Archives mensuelles : mai 2016

De Siem Reap Angkor à Preah Vihear

preah 1

Pour rejoindre le temple de Preah Vihear depuis Siem Reap il faut utiliser un véhicule privé avec chauffeur, le trajet représente environ 3 heures de route.
Je vous conseille de le faire en deux jours minimum avec le premier jour les visites des temples de Beng Meala et Koh Ker puis de passer la soirée dans un hôtel ou une guesthouse au situé au pied de la colline qui héberge le site puis de vous lever tôt le matin du jour deux pour aller visiter le temple lorsqu’il est encore prisonnier des brumes matinales, de les voir se dissiper… puis de voir apparaître petit à petit le vaste édifice dans toute sa splendeur. Ensuite vous pourrez rejoindre Siem Reap en fin de matinée ou début d’après-midi mais d’autres options s’offrent à vous comme rejoindre le temple de Kampong Svay Preah Kahn à quelques heures de là, un temple encore peu visité mais qui mérite vraiment le détour puis de rejoindre Siem Reap dans la soirée mais il est aussi possible de passer la nuit à Kampong Thom et de visiter le lendemain (jour 3) le site de Sambor Prey Kuk avant de rentrer sur Siem Reap ou de rejoindre Phnom Penh. Une autre solution après Preah Vihear c’est de rejoindre le temple de Banteay Chhmar et de passer une nuit chez l’habitant dans le village qui borde le site.

DSC_0022

Pour tout conseil contacter :
Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

www.wamtour.net

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

De Battambang à Phnom Penh

Pub globe trotters

Les solutions pour rejoindre Phnom Penh depuis Battambang :
1) Le bus de ligne, il en existe de confortables à toute de la journée

IMG_0466

2) Minibus de ligne, c’est plus rapide car moins d’arrêt et roule plus vite, quelquefois un peu trop vite.
3) En taxi (voiture ou minibus) collectif, je vous conseille d’acheter deux places sur le siège avant près du chauffeur car dans un minibus 12 places il y a souvent 25 passagers au Cambodge.

car-cambodia

4) En véhicule privé climatisé avec chauffeur, c’est la solution la plus confortable et cela vous permet de faire des haltes et visites en cours de trajet au gré de vos envies mais je vous conseille de vous mettre d’accord sur ce sujet avec le chauffeur avant de partir sinon il vous sera réclamé des suppléments à payer.
Si vous prenez un véhicule privé je vous conseille quelques haltes :
– Tout d’abord Pursat qui est une jolie ville de province et depuis Pursat si vous avez du temps de faire un détour par Krovagn un village situé à 20 km à l’ouest de Pursat , dans ce village des sculpteurs de vrais artistes qui fournissent les marchés, magasins et stands touristiques de tout le pays, vous pouvez acheter ici directement à l’artiste sans intermédiaire.
– Sur le trajet il est possible de rejoindre les rives du lac Tonlé Sap et de visiter le village flottant de Kampong Luong.
– Puis Kampong Chhnang qui est le plus gros port de pêche sur le lac mais qui est aussi la capitale de la poterie au Cambodge, vous pourrez y acquérir de très jolie pièces de toutes dimensions à des prix dérisoires, une bonne idée de cadeaux peu onéreux à offrir au retour à votre entourage.

DSC_0282

– Enfin vous aurez le loisir de découvrir Oudong qui fut une ancienne capitale de l’empire khmer, outre sa très belle pagode c’est pour ses magnifiques stupas qu’elle est célèbre, ces stupas renfermes les cendres de plusieurs rois du Cambodge dont le dernier décédé le regretté roi Norodom Sihanouk.

logo 2012

Pour tout conseil contacter :
Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

www.wamtout.net

 

De Siem Reap Angkor à Battambang

tour_img-378497-90

Pour rejoindre Battambang depuis Angkor ou vice versa il existe plusieurs solutions :
1) En bateau de ligne public qui part le matin et arrive dans l’après-midi ou dans la soirée en fonction de la saison et surtout du niveau des eaux du lac et de la rivière Sangkè qu’il faut remonter pour atteindre la ville de Battambang. Durant la saison des basses eaux le bateau s’arrête à plusieurs kilomètres de la ville et il faut alors prendre un autre moyen de transport (tuk tuk ou taxi) pour l’atteindre.
2) Minibus de ligne, c’est plus rapide que le bus.
3) Le bus de ligne, il en existe de confortables à toute heure de la journée.
4) En taxi (voiture ou minibus) collectif, je vous conseille d’acheter deux places sur le siège avant près du chauffeur car dans un minibus 12 places il y a souvent 25 passagers au Cambodge.
5) En véhicule privé climatisé avec chauffeur, c’est la solution la plus confortable et cela vous permet de faire des haltes et visites en cours de trajet au gré de vos envies mais je vous conseille de vous mettre d’accord sur ce sujet avec le chauffeur avant de partir sinon il vous sera réclamé des suppléments à payer.

