Archives mensuelles : janvier 2016

Excursion sur le Tonlé Sap

P1050378  P1050347

P1050326  P1050287

Nous vous conseillons lors de votre visite à Angkor de ne pas manquer l’excursion d’une journée que nous proposons sur le lac Tonlé Sap à la découverte de la forêt inondée, des villages flottants, des jardins flottants, des élevages de volailles et de cochons sur des structures flottantes, de découvrir le village de Prek Toal ou s’est installé l’Association Osmose qui vient en aide aux femmes seules vivant sur le lac, nous vous invitons à partager un délicieux repas local élaboré par ces femmes servi à bord d’une maison flottante et pourquoi pas faire l’expérience d’une nuit chez l’habitant dans ce village flottant ?

P1050263  P1050258

P1050241  IMG_7995

La vie des gens du lac qui sont pêcheurs mais aussi éleveurs et quelquefois artisans vous étonnera et vous serez enthousiasmé par leur gentillesse au travers de l’accueil qu’ils vous réserveront.

IMG_7946  DSC01532

DSC01527  cambodia+2

WAM c’est le trait d’union entre vous et ces personnes pour une balade nautique enrichissante dont vous vous souviendrez toute votre vie.

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Gérard THEVENET –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

Lever de soleil sur Angkor Vat

tour_img-378497-90

Très populaire ! Vous seriez surpris par le nombre de touristes qui se lève très tôt pour cela. Certains jours il y a tellement de monde qu’il n’est pas simple de se frayer un passage pour trouver le point de vue idéal.
Mon conseil est d’arriver tôt surtout durant la haute saison touristique qui va de novembre à fin mars c’est d’arrivée très tôt et d’aller vous installer sur les marches des bâtiments les plus éloignés du site pour ne pas être trop dérangé.

tour_img-378498-90

Angkor Wat, construit sur le cours de trente ans dans les 1100 fut le palais du roi Soryavarman II après sa mort, il fut déserté et inexploré jusqu’à l’époque du protectorat français ans le milieu des années 1800. Ce qu’ils ont découvert dans le milieu de la forêt était assez bien conservé, Angkor Vat est maintenant considéré comme l’une des plus belles merveilles du monde.
Après le lever du soleil votre guide vous fera découvrir de magnifiques bas-reliefs ou plus de 1800 danseuses sont représentées ainsi que de nombreuses autres scènes.

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Gérard THEVENET –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

Le Bakan ou le Preah Khan de Kampong Svay

prea-khan-kompong-svay 1

Le temple de Bakan est situé dans le village de Ta Siang, Ronakse commune, du district Sangkum Thmei. Le temple est entouré par des remparts. Il y a beaucoup d’autres temples comme Neang Peou et le temple Dang Kao Baodos temples. Selon les historiens, le site utilisé pour être une cachette du roi Jayavarman VII avant qu’il ne monte sur le trône en l’an 1 181, car le style de certains travaux de construction est similaire au style du Bayon et Ta Prohm.

prea-khan-kompong-svay 2

En dehors des remparts, il y a beaucoup d’autres temples comme Preah Damrei, Preah Thkaol, Ta Prohm, Muk Buon et Preah Stung.

prea-khan-kompong-svay 3

Prasat Bakan est hors route nationale 6, 75 km au nord de la ville de Kompong Thom.
Prasat Bakan était la deuxième capitale du royaume d’Angkor au cours du règne du roi Jayavarman VII. Le Roi Soryavarman a commencé la construction du temple hindou Bakan entre 1002 et 1050. Le temple a été achevé par le roi Jayavarman VII.

prea-khan-kompong-svay 5

Situé à 100 kilomètres à l’est d’Angkor, le site a été étudié dans les années 1870 par Louis Delaporte, qui a malheureusement pillé et emporté un certain nombre de sculptures importantes qui sont maintenant logés dans le Musée Guimet à Paris. Cependant, un chef-d’œuvre reste dans le Musée national de Phnom Penh et qui est une tête finement sculpté, qu’on croit être de Jayavarman VII.

prea-khan-kompong-svay 6

Gérard THEVENET –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n

La pagode Ounalom à Phnom Penh

wat-ounalom

Wat Ounalom fait partie des cinq monastères principaux de Phnom Penh (1422). elle abrite l’Institut Bouddhique et une bibliothèque. Elle est située sur le bord du fleuve à environ 250 mètres au nord du Musée national, face à la rivière Tonlé Sap près du Palais Royal, cette pagode est l’une des plus vénérée du Cambodge. C’est l’une des principales attractions touristiques de Phnom Penh.

