’hôtel qui la paye à l’agence, pas le client ! Le client a, s’il choisit bien son agence, la garantie d trouver en arrivant un hébergement qui correspondra à ses souhaits, c’est une sécurité !
Faire confiance à une bonne agence locale c’est la garantie d’un séjour de qualité et d’éviter ainsi beaucoup de mauvaises surprises,
Gérard THEVENET – WAM – Agence de voyage locale indépendante au Cambodge.