Le Visa business et le permis de travail au Cambodge

Visa of Gerard 26Mar15

Jusqu’à cette année le visa business valable 1 mois, 3 mois, 6 mois ou 1 an et renouvelable sur place indéfiniment permettait de séjourner au Cambodge facilement mais il semblerait que la législation est en train de se durcir.

Cela créé même de gros problèmes chez les expatriés car les contrôles commencent à s’intensifier, les services d’immigration en collaboration avec le ministère du travail vérifie que chaque expatrié possède bien un permis de travail, ce qui n’est pas le cas pour la plupart d’entre eux.

Un officier représentant le Ministère du travail m’a affirmé que ce permis était obligatoire pour tout étranger titulaire d’un visa business et qu’il aurait dû être fait en même temps que ce visa. Ce permis de travail coute 100 us$ par an et son paiement est rétroactif au prorata des années ou vous avez demandé votre premier visa business (vérifiable facilement à l’immigration grâce au N° de votre visa), par exemple si vous êtes là depuis cinq ans avec un visa business vous devez payer cette année plus les quatre années passées soit un total de 500 us$.

De plus chaque expatrié devra obligatoirement subir une visite médicale annuelle payante.

Il plus prudent de réclamer ce permis de travail dès maintenant car à partir de septembre des contrôles systématiques auront lieu et des amendes seront infligés, cela pourra même aller jusqu’à des peines de prison. De plus en 2015 d’après la rumeur il sera difficile de renouveler son visa business pour les personnes ne possédant pas un permis de travail.

Personnellement et dans mon cas je trouve cela normal, ce qui est dommage c’est que l’on n’est pas été prévenu plus tôt, cela nous éviterait de payer des arriérés quelquefois conséquents.

Ce qui est moins normal c’est que des personnes étrangères n’exerçant aucune activité au Cambodge et résidentes dans le pays (rentier, retraité, marié avec un cambodgien ou une cambodgienne) devront elles aussi posséder un permis de travail. Aucun titre de séjour de longue durée n’étant prévu pour ces personnes. Personnellement je pense que c’est une grosse lacune dans le système juridique cambodgien.

A partir du 1er octobre 2014 le visa touriste coutera 30 us$ pour une mois au lieu de 20 us$ et le visa business coutera 35 us$ pour une mois au lieu de 25 us$ pour un mois .

Gérard THEVENET / WAM TOUR

4 réflexions au sujet de « Le Visa business et le permis de travail au Cambodge »

  1. THEVENET Gérard Auteur de l’article

    Il semblerait que les informations que je donne ci-dessus ne soit pas très exactes, je n’avais fait que répéter ce que m’avait dit le représentant du Ministère du travail mais dans le Journal du Cambodge il est écrit ceci :  » Selon mes informations : les retraités ou les propriétaires d’un business sans rémunération sont dispensés du work permit et continueront de séjourner avec le visa business dont on ignore pour l’instant les divers tarifs de prolongation 3, 6, 12 mois … »
    Les employés de l’Administration ont parfois des interprétations de la loi un peu différente de la réalité….

      1. THEVENET Gérard Auteur de l’article

        Voici ce qui est stipulé sur le site de L’ambassade de France :
        http://www.ambafrance-kh.org/Information-concernant-l

        Information concernant la réglementation sur les permis de travail

        La réglementation en matière de permis de travail pour les ressortissants étrangers a évolué. Suite à une rencontre avec des responsables de la Direction générale de l’Immigration cambodgienne, les points suivants ont été communiqués à l’Ambassade concernant la mise en œuvre de la nouvelle réglementation :

        Les ressortissants étrangers détenteurs d’un visa professionnel depuis plusieurs années, mais n’ayant pas de permis de travail, doivent s’acquitter du paiement du permis seulement pour l’année 2014. La mesure n’est donc pas rétroactive. Il leur faudra renouveler annuellement ce permis.

        Situations particulières de résidents étrangers :

        Situation des titulaires de Visas E (visa d’affaires) ne travaillant pas : la loi sur l’immigration actuelle prévoit un seul type de visa autorisant son détenteur à résider au Cambodge, le visa E. Un amendement à la loi est actuellement étudié afin de créer d’autres catégories de visas (conjoints de Cambodgiens, retraités etc…). Dans l’intervalle, les étrangers n’exerçant aucune activité professionnelle n’auront pas à solliciter de permis de travail.

        Situation des investisseurs étrangers : les investisseurs, au même titre que les hommes d’affaires, doivent détenir un permis de travail selon les mêmes modalités que pour les étrangers travaillant au Cambodge (non rétroactivité de la mesure).

        publié le 25 août 2014

  2. he has a good point

    I just want to tell you that I am just beginner to blogging and site-building and honestly loved this web-site. More than likely I’m likely to bookmark your blog . You really have awesome stories. Thank you for sharing with us your web site.

Les commentaires sont fermés.