Archives de l’auteur : THEVENET Gérard

Les origines et l’histoire des temples d’Angkor

siem_reap_temple_preah_khan3


L’on peut penser que la civilisation Khmer date du VIIe siècle. A cette époque les bâtiments étaient construits en bois. Il  faudra attendre le IXe siècle pour que de vrais témoignages de cette civilisation apparaissent.
Le premier grand roi fut Jayavarman II, il réussit à unifier un royaume alors divisé, il s’installa à Angkor qui devient la capitale. Son règne durera 35 ans pour et se terminera aux alentours de 835. Il choisit d’installer la capitale à Angkor est sans doute en rapport avec la proximité du lac Tonlé Sap qui avec ses eaux poissonneuses représentaient une immense réserve de nourriture et également la possibilité de créer des zones irriguées pour cultiver le riz qui représente la base alimentaire des cambodgiens.

Angkor-Wat-Temple-2

Tout cet ensemble de temples érigés à compter de cette période permit de créer un lien étroit entre la religion et la royauté ce qui permettait à cette dernière d’affirmé sa légitimité et de le pouvoir de gouverner. La première religion était brahmanique mais elle se transforma petit à petit pour devenir le bouddhisme. Un temple en forme de montagne est une représentation terrestre des dieux tandis que les douves symbolisent l’océan cosmique.

Country_Main_Graphic-Cambodia

Des cités se développeront autour des temples et des systèmes hydrauliques d’irrigation de grandes envergures furent mis en place au cours de ces siècles fastes. Cela explique la présence de « Barays » (grandes étendues d’eau) aujourd’hui encore autour des temples.

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

La puissante civilisation Khmère

La grande civilisation qui régna sur Angkor dura à peu près 600 ans. Des centaines de temples témoignent de la richesse, du raffinement et de la puissance de cette civilisation, qui régna sur un territoire couvrant l’ensemble des pays qui composent actuellement l’Asie du Sud-Est. Encore aujourd’hui, Angkor représente n immense centre d’intérêt et un attrait particulier pour les bouddhistes et hindouistes du monde entier.
Durant ces 600 ans, les rois qui marquèrent cette époque furent :

1)      Suryavarman II qui construisit à partir de 1113 le plus beau et le plus grand de tous les temples : Angkor Vat

2)      Jayavarman VII (1181-1218) a été un constructeur hors pair car il a créé entre autres, le fameux Bayon au centre de la cité d’Angkor Thom et le Ta Prohm  dédié à sa mère. Sa bonne réputation de bon roi qui perdure encore de nos jours réside dans le fait qu’il fit construire des hôpitaux à travers tout le pays durant son règne.

???????????????????????????????

L’abandon d’Angkor

Personne ne peut affirmer les raisons du déclin de cette capitale. Il est envisageable que  la concurrence du puissant royaume du Siam voisin basé à Sukhothai, semble avoir accéléré la volonté de la Cour d’Angkor d’aller s’installer à Phnom Penh en 1431.
Malgré l’abandon d’Angkor, l’empire Khmer était alors encore très puissant. Et la région a continué à être habitée. Mais à partir de cette date il n’y aura plus aucune construction.. Le seul qui ne sera jamais abandonné sera Angkor Vat.

Garcia1

Une reconnaissance internationale

C’est seulement au milieu du XIXe siècle, que l’opinion internationale commence à se rendre compte de la richesse inestimable que constitue Angkor. Ceci grâce notamment aux travaux du Français Henri Mouhot. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco Angkor, a bien sûr souffert des ravages de la guerre, des pillages, et souffre encore aujourd’hui de l’affluence touristique.

Pour tout conseil :

Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n

Cambodge: Une haute saison en demi-teinte

Nous sommes en janvier 2017 soit au milieu de la haute saison touristique qui commence en octobre pour se terminer en mars. Il faut reconnaître que cette année ce n’est pas mirobolant, nombre de commerçant sont moroses, peu d’hôtels affichent complets alors que cela devrait être le cas, idem pour les restaurants. En ce qui concerne les magasins de souvenir, les massages et tous les commerces qui touchent au tourisme c’est plutôt dramatique et quelles en sont les raisons ?

