Archives mensuelles : février 2017

Un Khmer en Tanzanie

Après avoir imaginé son voyage en terre européenne, notre cher cambodgien lambda décide de continuer son périple imaginaire… cette fois, en Afrique ! Et lorsqu’on dit voyage en Afrique on pense tout naturellement safari en compagnie des animaux sauvages dans un décor digne des plus belles scènes du dessin animé « Madagascar ».

Et depuis maintenant quelques jours, comme il ne connaît pas grand chose du monde en dehors de son pays et de sa télé, notre cambodgien passe le plus clair de son petit temps libre à se renseigner sur cet énorme continent et découvre un pays des plus emblématiques en termes de randonnées et de safari en terre africaine : la Tanzanie.

Envie d’évasion assurée

Nul doute, ce pays inspire notre petit cambodgien. Il semble que la Tanzanie soit la destination parfaite pour un voyage en Afrique à la hauteur de son imagination, et peut-être même au-delà. Malgré un soleil cuisant, la Tanzanie possède d’immenses espaces, des énormes lacs (lac Tanganyika, lac Victoria), des montagnes et des volcans qui émergent des fins fonds de la terre, des animaux sauvages en pleine liberté, malheureusement souvent menacés (éléphants et rhinocéros), des troupeaux par milliers, voire par millions pour certaines espèces comme les gnous, des paysages incroyablement saisissants, tout ça sur un territoire qui fait quand même plus de cinq fois la superficie du Cambodge, de quoi faire naître une étrange envie soudaine de s’évader pour découvrir cette toute autre réalité tellement décalée de celle qu’on connaît au quotidien.

Pour une randonnée, tout y est

Pour notre petit cambodgien lambda, une randonnée ou un safari en Tanzanie risque fort de ressembler à un voyage dans l’espace, plus encore, un voyage dans le temps, lui faisant ainsi découvrir un tout autre univers loin des hommes et de toute civilisation. Un incroyable voyage à travers des steppes et des savanes à perte de vue, parfois interrompues par des acacias et des baobabs, dans une nature indomptable à la beauté indescriptible, fera le bonheur des aventuriers les plus audacieux et des amoureux de la nature, à l’instar de notre cambodgien à l’imagination débordante. Sa faune, sa flore, sa nature sauvage authentique et insaisissable éloignent la Tanzanie de toute forme de banalité, procurant ainsi à ses visiteurs un doux mélange de sentiment d’admiration et d’étrange impuissance face à cet univers animal qui, paradoxalement, porte en lui les stigmates des origines de l’homme (gorge d’Olduvai)…

Valiny an-tsary ho an'ny tanzanie prestige voyages

Si vous aussi vous rêvez de partir à la découverte de ces incroyables contrées lointaines, des agences de voyage vous proposeront leurs meilleures offres pour un formidable et séjour en Tanzanie qui risque de transformer votre vision de la réalité…


Photo credits : Prestige Voyages

Publié par NR

Ph Jp 4

Cambodge : Prasat Tamaon un temple inconnu sous haute protection

2015-01-29 19.38.25A notre arrivée à l’entrée du site de Tamaon nous sommes accueillit par un militaire en charge de la sécurité du site qui se trouve sur la frontière thaïlandaise. Il nous propose un agréable endroit devant la maison des gardes pour déballer notre pique-nique.

2015-01-29 19.48.14

Hors de question de se laisser aller, nous avions préparé un mixte de nourriture khmère et « barang » afin de pouvoir contenter tout le monde.

2015-01-29 20.25.19  2015-01-29 20.25.29

Il faut dire qu’en cette journée nous avions des amis et invités de marque, Jean-Pierre et Odile Billault, des personnalités qui ont marqué l’histoire récente du Cambodge, arrivée avec les force das nations unies au début des années 90 le colonel Billault est ensuite revenu pour diriger durant de nombreuses années une unité de déminage : Le CIMAC. Durant te nombreuses années ou il a réalisé un travail exceptionnel avec il faut le souligner, ce qui est rare dans ce métier de démineur, aucun accident mortel. Un couple aux grands cœurs, pendant que son mari déminait Odile infirmière de métier travaillait comme volontaire à l’hôpital provincial de Siem Reap Angkor. Durant ces années 90 son fidèle adjoint Gaby qui après l’avoir accompagné durant une partie de sa carrière militaire et qui l’avait ensuite suivit dans cette aventure au Cambodge m’avait confié que lorsque au cours de leurs missions de déminage lorsqu’ils traversaient des villages ou habitants crevaient de faim Jean-Pierre lui disait :  » Gaby lorsque nous repasserons par ce village achète deux sacs de riz avec de l’argent prélevé sur mon salaire et déposes-les ici ». Jean-Pierre termina sa carrière de déminage avant une retraite bien mérité en ajoutant à son emploi du temps le titre de consul de France honoraire à Siem Reap, ce titre signifie en fait  » Sans honoraires mais beaucoup de travail ». Depuis quelques années ces valeureux septuagénaire reviennent chaque année passer quelques mois au Cambodge, une période qui coïncide avec l’hiver en France.

