Dupont et Dupont visitent Angkor au Cambodge

dupont-dupont-sourire

Jean-Charles Dupont découvrent sur internet le site d’une agence de voyage locale francophone : www.wamtour.com , il consulte les circuits standards proposés, ne trouvant pas rien qui s’adapte parfaitement à ses envies il complète donc le formulaire de circuit sur mesure présent sur le site et l’envoie. Gérard THEVENET le responsable de WAM ou sa général manager Madame Thyda Long réceptionne sa demande et lui répondent immédiatement pour demander un complément d’information, dès qu’ils ont toutes les données pour proposer un circuit réellement adaptés aux souhaits de Jean-Charles Dupont ils se mettent au travail , ils vont passer des heures à concevoir cette offre puis à la chiffrer, si le budget final dépasse celui prévu par Jean-Charles Dupont ils tout remodifier pour essayer de se rapprocher le plus possible de ce prévisionnel. Ils vont envoyer l’offre à Jean-Charles Dupont qui ne va bien souvent même pas daigner répondre à l’offre ce qui est très frustrant pour Gérard ou Thyda (ou encore Manet ou Kalyan) qui ont passé beaucoup de temps sur ce dossier. Finalement après plusieurs relances le Sieur Jean-Charles Dupont envoie une réponse du genre :

  • Nous ne donnons pas suite à votre demande car nous trouvons votre offre trop chère.
  • Nous avons réservé directement l’hôtel et nous verrons bien sur place pour trouver les transports et le guide.
  • Finalement nous avons choisi une autre destination
  • Etc…

Aux réponses 1 et 2 je puis vous dire que ce Monsieur Jean-Charles Dupont commet une grosse erreur en croyant faire des économies en évitant de passer par une agence locale et je vais vous expliquer pourquoi :

  • Nous avons des contrats à des tarifs préférentiels avec de nombreux hôtels et les prix que nous proposons aux clients sont inclus dans nos packages, nous n’avons pas le droit de dire au client dans le détail que notre prix est moins élevé que celui proposé en direct par l’hôtel, cela est bien souvent stipulé sur nos contrats.
  • Les guides que nous proposons sont parmi les meilleurs, nous les faisons travailler toutes l’année mais cela représente une contrepartie : en plus d’être érudit et de parler correctement français ils doivent s’engager à ne pas chercher à entrainer nos clients dans des magasins de souvenirs ou ils pourraient toucher des commissions allant de 40 à 50 % des montants de la vente. Nous leurs demandons d’être attentifs, aimables, d’en faire même plus que proposé sur nos programmes lorsque c’est possible et qu’il sera bien plus gratifiant pour eux de toucher un pourboire plutôt que des commissions de la part des marchands de souvenirs.
  • Les véhicules que nous utilisons sont assurés, ce qui est encore très rare au Cambodge, ils sont en bon état et les chauffeurs possèdent des permis de conduire des vrais ! Savez-vous ce qui se passe au Cambodge lorsqu’un accident survient avec un véhicule non assuré et/ou avec un conducteur sans permis ? Eh bien il s’enfuit abandonnant ses clients sur place, ces derniers devront bien souvent subir les invectives des témoins alors qu’ils n’y sont pour rien ! C’est ça aussi le Cambodge !

Pour terminer Jean-Charles Dupont va réserver son hôtel par lui-même, souvent cela ne va pas correspondre à ce qu’il aurait souhaité, il va se demander si les avis lus sur tels ou tels sites n’étaient pas faux (il ne savait pas que l’on peut acheter des avis sur le net), le guide s’il en trouve un va se montrer de bien piètre qualité ( les bons travaillent avec les bonnes agences et sont réservés longtemps à l’avance), s’il ne trouve pas de guide il va se rabattre sur un chauffeur de tuk tuk  ( ou de voiture) qui se prétend en savoir plus sur les temples d’Angkor que n’importe quel guide, une fois sur le site Jean-Charles Dupont  va se rendre compte de son erreur car ce chauffeur/guide n’a pas le droit de pénétrer à l’intérieur des sites, il reste près de son véhicule et invente un histoire bien souvent abracadabrante pour décrire le lieu ( à savoir que ces conducteurs n’ont bien souvent qu’un niveau d’école primaire et au Cambodge l’histoire n’est pas enseigné dans ces classes, il se peut aussi qu’il n’ait jamais fréquenté aucune école). Il va payer ce service cher, plus cher qu’avec WAM.

Au final Jean-Charles Dupont  lorsqu’il fera ses comptes se rendra compte qu’il a de loin dépassé le budget proposé par WAM, qu’il n’aura pas appris grand-chose sue Angkor, bien-sûr il les aura vu ces tas de pierres centenaires… et alors ?

Son cousin Jean-Philippe Dupont est venu quelques temps plus tard découvrir Angkor, ayant eu vent des mésaventures de Jean-Charles il s’est adressé à WAM et son séjour terminé il a écrit ceci :

Merci à toute l’équipe de WAM, à mon merveilleux guide qui m’a tant appris, au chauffeur prudent et attentionné, c’était mieux que je ne l’avais rêvé !

Pour tout conseil :

thyda 2 Thyda        gérard ph - Copy Gérard

  1. Gérard THEVENET | Artisan voyagiste

WAM Tour

Bureau: +855 (0)63 966 040 | Mob: +855 (0)99 604 618

Skype : gerardangkor

Web : www.wamtour.com      http://blog.wamtour.com/         Mail : contact@wamtour.com

Garcia 4