2 10603254_869062296451892_9079771074645766293_n

  • Les touristes européens sont moins nombreux, la cause principale est sans doute la chute de l’euro par rapport au dollar, ici pratiquement toutes les transactions se font en us dollars. A cela il faut peut-être ajouter le climat d’insécurité qui sévit en Europe, les accidents d’avion et la crise économique.
  • Les hôtels, les bars, les restaurants, les magasins divers se multiplient à vitesse grand V alors que les bons clients, ceux qui dépensent sont de moins en moins nombreux. Chaque semaine de nouvelles ouvertures mais aussi de plus en plus de fermetures.
  • Il y a cependant encore beaucoup de touristes en provenance essentiellement de Chine, mais ces touristes-là voyages en groupent et sont encadrés durant tous leurs séjours, on les fait séjourner dans des hôtels appartenant bien souvent à des chinois, on les nourrit dans des restaurants chinois, on les emmène acheter des souvenirs (fabriqués en chine) dans des magasins chinois. Je soupçonne même ces organisateurs chinois de ne sortir de Chine que l’argent nécessaire pour payer les frais, les bénéfices eux restent en Chine.

touristes-chinois

  • Le Cambodge essaie de mettre en place une administration saine, non corrompue, même si ce n’est pas gagné ici sur place nous ressentons une volonté ferme du gouvernement. Il est bien entendu tout à fait normal que ce pays qui se développe très rapidement cesse rapidement de vivre sous perfusion (aides financières diverses octroyées par les pays riches) mais cela représente cependant de grandes difficultés :
  1. Les fonctionnaires ne sont pas correctement formés et ont du mal à s’habituer au fait de ne plus toucher d’importants dessous de tables, certains pensait que ce système était normal, jusqu’à maintenant on achetait sa place de fonctionnaire, ensuite il fallait bien la rentabiliser.
  2. Les commerçants locaux ou expatriés ont du mal à remplir chaque mois leurs déclarations de taxes, auparavant la plupart étaient au forfait avec un petit peu pour l’état et beaucoup dans la poche des fonctionnaires.
  3. Taxes payées signifie aussi augmentation des produits importés et le Cambodge importe beaucoup, le cout de la vie a fortement augmenté et il est devenu très difficile pour les petits salaires de joindre les deux bouts.
  4. Les touristes ont eux aussi du mal à se faire à l’idée que le Cambodge n’est plus forcément une destination bon marché.

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n         Pub globe trotters

 

Pour tout conseil (touristique pas fiscal) :

Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

Les visites guidées sur le site d’Angkor

Savez-vous que de nombreux touristes traversent la moitié de la planète et quelquefois plus pour venir découvrir Angkor et que ces derniers effectuent cette découverte sans se faire assister d’un guide compétent ?

Bouddha

Et c’est pourtant vrai ! Découvrir tous ces temples seuls sans personne pour vous en raconter les origines, sa construction, sous le règne de quel roi, quels fonctions avait tel ou tel bâtiment, franchement je n’en vois vraiment pas  l’intérêt ! Ces visiteurs postent ensuite des commentaires idiots sur internet en écrivant que tous les temples se ressemblent, que ce ne sont que des tas de pierres empilées ou des âneries du genre…. Alors que s’ils avaient investi un peu d’argent pour se faire accompagner d’un bon guide ils n’auraient pas du tout les mêmes appréciations. Il existe des guides super compétents, qui ont étudiés l’histoire et l’architecture, capable de vous délivrer les bonnes informations et aptes à vous faire rêver devant ces merveilles. Mais attention il y a guides et guides : Il y a les très bons, les bons, les mauvais et les très mauvais pour ne pas dires nuls, il va sans dire que pour les deux derniers cités il y a de grandes chances qu’ils aient acheté leurs diplômes au lieu d’étudier honnêtement. Nous autres voyagistes locaux nous avons sélectionnés depuis longtemps les meilleurs, ils travaillent avec nous et pour les avoir il suffit juste de nous consulter, un conseil : prenez-vous-y à l’avance pour les réserver surtout durant la haute saison qui va d’octobre à avril car les bon et très bons ne sont pas si nombreux que cela et souvent nous n’en avons plus de disponible à vous proposer, chez Wamtour nous préférons refuser un client plutôt que de le mettre entre les mains d’un mauvais guide.