2015-01-29 20.51.26  2015-01-29 20.52.07

2015-01-29 20.52.28  2015-01-29 20.53.18

2015-01-29 20.53.24  2015-01-29 20.53.36

Avant d’arriver au temple de Tamaon nous somme étonné de tombé sur une solide installation de défense composée de bunker et de tranchées, de conception récente, les militaires nous expliquent que les derniers combats contre les thaïlandais ont eu lieu en 2010 lorsque ces derniers revendiquaient un autre temple suer la frontière Preah Vihear.

2015-01-29 20.54.39  2015-01-29 20.55.30

2015-01-29 20.57.25  2015-01-29 20.57.42

Meurtrières, entrée de bunker, ici on ne plaisante pas…. et ci-dessus une mitrailleuse, une kalachnikov quelque peu transformée avec un chargeur contenant une centaine de balles.

2015-01-29 20.59.34  2015-01-29 21.00.14

Les marches permettant d’accéder au temple de Tamaon sont enfin en vue, nous commençons à les gravir.

2015-01-29 21.00.53  2015-01-29 21.01.25

2015-01-29 21.02.14  2015-01-29 21.02.21

Et là quel spectacle ! Un temple ! Un vrai temple dont personne ne parle ! Une merveille oubliée!

2015-01-29 21.01.43

Une image cocasse, les deux militaires de gauche son cambodgiens, celui de droite est thaïlandais, c’est comme ça ici… lorsque l’on ne se bat pas on sympathise !

2015-01-29 21.02.40  2015-01-29 21.02.48

2015-01-29 21.02.56  2015-01-29 21.04.29

Notre visite continue et notre joie est sans limite, quel endroit extraordinaire !

2015-01-29 21.04.37  2015-01-29 21.05.25

2015-01-29 21.06.51  2015-01-29 21.12.32

2015-01-29 21.13.05  2015-01-29 21.13.32

Quelques bas-reliefs sont encore en parfait état tandis que de ci et de là on découvre les dégâts causés par les voleurs d’œuvres d’arts, des pilleurs sans scrupules.

2015-01-29 21.14.45

Là aussi il y avait des lingas

2015-01-29 21.21.09  2015-01-29 21.22.04

Pour terminer la visite une surprise, une équipe de tournage thaïlandaise venue tourner une publicité pour une marque de tee-shirt .

2015-01-29 21.28.06  2015-01-29 21.27.56

Quelques souvenirs des combats de 2010.

2015-01-29 21.41.21

Retour à notre minibus en moto taxi (militaire) avant de repartir pour de nouvelles aventures.

Enregistrer

Télémédecine Vietnam-Cambodge, un pas en avant

Un Cambodge pas toujours glamour

Derrière le Cambodge aux plages paradisiaques et au tourisme prospère avec son incontournable Angkor se cache un Cambodge qui se relève lentement mais sûrement de deux décennies de guerre. Une période très difficile qui a dramatiquement affecté la vie socio-économique du royaume tant au niveau des infrastructures qu’au niveau des ressources humaines. Tous les secteurs d’activité en ont pâti, y compris le système de santé.

Mais aujourd’hui, la stabilité politique du pays quoique relative depuis les élections de 1998 a permis la reconstruction progressive du système de santé au Cambodge malgré l’accumulation d’un certain retard par rapport à ses voisins comme la Thaïlande ou le Vietnam. Ce dernier aura d’ailleurs marqué le 50e anniversaire de l’établissement de sa relation diplomatique avec le Cambodge par la remise d’un système de télémédecine offert par le ministère vietnamien de la défense, une cérémonie qui s’est déroulée le 9 février 2017 dernier, un témoignage de soutien à retrouver sur le site de Manuel Hattinguais. La télémédecine permettra à de nombreux patients de bénéficier d’une assistance médicale efficace, étant donné que les centres de santé du Cambodge n’ont pas toujours les ressources nécessaires pour traiter des cas spécifiques.