wat-ounalom-01

La Pagode Ounalom à Phnom Penh est une des pagodes les plus importantes pour le bouddhisme cambodgien. C’est ici que le moine supérieur de la nation réside. Autrefois cette pagode était la bibliothèque de l’Institut bouddhiste. A cette époque, ce lieu proposait environ 30 000 titres. Toutefois, il a ensuite été détruit par les Khmers rouges. La pièce la plus importante conservée dans cette pagode est un cheveu de sourcil de Bouddha qui est dénommé «Ounalom ‘. À l’heure actuelle, il a été conservé avec soin dans un bâtiment situé derrière le Wat principale de la Pagode Ounalom.

wat_ounalom

Cette pagode se trouve en face de la rivière Tonlé Sap. Le Palais Royal est également très proche de ce Wat. La Pagode Ounalom peut être considéré comme la pagode la plus importante de Phnom Penh, car il est le siège du patriarcat bouddhiste de Phnom Penh et était aussi la maison de l’Institut bouddhiste et bibliothèque jusqu’en 1999. Wat Ounalom était l’un des cinq premiers monastères à être construit à Phnom Penh sous le règne de Ponhea Yat. Avant 1974, la pagode logeait plus de 500 moines bouddhistes et aussi la bibliothèque de l’Institut bouddhiste qui avait une collection de plus de 30.000 titres. La bibliothèque a malheureusement été détruite avec de nombreux autres bâtiments au cours des années des Khmers Rogue.

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Gérard THEVENET –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

Phnom Kulen

Phnom Kulen se situe à environ 60 kilomètres de la ville de Siem Reap ville de province et à 25 kilomètres du temple de Banteay Srei. Phnom Kulen, à l’origine appelé Mont Mahendraparvata, est la montagne sainte.

K3

Ce plateau montagneux a servi de capitale au premier empire Khmer pendant plus d’un demi-siècle avant qu’il ne déménage au sud de Hariharalaya, connu aujourd’hui comme Roluos.

K1

Les ruines de plus de 20 petits temples se trouvent autour de ce plateau, y compris le temple de Rong Chen, la première pyramide construite par un roi d’Angkor, mais beaucoup d’entre eux sont difficiles à atteindre. De nombreux sites importants sont éparpillés à travers la montagne ou l’in peut circuler à pied et quelquefois en moto ou en voiture.

K2

La rivière qui traverse ce plateau possède de nombreux lingas comme à Kbal Spean. Beaucoup de locaux mais aussi de nombreux touristes aiment venir se baigner sous les cascades de Phnom Kulen et pique-niquer sur le rivage.

K4

Au centre de Phnom Kulen se trouve une pagode qui héberge une magnifique statue de Bouddha couché.

C’est également un lieu idéal pour faire des randonnées dans cette jungle luxuriante qui entoure ce plateau.

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Gérard THEVENET –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

Croisière sur le Mékong à bord du Toum Tiou

toum-tiou-boat

Ce fut le premier bateau de croisière fluviale sur le Mékong : Le Toum Tiou I
De taille modeste et avec la sécurité d’une coque en acier, son faible tirant d’eau rend possible un accès à des villages éloignés.
Le Toum Tiou I dispose de 10 confortables cabines doubles avec douche privée, salon, air conditionné, accès WIFI et salle de bains avec WC, douche et lavabo.
L’eau est prise à bord de la rivière, passé à travers un système de filtration puissant et chloré dans l’étape finale du traitement.
Construit dans le style traditionnel, le Toum Tiou I a été baptisé en 2002 à Phnom Penh, le premier bateau cambodgien avec hébergement standard international.

Toum+Tiou+1

Agencé en bois ce bateau de charme a été conçu en harmonie avec le style local et aménagé de manière à assurer un confort optimum. De taille modeste et avec la sécurité d’une coque en acier, son faible tirant rend possible un accès à la plus petite et la plus éloignée des villages. Le Toum Tiou dispose de 10 confortables cabines doubles avec douche privée, un grand salon, un espace panoramique à l’avant, un bar-restaurant à moitié couvert à l’arrière et d’un patio sur le toit. Une bibliothèque avec un accès wifi et l’air conditionné vient compléter l’équipement.

Le personnel de bord se compose d’un capitaine, de marins, d’hôtesses, de cuisiniers et d’un commissaire de bord qui restent discrets dans l’exercice de leurs fonctions.

Ce bateau traditionnel construit localement a commencé sa vie comme cargo d’une capacité de 150 tonnes, avec deux grands ponts aux plafonds très bas afin de maximiser l’espace de stockage. Comme tous les navires de ce type, il montait et descendait le Tonlé Sap et le Mékong, s’arrêtant à Siem Reap, Kompong Cham, Kratie et Stung Treng.