1374823676

Pour terminer il ne faut pas confondre guide et chauffeur de tuk tuk ou de taxi, un guide que l’on reconnait à son uniforme possède en principe de réelles connaissances, enfin c’est le cas de ceux qui travaillent avec nous, tandis qu’un chauffeur reste un chauffeur il ne possède aucune connaissance, souvent les chauffeurs qui font visiter Angkor racontent n’importe quoi à leurs clients, ils n’ont aucune connaissance, au niveau scolaire ils ne sont pour la plupart du temps pas allé plus loin que le primaire, sachez que sans les écoles primaires au Cambodge l’histoire et la géographie ne sont pas enseignées.

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

Pour tout conseil :

Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n

Les Vœux de l’équipe de WAM TOUR

bank-pictures-cambodia2017 arrive !

Nous souhaitons à tous nos clients

Qui sont désormais nos amis

Ainsi qu’à tous ceux qui vont le devenir !

Une très belle nouvelle année pour tout le monde !

Que du Bonheur !

2017 sera une grande année pour WAM TOUR qui fêtera ses 10 ans d’existence !

Nous vous réservons pleins de bonnes surprises pour 2017 !

Nous aimons avant tout faire plaisir et nous allons vous le prouver !

Les bus hôtels pour voyager la nuit au Cambodge

J’ai testé pour vous deux compagnies qui relient Siem Reap à Sihanoukville ou vice versa mais qui font aussi Siem Reap Phnom Penh (trajet plus court) j’ai testé le plus long trajet avec un  départ à 20 heures de Siem Reap pour arriver 12 heures plus tard à Sihanoukville.

gérard ph - Copy

A l’aller j’ai pris la compagnie Virak Buntham à l’aller :

Au lieu de partir à 20 heures le bus est parti avec 45 mn de retard, nous nous sommes arrêté pratiquement une heure plus tard à mi-chemin entre Siem Reap et Kampong Thom pour une pause repas et « Pipi » car ce bus ne possédait pas de toilettes, les couchettes étaient très étroites et très inconfortables. Après notre pause nous sommes reparti mais sans climatisation car cette dernière était tombée en panne, il faut dire que ce bus ressemblait plus à une poubelle roulante qu’à un bus. Donc voyage jusqu’à Phnom Penh avec une pause de plus en cours de trajet sans climatisation donc impossible de dormir dans nos petits espaces très inconfortables.

Arrivé à Phnom Penh on nous annonce que nous allions changer de bus, un second bus nous attendait près du marché central, encore plus vieux et en plus mauvais état que le précédent, les couchettes encore plus inconfortables. Mais le meilleur de l’histoire c’est que les soutes du bus étaient déjà remplies de bois (des planches et des solives), il y en avait même dans l’allée centrale à l’intérieur du bus ! Donc pas de place pour les bagages qui se sont trouvé entassés dans l’allée centrale au-dessus des tas de planches déjà entreposées, ce qui fait que les voyageurs devaient marcher sur les bagages pour se déplacer à l’intérieur du bus , vraiment pas pratique pour descendre lors des deux pauses « repas/pipi » que nous avons eu durant cette seconde partie du trajet. Impossible de dormir une minute tant nous étions mal installés dans ce bus pourri avec un chauffeur qui n’avait jamais appris la conduite en souplesse. Un personnel de bus pas poli avec zéro respect pour les clients et leurs bagages.

Pour le retour je ne pouvais pas refaire le trajet dans les mêmes conditions, impossible de revivre une seconde fois ce cauchemar, j’ai donc réservé un retour sur Phnom Penh en minibus, échange de billet, histoire de ne pas perdre la totalité du montant que j’avais payé pour les billets aller/retour. Le minibus asse confortable est parti de Sihanoukville à 15h30 et à mis 4 heures 30 mn pour atteindre Phnom Penh, il faut dire que nous avons perdu beaucoup de temps une fois à Phnom Penh car le chauffeur a fait pleins de détours dans des petites rues et dans différents quartiers pour déposer ses passager cambodgiens en se foutant complètement des touristes à bord qui se se languissaient d’arriver à bord. Sinon le Minibus équipé de sièges était confortable mais le chauffeur et le co-pilote toujours aussi peu aimable.

giant-2-2  giant-2-1

J’avais réservé le jour même un billet retour dans le bus hôtel de la compagnie Giant Ibis qui quittait Phnom Penh à 23 heures, là franchement un autre monde, un personnel charmant, accueillant et serviable qui respectait les clients, un bus en très bon état, des couchettes spacieuses et confortables (4 par rangée chez Virak Buntham, 3 chez Giant Ibis), une allée centrale plus large que chez l’horrible concurrent. Nous sommes partis à l’heure prévue, un chauffeur prudent qui conduisait avec une très grande souplesse, des toilettes à bord, deux pauses ou la plupart des passagers ne sont pas descendus car ils étaient tellement bien installés qu’ils dormaient profondément, nous sommes arrivés un peu avant 5 heures du matin à Siem Reap en pleine forme.

