Cambodge : L’histoire et les origines du KRAMA

A quoi sert cette pièce de tissu si réputée au Cambodge ?

Les photos insérées ci-dessous proviennent du site : https://www.kramakrama.com

kra-3

Le krama est une pièce de tissu à carreaux. Le krama est un pur héritage de la culture khmère. Porté et utilisé de mille façons, le krama est intimement lié à la vie quotidienne des Cambodgiens et ses fonctions sont multiples: écharpe, couvre-chef pour se protéger du soleil, ceinture, sarong, hamac, porte-bébé…

kra-1

Il est porté indifféremment dans tous les milieux, par les hommes et les femmes, les enfants et les vieillards… Très répandus dans les campagnes, les kramas en coton sont fréquemment portés par les paysans dans les rizières, dans des couleurs souvent ternes ou sombres. Mais le krama est aussi très courant dans les villes. Il constitue une véritable identité vestimentaire, un symbole national.

kra-7    kra-5

Ses origines historiques remontent à la période d’Angkor. Un ambassadeur chinois, Chou Ta-Kuan, écrit lors d’une visite d’Angkor au 13e siècle: « Tout homme ou toute femme porte autour de la taille une bande de tissu, sur laquelle une pièce plus grande est nouée quand ils quittent leur maison ».

kra-6                                   kra-4

Avec quel tissu fait-on des Kramas ?
Il est tissé par les femmes sur des métiers traditionnels. Dans les campagnes les femmes tissent souvent des kramas pour avoir un revenu complémentaire après la saison du riz. Le krama est traditionnellement tissé avec du coton ou de la soie. Le coton et la soie du Cambodge étaient très réputés pour leur grande qualité.

Les centres de production traditionnels sont situés dans les provinces de Kampong Cham pour les foulards en coton et de Takéo pour les foulards en soie, mais les kramas se trouvent partout au Cambodge, même sur le plus petit marché de province. Le krama en coton est d’usage courant alors que le krama en soie est surtout porté à l’occasion des fêtes religieuses; on choisit alors sa couleur en fonction de l’événement.
De quelles couleurs et quelles sont les dimensions des kramas ?

kra-2

Les motifs originaux sont de simples petits carreaux ou damiers, formés par le croisement de bandes blanches et d’une autre couleur, typiquement rouge, bleu ou violet. A l’origine, chaque province possédait sa propre couleur de krama, permettant d’identifier la région d’où était originaire celui qui le porte. C’est encore le cas par exemple avec les kramas Thleah issus du village de Baseth. Aujourd’hui, il existe un très large choix de couleurs. Les fils de chaîne sont souvent terminés par des nœuds et de fines bandes d’une autre couleur relèvent parfois le motif.

La dimension typique du krama est d’environ 70 x 140 cm, pouvant aller pour les grands modèles en coton jusqu’à 190cm de longueur pour 80 de largeur. Les grands kramas en coton sont parfois portés en paréo et trouvent une multiplicité d’usages dans la vie quotidienne des cambodgiens. Les kramas en soie sont généralement plus étroits. La taille d’un krama est fonction de la largeur du métier à tisser utilisé.

Les utilisations du Krama :

– Echarpe
– Foulard
– Couvre-tête
– Sarong autour de la taille
– Short: noué autour des reins et ramené entre les jambes.
– Ceinture
– Porte-bébé
– Baluchon pour emballer ses affaires
– Les enfants utilisent parfois le krama pour jouer: balle, colin maillard…
– Le krama permet aussi d’improviser un siège de vélo supplémentaire pour bébé en
l’attachant aux poignées.
– Le Krama-brancard, quand plusieurs de ces kramas, reliés les uns aux autres et
attachés à une longue perche ou à un bambou, permettent de porter un blessé, un
malade, une femme en couche
– Epuisette pour les enfants qui vont à la pêche.
– Couvre-oreiller, couvre-lit
– Moustiquaire
– Hamac pour le krama de grande taille en coton
– Le krama peut être porté comme maillot de bain par les hommes ou les femmes pour
se baigner dans le lac ou la rivière.
– Il peut également servir de serviette pour s’essuyer après la baignade, il sèche très
rapidement au soleil.
– Tenue de bain, pour protéger son intimité lorsque l’on se lave.
Etc.

wam_logo

Présentation de WAM TOUR

Créé en 2007 par moi-même qui suis présent au Cambodge depuis 1993 je vous propose mon expertise pour la réalisation de votre séjour. Il va sans dire que cette expertise représente un cout mais cela vous donne aussi la garantie d’un voyage réussi et parfaitement planifié par un spécialiste sur place. Ce cout sera moins élevé qu’en vous adressant à une agence généraliste qui utilisera de plus un ou plusieurs intermédiaires.
Mes connaissances du pays n’ont pas pour but de vous faire découvrir moi-même ce merveilleux pays car les cambodgiens sont les plus aptes à vous faire apprécier leur royaume, je suis simplement le trait d’union entre vous et eux en vous recommandant les meilleurs.

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

Présentation Wam artisan voyage Cambodge

Pour tout conseil contacter :
Gérard THEVENET – contact@wamtour.com –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com