Le Toum Tiou mesure 38 mètres de long et 7 mètres de large au milieu.
Notre agence propose des croisières à bord de ce bateau entre Phnom Penh et Siem Reap dans les deux sens ainsi que des croisières plus longues à bord du Toum Tiou II entre Saigon et Siem Reap dans les deux sens également. A ces croisières nous pouvons ajouter des extensions sur mesure sur tout le Cambodge et tout le Vietnam à votre convenance.

Pub globe trotters

Gérard THEVENET –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

Koh Tonsay (l’île au lapin à Kep)

images

Koh Tonsay est situé au sud-ouest de Kep, il faut compter de 15 à 20 mn de bateau pour l’atteindre. L’attrait de cette île est de belles plages de sable blanc que l’on ne trouve pas sur la côte. La mer est peu profonde, ce qui fait de Koh Tonsay un lieu privilégié pour les amoureux de la baignade, du bronzage, de la farniente tout en se faisant servir à même la plage par les locaux de délicieux plats à base de crabes, la spécialité locale, de crevettes, de calamars et de poissons accompagnés d’un délicieux riz cambodgien . Le fond de la mer regorge d’une variété de coraux, animaux marins et de plantes marines surtout dans les zones rocheuses qui bordent les plages.

index               koh_tonsay

Il est possible de séjourner sur l’île dans des bungalows au confort précaire mains non dénué de charme, plutôt réservé aux amoureux de la nature.
Les masseuses locales qui œuvrent sur ces plages jouissent également d’une très bonne réputation.

images 2              images 3

La superficie de Koh Tonsay est de 2 kilomètres carrés. Seule la côte nord reçoit des touristes tandis que la côte sud héberge un village de pêcheur et des zones d’élevage marin.

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Gérard THEVENET –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

Le groupe de Roluos … son histoire

Roluos est formé par un groupe de monuments antérieurs à ceux d’Angkor. Le groupe Roluos est ce qui est resté de l’ancienne Hariharalaya, qui fut la première capitale significative au cours de l’Empire khmer de l’époque angkorienne.

Roluos-Preah-Ko

Hariharalaya a été construit sous le règne de Jayavarman II. Son successeur Jayavarman III, dont on sait peu, semble avoir résidé dans Roluos dans le domaine de Prei Monti, un temple rarement visité et aujourd’hui en ruines.

La tour appelé Trapeang Phong est le premier monument khmer décorée avec des demi-divinités féminines appelées Devatas. Trapeang Pong peut-être même de la période antérieure à Jayavarman II dans la première moitié du 9ème siècle.

image
__________

En fait, c’est Indravarman I à la fin du 9e siècle, qui fut le fondateur de ce qui peut être visité dans Roluos aujourd’hui. Preah Ko, donnant son nom au style de l’art du règne d’Indravarman, est le temple des ancêtres de ce roi appartenant à son enceinte du palais. Encore le plus innovant et exemplaire c’est la pyramide appelé Bakong, qui était le temple d’Etat d’Indravarman. Les pavillons d’entrée appelés Gopurams, traversant les murs d’enceinte aux points cardinaux, ont été inventés aux temples Roluos par Indravarman, aussi. Gopurams abritant les divinités gardiennes ou le sanctuaire. Pour la première fois, les bâtiments de la bibliothèque ont été construits de matériaux non périssables au lieu de bois. La fonction de ces édifices bibliothèque si typiques pour Angkor est encore en débat, mais les inscriptions et la comparaison avec des temples thaïlandais ultérieures confirme que le terme « bibliothèque » est le terme qui convient. Le temple de Lolei, qui est similaire à Preah Ko, a été achevée sous le règne de son successeur Yasovarman je, mais la réserve d’eau entourant Lolei a été construit sur une île artificielle.

Ainsi, Roluos est devenu une sorte de prototype pour Angkor à bien des égards : Indravarman I qui fut le premier roi de l’époque angkorienne a laissé beaucoup de textes gravés dans la pierre.

Indravarman I monta sur le trône khmer 877. Il semble avoir été un cousin de son prédécesseur Jayavarman III, qui était resté sans enfant. Indravarman revendique le trône par la famille de sa mère. Successions lignée maternelle étaient très courante en Asie du Sud-Est .

Déjà au début du règne d’Indravarman il a été décidé de créer une capitale avec de plus grands temples. Mais sa priorité, n’étant pas la construction de temples. Lors de son couronnement, Indravarman promis: « Dans les cinq jours, je vais commencer à creuser », à savoir le réservoir a déjà été mentionné, le lac artificiel Indratataka. Néanmoins, ses temples ambitieux Preah Ko et Bakong ont également été érigés au cours des premières années de son règne. Le temple de Preah Ko plat a été achevé et consacrée en 879, la montagne du temple Bakong 881. Probablement le Bakheng a commencé plus tôt, mais a finalisé plus tard, car il est un monument d’une dimension beaucoup plus grande que Preah Ko.

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Gérard THEVENET –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com