Donc un dernier conseil n’hésitez pas à débourser quelques dollars de plus pour voyager dans de bonnes conditions cela contribuera à la réussite de votre séjour !

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n

Pour de plus amples informations  contactez votre serviteur au Cambodge :

Gérard THEVENET (ici depuis 1993)   – WAMTOUR –  www.wamtour.comcontact@wamtour.com

Skype : gerardangkor

image-0001

A la découverte de Koh Rong Samloeun

L’île de Koh Rong Samloeun est sans doute l’un des dernier paradis sur terre, pas de véhicules motorisés sur l’île ce qui fait que le lieu est calme très calme, un véritable  havre de paix, quelquefois le  bruit d’un bateau à moteur vient briser le silence  mais fort heureusement ils sont encore très rares.

kep-kampot-166

Il y a trois hôtels qui semblent sortir du lot Le Moonlight Resort, le One Resort et le Sun Beach Resort, ils sont côte à côte le long de l’immense plage de sable blanc qui s’étale sur des kilomètres.

kep-kampot-164

La couleur de l’eau de la mer est magnifique, d’un bleu digne des plus belles plages des Caraïbes avec lorsque l’on se rapproche des rives  des reflets verts tout aussi beaux.

5904407852_4d7312dc9f_koh-rong

Les restaurants des hôtels ou indépendants proposent des menus à base de fruits de mer, de poissons avec quand même quelques viandes pour les irréductibles carnassiers  mais aussi des pizzas, burgers, salades, etc…

1455747456

Nous avons déjeuné au Moonlight avec des plats à base de calamars, poisson et un extraordinaire crabe  au curry (je n’ai pas mis de S à crabes mais ne vous inquiétez pas il y  en avait plusieurs et pour tout vous dire un kilo car le restaurant propose le plat non pas à la portion mais au kilo.

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n

Je ne puis que vous recommander un séjour sur cette île  pour terminer en beauté votre séjour au royaume des millions de sourires.

Pour de plus amples informations  contactez votre serviteur au Cambodge :

Gérard THEVENET (ici depuis 1993)   – WAMTOUR –  www.wamtour.comcontact@wamtour.com

Skype : gerardangkor

image-0001

10 très bonnes raisons pour ne pas choisir WAM

Voici 10 bonnes raisons de ne pas nous choisir :

Gemma-Cagnacci-Travel-Blog-Cambodian-Woman

1 – Vous ne souhaitez pas disposer de guides compétents, discrets tout en étant efficace comme ceux que WAM propose.

2 – Vous espérez faire des économies en réservant vos transports sur place en vous disant que cela n’a pas d’importance si le véhicule loué est en mauvais état, n’est pas assuré et si le chauffeur n’a pas de permis de conduire ce qui n’arrive jamais avec WAM.

3 – Vous avez lu des avis sur Tripadvisor ou autres et vous faites 100% confiance à ces avis en ne pouvant imaginer un seul instant qu’ils pourraient être faux, vous pensez que WAM va vous proposer un hôtel sur lequel il va prendre un forte marge, vous pensez cela parce que vous semblez ignorer que WAM possède avec les hôtels qu’il propose des tarifs privilégiés et qu’il vous fait bénéficier de cet avantage.

4 – Un touriste vous donne un avis sur un hôtel et vous pensez qu’il est plus qualifié que WAM qui les a tous inspecté et qui est donc capable de vous conseiller en parfaite connaissance de cause.