DSC_0007  Phnom Banan ( Battambang )

Il est possible au cas où vous utiliseriez un moyen de transport privé et terrestre de faire un détour par le district de Phnom Srok ou vous découvrirez d’authentiques petits villa de soyeux ou l’on élève le vers à soie et où l’on produit une merveilleuse soie naturelle, un lieu où vous pouvez acheter de jolie pièces directement auprès de celle qui l’a tissé, nous proposons dans nos circuits de partager des moments forts avec ces paysannes en partageant leur déjeuner et en suivant avec elles un cours d’initiation à l’apprentissage du métier à tisser…. Et connaissez-vous le lac d’Ang Trapeang Thmor tout près ?
Pourquoi ne pas faire un détour par Banteay Chhmar de découvrir son temple plus quelques autres disséminés dans la région puis de passer une nuit chez l’habitant après avoir assisté et participé à un cours de cuisine de fête traditionnelle de ce village ?

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Pour tout conseil contacter :
Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

De Phnom Penh à Siem Reap Angkor

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n

Pour rejoindre Siem Reap depuis Phnom Penh ou vice versa il existe plusieurs solutions :
1) Le bus de ligne, il en existe de confortables à toute heure du jour ou de la nuit.

IMG_0466

2) Minibus de ligne, c’est plus rapide car moins d’arrêt et roule plus vite, quelquefois beaucoup trop vite.

image-0001

3) En bateau avec un départ en début de matinée, départ prévu 7 heures mais souvent du retard, quelquefois plusieurs heures.
4) En taxi (voiture ou minibus) collectif, je vous conseille d’acheter deux places sur le siège avant près du chauffeur car dans un minibus 12 places il y a souvent 25 passagers au Cambodge.
5) En véhicule privé climatisé avec chauffeur, c’est la solution la plus confortable et cela vous permet de faire des haltes et visites en cours de trajet au gré de vos envies mais je vous conseille de vous mettre d’accord sur ce sujet avec le chauffeur avant de partir sinon il vous sera réclamé des suppléments à payer.

car-cambodia

6) En avion, il y a plusieurs vols par jour, le plus onéreux mais aussi le plus rapide (40 minutes de vol)
La voie la plus rapide par la route c’est en contournant le lac par la droite et en passant par Kampong Thom mais il est également possible de le contourner par la gauche en passant par Battambang, dans ce cas prévoir une étape d’une nuit dans cette ville, voir plus si vous décidez de visiter cette province ce que je vous conseille vivement.

tuk-tuk

Pour tout conseil contacter :
Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

Le Cambodge c’est maintenant !

tour_img-378498-90

Le Cambodge se développe vite, de plus en plus vite, bien sûr le site d’Angkor est toujours là et le sera encore pour longtemps ainsi que de nombreux autres temples disséminé à travers le pays mais mn équipe et moi-même ce que nous aimerions vous faire découvrir avant qu’il ne soit trop tard c’est les paysages, ce qu’il reste de la jungle dévastée par la déforestation et qui diminue d’années en années ….. Dans le Ratanakiri c’est fini, à la place des plantations, les ethnies qui peuplaient cette province se sont intégrées et ont quitté leurs tenues traditionnelles, dans la province de Mondulkiri ce sera bientôt terminé.
Combien de temps nous reste-t-il pour vous faire découvrir le Cambodge que nous aimons, les gens des campagnes si authentiques, ces traditions qui disparaissent, personnellement je pense que dans quelques années vous viendrez pour découvrir Angkor et ce sera tout car les usines chinoises principalement seront implantés dans tout le pays, des zones touristiques destinées à une clientèle chinois et coréenne vont voir le jour sur les côtes mais aussi autour d’Angkor.
Venez découvrir ce merveilleux pays pendant qu’il est encore temps, pour voir le sourire légendaire des khmers, ces sourires j’en ai bien peur vont bientôt disparaitre car lorsque l’on vous fait trimer de longues heures chaque jour dans des usines de fabrication de vêtements ou autres au milieu des produits chimiques qui vous empoisonnent et quelquefois vous tuent pensez-vous que l’on a encore envie de sourire ?

