Les évènements du printemps 1997 au Cambodge

DSC_0025 - Copy

Le printemps 1997 a été une période « chaude » de l’histoire du Cambodge, nous avions à l’époque deux co-premiers Ministres Hun Sen et le Prince Norodom Ranariddh, chaque Ministère avait deux ministres, un de chaque parti, difficile de gouverner un pays dans ces conditions, il y avait également deux polices et deux armées, chaque premier ministre avait la sienne.
A l’époque j’étais propriétaire du restaurant la Taverne sur le quai Sisowath, Gilles un ami d’enfance venu me rejoindre au Cambodge m’aidait à gérer cet établissement en tant que Directeur des relations publiques, rôle qui lui allait comme un gant.
Les escarmouches entre militaires et/ou police des deux parties étaient fréquentes, un soir quelques semaine avant les évènements qui avaient poussé Le Prince hors du pays et laissé Hun Sen seul maître à bord, il y avait des affrontements en différents points de la ville, nous étions en total insécurité. Vers minuit à la fermeture nous primes la route conduisant à mon domicile Gilles et moi, ma maison se trouvait à une rue de la propriété du Prince. A quelque centaine de mètres de l’arrivée nous fumes stoppés par une patrouille de militaires qui nous fîmes descendre de la voiture et nous fouillèrent, ils dérobèrent de l’argent dans la poche de la Chemisette de Gilles et un autre soldat m’arracha mon téléphone portable et commença à partir, je le rattrapai et exigeait qu’ils me rendent mon appareil, son officier alerté lui fit signe d’obéir, une téléphone portable à l’époque coutait une petite fortune. Ils nous empêchèrent de continuer notre route et nous dûmes rebrousser chemin, ne sachant trop ou aller, nous décidâmes de tenter de rejoindre un bar de nuit tenu par Simone, une vietnamienne élevée par les bonnes sœurs et parlant un français parfait, le bar de Simone était en fait un bordel et Simone une bonne mère mackerelle, ce lieu était surtout fréquenté par des militaires français en poste à Phnom Penh à l’époque, les entraineuses n’étaient pas de première jeunesse , Gérard le compagnon de Simone de l’époque gérait l’ambiance en nous diffusant une bonne musique des années 70/80, Après quelques verres nous envisagions de tenter un retour vers notre domicile mais Simone nous en dissuada en nous affirmant qu’elle s’était renseignée et que le calme n’était toujours pas revenu, elle nous proposa de passer la nuit dans son bar en nous mettant à disposition une petite chambre sous l’escalier qui était utilisée pour les passes. Cette chambre ne possédait qu’un seul lit et pas très large, 120 cm si mes souvenir sont bons, Gilles et moi nous couchèrent donc en travers de ce lit car vu nos corpulences 120 cm cela faisait un peu juste, le lit n’était pas de première jeunesse ni très costaud, en ayant deux beau bébé comme nous, moi ayant grandi en largeur et Gilles en longueur, il ne résista pas longtemps et deux pieds cassèrent, ce qui fit que nous terminâmes notre nuit en dormant « en pente », autant dire que nous dormîmes très peu.
Au petit matin tout semblait rentrer dans l’ordre, nous nous dirigeâmes vers ma maison pour prendre une douche avant d’attaquer notre journée de travail, en chemin je dis à Gilles qu’il serait préférable de ne pas dire à mon épouse que nous avions passé la nuit dans un bordel car elle aurait du mal à croire que nous avions dormi ensemble et pas avec des filles de petite vertue.
Je lui dis : « Nous dirons que nous avons dormi au restaurant ».
Notre mensonge ne tenu que quelques heures car soupçonneuse mon épouse téléphona au gardien de nuit du restaurant pour le questionner puis vers 13 heures Simone « enfonça définitivement le clou » en entrant dans mon restaurant et en criant à l’adresse de mon épouse : « Bonjour Da, tu sais que Gérard et Gilles ont dormi dans mon bar cette nuit ». Inutile de dire que j’ai eu droit à une bonne semaine de « soupe à la grimace ! »

Gérard THEVENET / WAM TOUR

3 réflexions au sujet de « Les évènements du printemps 1997 au Cambodge »

  1. Kim Karadshian and Ray J sex tape

    I am going to immediately take hold of your feed once i can’t to find your current contact request backlink and also publication company. Do you might have just about any? Be sure to let me recognise to make sure that I may just simply sign up. Cheers.

  2. Kim Karadshian and Ray J sex tape

    Quite fantastic article. I merely discovered your website and also wanted to point out that I have actually cherished surfing around your website discussions. In the end I will be following on the rss with this particular hoping you’re writing one more time as soon as possible!

  3. Get More Information

    I simply want to mention I am just newbie to blogs and absolutely loved your page. Almost certainly I’m want to bookmark your blog . You really come with very good writings. Thanks a bunch for revealing your blog.

Les commentaires sont fermés.