Il est encore temps de visiter le Cambodge

088 - Angkor Vat

Le Cambodge se transforme à grande vitesse, il se modernise rapidement, si vous désirez découvrir le Cambodge des traditions, si vous êtes amoureux des beaux paysages naturels, si vous aimez l’authentique, alors il faut venir rapidement découvrir ce merveilleux pays car dans cinq ans, voir dix il aura beaucoup changé, tout cela aura en grande partie disparu.
Bien sûr il y aura toujours les temples d’Angkor et de nombreux autres éparpillés sur tout le territoire mais qu’en sera-t-il du reste du pays ou les rizières sont vendues pour faire place à des usines, des usines de vêtements pour beaucoup mais pas que cela, pour le moment le pays conserve encore de vastes étendues vierges mais chaque année il en disparaît.
Dans dix ans il y aura c’est certain toujours des touristes au Cambodge mais ils seront en grande majorité, comme c’est déjà le cas d’ailleurs, asiatiques, principalement chinois, coréens et japonais, ils visiteront Angkor comme aujourd’hui puis termineront leur séjour en bord de mer si l’aménagement des infrastructures côtières est terminée car pour l’instant rien de très attirant pour ce genre de clientèle.

DSC_6763
Pour tous les occidentaux nostalgiques de la douce Indochine il n’y aura plus le même attrait, tout sera différent, je ne suis pas certain que le célèbre sourire khmer sera toujours présent sur les visages de ce merveilleux et courageux peuple, j’ai vécu en Thaïlande il y a trente ans, lorsque je me suis installé au Cambodge j’ai retrouvé chez les cambodgiens beaucoup de similitudes avec leurs voisins, la même gentillesse, le même sourire, qu’en est-il aujourd’hui dans la Thaïlande moderne, le modernisme et le tourisme de masse ont réussi à gommer le sourire des visages thaïs et à faire disparaître nombre de traditions, pourquoi n’en serait-il pas de même pour le Cambodge ?
En un peu plus de vingt ans d’expatriation dans ce pays j’ai vu les choses changer, le pays et sa population évoluer, je vois petit à petit le mythique sourire disparaître, avant les années 2000 les cultivateurs ne travaillaient guère plus de six mois par an, une récolte de riz était suffisante pour faire vivre la famille, six mois de travail et six mois de détente ou chacun faisait ce qu’il voulait : jouer aux cartes, aider à construire ou à rénover un pagode, faire de la musique, etc.. Dorénavant ces mêmes paysans font deux récoltes, voir trois récoltes par an, la télévision est arrivé avec ses publicités, il a fallu acheter pour faire comme tout le monde la fameuse Honda Dream, puis la Toyota Camry ! Certains ont même vendu leurs rizières pour parvenir à réaliser leur rêve, d’autres ont hypothéqué leurs biens et les plus courageux lorsqu’ils en avaient la possibilité grâce aux nouveaux réseaux d’irrigation ou aux anciens rénovés se sont mis à produire plusieurs récoltes par an. Les mentalités ont changé, la grave épidémie propagée par nous les pays modernes a envahi le Cambodge et pollué ses habitants, pour l’instant on garde encore les anciens à la maison, ils s’occupent des petits enfants, ceux qui n’ont pas de famille se réfugient dans les pagodes, mais pour combien de temps encore ?

DSC_0006
Gérard THEVENET / WAM TOUR

Une réflexion au sujet de « Il est encore temps de visiter le Cambodge »

  1. click for more info

    I just want to mention I am beginner to weblog and actually loved this website. Likely I’m want to bookmark your site . You absolutely have terrific well written articles. Appreciate it for revealing your web site.

Les commentaires sont fermés.