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n

Mon équipe et moi-même sommes à votre disposition pour vous faire partager ce Cambodge que nous aimons et qui va disparaître avec des circuits sur mesure adaptés à vos souhaits et à votre budget.

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Gérard THEVENET – WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

Circuit Cambodge autrement avec WAM

IMG_510213598941869

Vous avez pour projet de visiter le Cambodge ?
Vous rêvez de découvrir ce pays mais pas comme la plupart des touristes qui confient leurs projets à des agences généralistes bien souvent peu scrupuleuses.

Pub globe trotters

Vous aimeriez être en contact direct avec une agence locale réputée pour discuter de votre projet, avoir pour interlocuteur une personne confiance qui parle votre langue.
Avoir à faire à un artisan du voyage expert sur cette destination capable de réaliser vos souhaits, capable de vous proposer un circuit adapté à votre budget, capable de vous proposer les meilleures solutions pour y parvenir.
Une équipe en place depuis une décennie avec à sa tête un français présent dans ce pays depuis plus de 20 ans, qui a fait du Cambodge son pays d’adoption, un homme simple, un homme originaire de la campagne française, un homme élevé dans les traditions paysannes, des traditions de son enfance qu’il retrouve dans la façon de vivre des cambodgiens, un homme qui aime tout simplement ce peuple ! Cet homme Gérard THEVENET s’est fait il y a 10 ans un pari, oui un pari avec lui-même en créant WAM TOUR une agence de voyage atypique, une agence artisanale qui a pour vocation avant tout de faire aimer ce pays aux visiteurs qui lui font confiance !

DSC_0022

Pour gagner ce pari il a su s’entourer d’une équipe locale de jeunes cambodgiens parlant français et anglais, des cambodgiens qui ne l’ont jamais quitté depuis le début de l’aventure car quand on rentre travailler chez WAM on se retrouve dans une famille, une famille unie dans une même cause : Faire plaisir à nos clients et faire aimer notre merveilleux Cambodge.
Nous ne sommes pas plus riches financièrement qu’à nos débuts mais par contre nous possédons une richesse inestimable : des milliers de messages de nos anciens clients qui commencent ou se terminent par Merci ! Et bien souvent par : C’était encore mieux que dans nos rêves ! Ou par : Nous n’avons qu’une envie revenir !
Ces messages là c’est ce qui nous donne envie de continuer !

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Gérard THEVENET et son équipe de WAM – Les artisans du voyage en Terre Cambodge _ www.wamtour.com

Croisières Vietnam Cambodge

toum-tiou-boat

Découvrir les paysages époustouflant du Cambodge et du Vietnam pourquoi pas du Delta du Mékong en terre vietnamienne, au rythme du courant lancinant de ce fleuve légendaire. Que ce soit sur le Mékong ou le Tonlé Sap, vous n’aurez cesse de contempler des panoramas aussi grands que magiques, des scènes de vie d’un autre âge. Et franchement, quoi de plus reposant que de laisser bercer par les flots?
Des moments tout simplement inoubliables et singuliers.

Toum+Tiou+1

Sans oublier le côté romantique des couchers de soleil sur le pont bâbord, avec une petite coupe de champagne par exemple. Après les temples et les rues étouffantes de Phnom Penh, laissez-vous tenter par une croisière allant de Siem Reap à Saigon ? Ou vice versa ? Commencer à Saigon pour terminer dans le Royaume d’Angkor !

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Gérard THEVENET –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

Lastminute Cambodge témoignage

K1

Je ne sais pas si Ms S….. vous a remis la fiche d’appréciation, aussi je vous envoie un retour plus détaillé par mail.

Notre séjour s’étant décidé à la dernière minute, nos attentes étaient plutôt raisonnables, nous n’espérions pas le top et pourtant ce qu’on a eu : l’excellence. De la rencontre avec Ms S……….. à l’aéroport de Siem Reap jusqu’au départ, tout a été parfait.