5 – Vous n’aimez pas la ponctualité et une bonne logistique, vous n’appréciez pas qu’un guide vous attende le matin à la réception de votre hôtel, vous préférez en trouver un par vous-même, perdre beaucoup de temps dans cette recherche en prenant le risque de tomber sur un guide bas de gamme, quelquefois un faux tout simplement qui va bien vous arnaquer, cela n’aurait pas été mieux avec WAM qui se fout de sa notoriété et de se faire critiquer sur le net et ailleurs ! (Au fait c’est drôle ce n’est encore jamais arrivé ! Mais pourquoi donc ?)  

6 – Vous appréciez qu’un guide ou un chauffeur de voiture ou de tuk tuk vous emmène pratiquement de force dans tel ou tel  magasin ou sur tel étal de souvenir, non bien sûr, vous en êtes certain, il n’est pas commissionné par le vendeur, il est tellement gentil ! Avec WAM c’est trop triste les guides n’ont pas le droit de nous trainer dans les magasins de souvenir sauf si le client en a émis le souhait, ils ne sont vraiment pas drôle chez WAM !

7 –  Vous aimez faire la queue devant les temples au milieu d’une foule pas toujours bien éduquée, vous n’auriez pas aimé que WAM organise votre visite en vous faisant pénétrer sur tel ou tel site par une petite entrée dérobée que peu connaissent.

8 – Vous aimez prendre le risque de rater des centres d’intérêts en province ou à Angkor, des petits endroits sympas, des artisans authentiques, des artistes locaux, WAM aurait pu vous livrer ses petits secrets dans ces domaines mais à quoi bon……

9 – Vous ne souhaitez pas être conseillé sur les lieux où l’on mange bien à travers tout le Cambodge, tel ou tel touriste a écrit un post sur ce sujet , il était resté 10 jours au Cambodge donc il connait bien, ce n’est pas cet abruti de patron de WAM qui sillonne le pays depuis 23 ans qui va nous donner les bonnes adresses, non mais quand même !!! Bien sûr il a chopé quelques intoxications alimentaires de-ci et delà mais cela ne lui donne pas le droit de nous conseiller !

10 – Je vais écouter les conseils de tous ces voyageurs qui nous font bénéficier de leurs expériences  dans un Cambodge ou tout le monde il est gentil ! Ou il n’y a jamais d’arnaques ! Sûrement pas WAM qui ne pense qu’à nous prendre de l’argent ! Si les touristes se faisaient avoir si souvent que cela pas des petits escrocs locaux ils l’écriraient sur internet ! Au fait cela me fait penser : Les femmes qui se font violer portent-elles toutes plaintes ? Oui bien sûr ! Elles adorent le chanter sur tous les toits !!!!!

Qui c’est WAM ?

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

Le Royaume du Cambodge est un petit pays d’Asie du Sud-est, sa superficie totale ne représente pas plus d’un quart de la France, il est peuplé par les khmers qui représentent 90% de la population totale du pays, les Chams minorités musulmane sont  environ 10%. Le Cambodge est surtout connu de par son passé récent que fut la terrible période du règne des khmers Rouges, mais ce petit Royaume c’est également un passé glorieux, un empire qui régna sur une grande partie de l’Asie du Sud-Est pendant plusieurs siècles, de  ce passé fastueux il reste des vestiges : des temples d’inspiration indouistes ou bouddhistes, bien souvent des deux, la religion dominante dans ce pays est d’ailleurs un mélange de croyances indouistes et  bouddhistes. Le site principal est Angkor dont la pièce maitresse est le fabuleux temple d’Angkor Wat ; Angkor a été classé au patrimoine mondial de l’humanité par L’UNESCO.

Découvrir le Cambodge ce n’est pas seulement son histoire et son archéologie c’est aussi un pays très beau avec des couleurs extraordinaires, des verts étincelants surtout en période de mousson, le vert des rizières et le vert de la jungle luxuriante qui s’entremêlent à perte de vue. Cependant ce qui vous ravira le plus c’est cette population étonnante aux sourires imperturbables qui vous accueille à bras ouverts, une gentillesse naturelle qui n’aura de cesse de vous émouvoir.

