4 faits incroyables sur les temples d’Angkor

Cambodge_Preah_Khan-768x751

Chaque année, des milliers de touristes traversent des milliers de kilomètres pour venir au Cambodge et découvrir la merveille architecturale qu’est le site d’Angkor. Plus qu’un génie architectural, Angkor est la preuve concrète du génie astrologique de l’homme. Rappelons que dans le site d’Angkor il n’y a pas que les temples, il y a tout un réseau d’adduction d’eau à commencer par les réservoirs en passant par les aqueducs et canaux pour irriguer chaque parcelle du royaume et fournir l’eau aux habitants.

Voici 4 faits incroyables qui témoignent de ce génie révélé par un astroarchéologue italien.

 

#1 Lors de la conception de ces beaux monuments, les architectes d’Angkor avaient pris en compte les mouvements du soleil et de la lune afin de marquer le début des saisons humides et sèches. Difficile d’imaginer comment ils ont réussi une tel exploit à cette époque, car pour découvrir les éléments constitutifs de cette réponse, les chercheurs ont eu recours à l’utilisation d’images satellites et d’un logiciel spatial.

#2 Parmi les 31 temples étudiés sur le site d’Angkor, les entrées de 19 d’entre eux étaient orientées plein Est alors que les autres étaient très légèrement positionnées vers le Nord. Une précision d’écart qui n’est pas du tout le fruit du hasard, ces temples positionnés à une fraction de degré au nord ont été alignés de manière à ce que le soleil se lève directement sur les bâtiments lors des équinoxes de printemps et d’automne.

#3 Les passages au zénith (c’est-à-dire au moment où le soleil est plus dans le ciel) à Angkor le 26 avril et le 17 août seraient tout aussi spectaculaires à l’intérieur des tours du temple. A ces instants précis, les centres des chambres seraient éclairés par le haut avec un rayon de soleil. A la suite de ces fabuleuses découvertes, le phénomène a plus tard été illustré à Hollywood.

#4 Le vaste et isolé ensemble de temples de Preah Kahn renferme encore un autre mystère : comment les constructeurs de ces temples ont pu réussir à construire son enceinte intérieure pour qu’elle soit à moins de 800 mètres de la même latitude qu’Angkor Wat, le plus grand édifice religieux au monde, une prouesse technologique d’une précision incroyable alors que les deux temples sont pourtant à quelques 100 kilomètres de distance. Le chercheur a noté que les concepteurs d’Angkor auraient pu utiliser la hauteur du soleil à midi à intervalles fixes pour calculer la latitude mais selon lui la tâche aurait sans doute été « titanesque ».

Il y aurait encore d’autres phénomènes que les chercheurs observent continuellement sur le plus impressionnant site archéologique du monde. Certains mystères restent entiers ce qui n’enlève en rien au charme de ces magnifiques monuments, bien au contraire. Nous vous conseillerons seulement de faire appel aux services de guides compétents lors de vos visites sur le site. Leurs vastes connaissances qu’ils partageront avec vous vous feront apprécier autant que possible votre séjour au Cambodge.


Références : Alter Asia

Publié par NR