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n

Il y a d’abord la rencontre humaine, nos 2 guides aiment leur métier, leur pays et ont à cœur de le faire découvrir. Je les remercie également pour leur patience avec les enfants car il y a eu quelques moments plus difficiles où ils étaient un dissipés. Néanmoins, Ms S……….. a capté l’attention des 2 garçons pendant les visites des temples. Ses récits les ont grandement intéressés. Le personnel des 2 hôtels où nous sommes restés, les chauffeurs de Tuk Tuk, le personnel des restaurants, tous, ont été charmants, souriants et professionnels. Dans l’un des hôtels, apprenant que nos jumeaux fêtaient leurs 9 ans ce jour-là, ils ont également offert un gâteau d’anniversaire et les bougies. C’était vraiment sympa et apprécié.
Le spectacle du cirque Phare est d’une grande qualité et moderne. Il a été apprécié de toute la famille. Le repas était très bien.
Le piquenique a aussi était une très agréable surprise : l’emballage (que ns avons gardé bien entendu) comme le contenu. Il était juste un peu trop copieux et on a fait du gâchis. J’ai des enfants qui mangent beaucoup et pas des portions « enfant » et ils n’ont pas tout fini, même chose pour mon mari. En découvrant le piquenique, on s’est aussi dit qu’on aurait apprécié d’en avoir un chaque jour pendant nos visites.

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Ces 4 jours nous ont donné envie de revenir et d’en voir plus. Merci à vous et à votre équipe. Nous vous recommanderons.

Cordialement, – Anne Salapete

Gérard THEVENET –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

La saison verte au Cambodge

ph 3

A Angkor il y a la saison verte qui commence début avril et qui se termine fin octobre, le taux de fréquentation baisse et les hôtels offrent des promotions intéressantes quelquefois à moins 50 % des tarifs de la haute saison.
Au Cambodge nous appelons cette saison la saison verte car les première pluies arrivent, elles sont cependant assez rares d’avril à aout et ne durent pas longtemps, jamais plus d’une heure dans la journée sur la région d’Angkor donc cela ne gêne pas beaucoup les visites.

K3

A partir d’avril grâce à ces premières pluies la végétation se développe et se couvre de vert, d’un vert étincelant qui fait se dégager des paysages une extraordinaire beauté, tous les touristes qui osent s’aventurer au Cambodge malgré les recommandations de guides de voyage qui vraisemblablement ne sont jamais venu durant cette période et des grands tours operator qui ont prévu d’autres destinations pour leurs clients et qui de ce fait déconseillent le Cambodge. Nous l’équipe de WAM nous sommes sur place et nous vous l’affirmons : Venez d’avril à fin aout, vous ne le regretterez pas, il y a moins de monde et c’est durant cette période que le pays est le plus beau et que les ites sont le moins encombrés.
Par contre nous ne vous conseillerons pas septembre qui est en général le mois le plus pluvieux de l’année.

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Gérard THEVENET – WAM – Artisan voyagiste au Cambodge. www.wamtour.com

Voyage à Angkor autrement

tour_img-378497-90

Sur le site d’Angkor il y a les routes principales toutes goudronnées mais en dehors de cela et beaucoup moins connus de tous il y a des sentiers et des chemins peu fréquentés, des dizaines et des dizaines de kilomètres que l’on peut emprunter à pied mais aussi en vélos.
On découvre alors un monde que la plupart des touristes ignorent, il y a des ruines qui ne sont jamais visités, il y a aussi au détour de ces chemins des villages avec des écoles dans les bois d’Angkor, les gens qui vivent là sont bien souvent très pauvres.

prea-khan-kompong-svay 1

Et puis il y a cette jungle préservée, avec ses grands arbres, qui semble impénétrable mais où l’on s’enfonce pourtant doucement mais sûrement avec à chaque pas de nouvelles découvertes, des végétaux inconnus, des insectes et surtout des moustiques énormes et voraces qui piquent à toute heure, de jour comme de nuit.
Lorsque l’on vient à Angkor n’hésitez pas à passer du temps à Siem Reap afin de pouvoir découvrir les temples et tout ce qui les entourent d’une manière approfondie et en dehors des hordes de touristes. Une agence comme la nôtre est à même de vous offrir cette opportunité.

10687236_854315424593246_762020428688402946_o

Gérard THEVENET – WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com