Pour une découverte réussie et inoubliable de ce merveilleux pays il est primordial de confier votre projet à des experts locaux, des professionnels qui sauront vous faire bénéficier des meilleurs services à chaque instant de votre séjour. WAM créé dirigée par Gérard présent au Cambodge depuis 1993, saura vous faire partager ses connaissances et son savoir-faire afin que votre rêve devienne réalité. Wam c’est une équipe locale constituée de jeunes cambodgiens parlant anglais et français qui ont assimilé la philosophie de Gérard : la meilleure récompense n’est pas le profit mais tout simplement le MERCI du client à la fin de son séjour, un simple MERCI auquel de nombreux clients ajoutent : C’était encore mieux que nous ne l’ayons espéré !

Pour tout conseil contacter :

Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

12096243_1058322907525829_1650546923790207412_n

Les danses Apsaras: un spectacle incontournable!

Je reprends ci-dessous le très bon article paru dans Krama Khmer Blog (http://kramakhmershop.blogspot.fr/2015/09/krama-khmer-blog-cambodge-culture.html ) concernant les Apsaras, j’espère que cela vous donnera envie de réserver un spectacle de danses apsaras lors de votre visite dans le royaume du sourire, je pense qu’il est inconcevable de découvrir ce merveilleux pays sans assister à un show de ce type, à Siem Reap nous connaissons les meilleurs lieux pour ce type d’exhibition, nous saurons vous conseiller et vous réserver les meilleures places.

Les apsaras et l’art sacré de la danse

Selon la mythologie, les apsaras, littéralement « celles qui glissent sur l’eau » en sanskrit, sont des créatures divines sorties des flots lors du barattage de la mer de lait par les dieux, Deva, et les démons, Asura. Elles sont d’une grande beauté et possèdent une voix envoûtante; elles sont expertes en musique et excellent dans l’art de la danse. Indra, roi des dieux et souverain des cieux, appréciait leur compagnie et certaines d’entre elles étaient ses favorites. Quand un sage acquérait trop de pouvoirs sur terre par l’ascèse, Indra envoyait une apsara pour le tenter et lui faire perdre ainsi ses pouvoirs. Les apsaras les plus connues sont Urvasi, Rambha, reine des apsaras, et Tilottama.

apsa-1

Urvasi, apsara légendaire

Urvasi ou Urvashi est la plus connue des apsaras. Parmi les nombreuses légendes concernant sa naissance, voici la plus répandue: le roi des dieux, Indra, ne voulait pas que les sages Narayana et Nara acquièrent des pouvoirs divins grâce à la méditation; aussi, il envoya deux apsaras pour les distraire. Mais Narayana, afin de montrer sa détermination, frappa sur sa cuisse pour en faire jaillir une nymphe d’une beauté sans égal. Cette créature fut nommée Urvasi, « Ur » signifiant « cuisse » en sanskrit. Selon le poète indien Ramdhari, Urvasi incarne la beauté féminine capable de susciter le désir absolu chez les hommes.

 apsa-2

Rambha, reine des apsaras

Rambha était la reine des apsaras, inégalée dans l’art de la musique, de la danse et de l’amour. Elle était ainsi souvent appelée par le roi des dieux, Indra, pour distraire et briser l’ascèse des sages qui acquéraient trop de pouvoirs dans le monde terrestre et menaçaient ainsi l’ordre des trois mondes. La légende raconte qu’elle fût un jour envoyée pour tenter de séduire Vishwamitra, un sage très puissant, qui se mit en colère et la changea en pierre pour des milliers d’années.

 apsa-3

Tilottama et les démons

Tilottama a été créée par Vishvakarma à la demande de Brahmâ pour détruire les démons Sunda et Upasunda, deux frères qui voulaient dominer le monde et semaient la terreur. Pour lui donner naissance, Vishvakarma rassembla avec soin tout ce qu’il put trouver de plus beau dans les trois mondes, êtres vivants ou objets inanimés. Son corps était d’une beauté parfaite et le regard ne pouvait s’en détacher. Quand Tilottama apparut aux deux frères, tous deux devinrent fous de désir: Sunda la saisit par sa main droite, Upasunda par sa main gauche. Aveuglés par leur passion, ils saisirent leur massue et s’entretuèrent.

 apsa-4

 Les apsaras et l’art sacré de la danse

Au Cambodge, l’art de la danse est intimement lié à la longue histoire du pays. Il semble que les arts de la cour des rois d’Angkor trouvent leur origine au début du 9ème siècle sous Jayavarman II, qui introduisit maintes traditions musicales et chorégraphiques liées au culte civaïque du roi-dieu. Selon la légende, ce roi était le fils d’Indra, qui vint sur terre pour le couronnement de son fils et lui offrit, outre le royaume du Cambodge et les attributs de la royauté, les apsaras, danseuses célestes, pour qu’elles livrent aux Khmers les secrets de la chorégraphie.