La télémédecine, une solution concrète

La télémédecine représente une chance exceptionnelle pour les pays en manque d’infrastructures et de ressources en matière de santé, car elle permet de répondre concrètement à des problèmes souvent très complexes en évitant ainsi des surcoûts liés aux déplacements, sans parler de la situation incommode imposée au patient et réduit alors les risques de complications.

Solidarité vietnamo-cambodgienne

Rappelons que la télémédecine est une pratique qui permet à deux centres hospitaliers d’échanger des informations médicales à distance par le biais des télécommunications et des outils numériques, ainsi de tenir par exemple des discussions en téléconférence à des fins de diagnostics plus précis, ou plus encore, pour réaliser des interventions chirurgicales en partageant en direct les expériences savoir-faire respectifs. Cela a d’ailleurs été démontré lors de la cérémonie de la remise du système de télémédecine à l’Hôpital militaire 179 cambodgien par le Vietnam.

Quant aux affaires des deux pays homologues, ce partage prend son sens non seulement dans le cadre de leur relation diplomatique, mais également dans le souci de préserver une amitié traditionnelle et de cultiver la solidarité entre les deux peuples.


Publié par: NR (CM Pallan-Technology)

Destination Cambodge – L’essentiel en 5 mots

Valiny an-tsary ho an'ny cambodia airport

Pour votre séjour au royaume des khmers, nous vous avons réservé quelques conseils utiles pour vous aider à bien préparer votre voyage à travers ces 5 maîtres mots…

  1. Billets. On parle ici des billets d’avion. Vous pouvez planifier votre départ durant la basse saison, c’est-à-dire, du 01er avril au 30 septembre, ou durant la haute saison touristique, le reste de l’année, mais durant laquelle les compagnies peuvent afficher un tarif pouvant aller jusqu’à trois fois plus cher. Globalement, les prix des billets en aller-retour de Paris à Phnom Penh peuvent varier de 450 € (en basse saison) à 1200 € (en haute saison). C’est un écart quand même important donc c’est essentiel pour préparer votre budget. Renseignez-vous bien auprès d’une agence locale pour vous assurer que vous trouverez bien ce à quoi vous aimeriez vous attendre durant votre séjour.
  2. Visa. Votre visa pourra être à simple entrée ou à double entrées, car il se peut que vous ayez choisi des circuits qui combinent des escales dans les pays limitrophes comme le Viêt Nam ou le Laos, c’est souvent plus intéressant car pour partir aussi loin, autant visiter le plus de pays possible. Vous pouvez consulter ici plus d’informations concernant les visas au Cambodge.
  3. Bagages. On ne va pas vous faire la liste du contenu de votre valise mais n’oubliez pas que vous partez pour un pays tropical, dépendamment de la période de l’année, il peut faire chaud ou pluvieux donc pensez d’abord à bien vous informer sur la météo. Pensez aussi à emmener votre lotion anti-moustiques, des médicaments à base de quinine car vous serez exposé au palu (malheureusement !) et aussi des médicaments pour votre estomac juste au cas où, surtout si vous aimez faire de nouvelles découvertes gastronomiques. N’oubliez pas non plus les tongs et les chaussures de randonnées pour la plage et les montagnes et ramenez toujours votre crème solaire avec vous.
  4. Souvenirs. Vous n’imaginez tout de même pas rentrer sans ramener des babioles pour vos proches, non ? Le mieux c’est de ramener un sac en plus (ou l’acheter sur place, tiens !) pour être sûr de ne pas encombrer vos affaires personnelles. Et sur ce, n’oubliez donc pas le budget souvenirs de vacances car pour partir dans un pays aussi lointain, ce serait quand même dommage de ne rien ramener à la maison.
  5. Budget. Ça va sans dire, bien préparer son budget est essentiel pour que vos vacances ressemblent bien à ce que vous avez imaginé. Alors pensez à bien vérifier tout ce dont vous aurez à dépenser : hôtels, restaurants, diverses activités, pourboires, etc. Nous vous avons donné quelques pistes pour ne pas vous perdre dans les détails. Et n’ayez pas peur, si vous le trouvez assez juste, il existe des circuits sur-mesure qui peuvent s’adapter à tout budget alors laissez-vous guider par les experts.

N’hésitez pas, laissez vos commentaires en bas de l’article ou sur notre page Facebook si vous avez d’autres conseils pour bien réussir un voyage au Cambodge. Retrouvez aussi notre article pour vous aider à bien choisir votre agence de voyage.


Photo credits : Travel Weekly Asia

publié par : NR