J’ai testé le Royal Angkor Hospital

gérard ph - Copy

Comme j’aime bien tout essayer avant de le proposer à mes clients je viens de tester durant quatre jours le Royal Angkor Hospital de Siem Reap, pour arriver là j’ai forcé sur la consommation d’immodium suite à une sévère gastro et l’effet secondaire a été une hypertrophie de ma prostate qui m’a bloqué le canal urinaire et obligé à une hospitalisation d’urgence.
L’accueil s’est très bien passé, après présentation de mon passeport et de ma carte d’assurance j’ai été rapidement acheminé vers la salle d’examen ou l’on m’a pris en charge avec beaucoup de professionnalisme. Une plus tard ils décidaient de mon hospitalisation et l’on m’octroyait une très belle chambre individuelle au premier étage avec tout le confort.
Un très bon service avec des infirmières souriantes et très attentives avec même quelques-unes parlant un peu français, des femmes de services assurant le ménage complet dans la chambre deux fois par jour, des repas variés que l’on choisit sur une carte offrant une grande gamme de plats divers de bonne qualité.
La visite d’un médecin deux fois par jour.
J’ai vraiment apprécié et cela m’a rassuré de savoir qu’à Siem Reap nous possédions un établissement hospitalier de qualité en cas de problème. Un seul conseil : Etre très bien assuré car ces quatre jours m’ont été quand même facturé trois mille us dollars.
Gérard THEVENET –WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com

Une réflexion au sujet de « J’ai testé le Royal Angkor Hospital »

Les commentaires sont fermés.