L’art sacré des danseuses apsara s’est épanoui durant des siècles à la cour des rois khmers, immortalisé dans les bas-reliefs des temples. Ces danses constituent un langage symbolique, message adressé par le roi, incarnation de Shiva sur la Terre, aux Dieux et aux ancêtres. Les apsaras dansaient ainsi pour la prospérité du peuple khmer.

 

 DSC_0312

Après avoir avoir failli disparaître sous le régime des khmers rouges, la danse classique khmère renaît aujourd’hui grâce à certaines personnes qui ont pu perpétuer cette tradition:

« Lorsque j’avais neuf ans, ma grand-mère m’a conduit au Palais pour me présenter à la Reine et je suis devenue l’une des danseuses du Ballet royal du Cambodge ! » se souvient Sam Sathya, professeur à l’école des Beaux-Arts de Phnom Penh. « Durant le régime Khmer rouge, alors que j’étais forcée de travailler dans les rizières, je continuais à répéter, en cachette, les mouvements des chorégraphies. C’est la danse qui m’a sauvée car j’espérais, plus que tout, la voir revivre et je ne voulais pas disparaître avec elle ».

columns_poetsnotebook1-1_08

Véritable héritage national au Cambodge, la danse classique khmère bénéficie aujourd’hui d’une reconnaissance internationale et a été classée patrimoine culturel de l’humanité par l’UNESCO en 2008.

http://kramakhmershop.blogspot.fr/2015/09/les-apsaras-et-l-art-sacre-de-la-danse.html

image-0001Présentation de WAM TOUR

Créé en 2007 par moi-même qui suis présent au Cambodge depuis 1993 je vous propose mon expertise pour  la réalisation de votre séjour. Il va sans dire que cette expertise représente un cout mais cela vous donne aussi la garantie d’un voyage réussi et parfaitement planifié par un spécialiste sur place. Ce cout sera moins élevé qu’en vous adressant à une agence généraliste qui utilisera de plus un ou plusieurs intermédiaires.

Mes connaissances du pays n’ont pas pour but de vous faire découvrir moi-même ce merveilleux pays car les cambodgiens sont les plus aptes à vous faire apprécier leur royaume, je  suis simplement le trait d’union entre vous et eux en vous recommandant les meilleurs.

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n

Pour tout conseil contacter :

Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

 

Encore des clients déçus !

gérard ph - Copy

Bonjour l’équipe de WAM,

11025818_934890933202361_8039019002642254263_n

Nous vous remercions pour l’excellente organisation de notre voyage, nous avons beaucoup apprécié l’intérêt et la diversité de nos visites. Merci de nous avoir fait découvrir toutes ces merveilles dans de bonnes conditions grâce au professionnalisme de vos intervenants. Nous avons passé un très bon séjour, le Cambodge est un pays très attachant, nous avons été accueilli par mille sourires malgré les difficultés de la vie dans ce pays.
Un merci particulier pour M. Uon S. pour nous avoir guidé avec beaucoup de passion et à Mme Tiv S. pour avoir animé très agréablement nos journées à Phnom Penh.
Nous ne manquerons pas de recommander votre agence autour de nous.

Très cordialement.

Catherine et Christian
Reçu le 14 décembre 2016

Présentation de WAM TOUR
Créé en 2007 par moi-même qui suis présent au Cambodge depuis 1993 je vous propose mon expertise pour la réalisation de votre séjour. Il va sans dire que cette expertise représente un coût mais cela vous donne aussi la garantie d’un voyage réussi et parfaitement planifié par un spécialiste sur place. Ce coût sera moins élevé qu’en vous adressant à une agence généraliste qui utilisera de plus un ou plusieurs intermédiaires.
Mes connaissances du pays n’ont pas pour but de vous faire découvrir moi-même ce merveilleux pays car les cambodgiens sont les plus aptes à vous faire apprécier leur royaume, je suis simplement le trait d’union entre vous et eux en vous recommandant les meilleurs.

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

Pour tout conseil contacter :
Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

1555510_704428362915287_904423620_n