LEGENDE DU TEMPLE PROM-KEL

Dans la commune de Chong Kal, canton de Sâmrong Chong Kal, Province de Siem Reap, Se trouve un ancien temple de 5 m 50 de hauteur dans lequel se dresse un bloc de pierre semblable à un trône.

Voici sa légende :

Un jour un bûcheron qui trouva un arbre roka noir Il tailla dedans un bâton magique au nom de Dâmbâng-Krânhoung (Bâton en bois de Krânhoung).

Grâce à ce bâton, le bûcheron devint très puissant, tellement puissant qu’il fut fait roi après la dynastie du roi chakrâpoat. Il prit comme nom « Sa majesté Dâmbâng krânhoung du même nom que son bâton ».

Il régna pendant 7 ans, 7 mois et 7 jours. Un jour, Il alla demander conseil à un devin celui-ci lui répondit qu’une « personne-porteuse-de-mérite » s’est réincarné dans le sein d’une femme du royaume »

Ce roi Dâmbâng-Krânhoung ordonna de brûler toutes les femmes enceintes.

Une femme qui était entrain de brûler fit tomber son bébé dans le feu , ce qui lui brûla les bras et les pieds mais il n’était pas mort. Les soldats prirent le bébé et le cachèrent dans une touffe de rotin krèk et confièrent à un chef d’une pagode. Il le prit et le fit soigner mais cet enfant garda des membres recroquevillés, paralysés. Cet enfant se déplaçait sur un siège, d’ou son surnom « Prom-Kel ».

De son côté le roi Dâmbâng-Krânhoung demanda encore conseil à son devin qui lui affirma que « l’homme-porteur-de-mérite » reviendrait dans 7 jours sur cheval blanc et régnerait dans le royaume.

Quand la population entendit la prédiction, elle se mit en mouvement pour aller voir « l’homme porteur de mérite » au palais d’Angkor-Watt.

Parmi ces gens, on vit Prom-Kel. Mais celui-ci ne pouvait suivre la foule, du fait de son handicap.

Sur son chemin, il fit la rencontre d’un vieillard qui emmenait un cheval blanc. Le vieillard lui demanda de surveiller son cheval. Le temps qu’il aille faire un tour en forêt. Le vieillard attacha son cheval à un des bras de Prom-Kel et partit.

Le cheval tira si fort sur son bras, que son bras grandit et devient normal.

Prom-Kel, heureux, fit de même avec son autre bras et ses jambes.

Prom Kel attendit le vieillard, mais en vain, Il décida donc d’essayer le cheval. À peine monter, le cheval s’envola rapidement vers le palais d’Angkor Wat. Le souverain Dâmbâng-Krânhoung se fâcha et dit :

-Qui ose voler au-dessus de mon palais ?

Plein de colère, il prit son bâton en bois de krânhoung qui avait un pouvoir magique extraordinaire et le lança en direction de « l’homme porteur de mérite », Prom-Kel, mais ne l’atteignit pas. Ce bâton alla trop loin. Tomba et disparut dans une forêt qu’on appela ensuite Prey Battambang, « Forêt du bâton perdu », et qui devint plus tard une très belle ville qu’on appelle aujourd’hui Battambang. Le roi Dâmbâng-Krânhoung comprit qu’il était magique, et se sauva définitivement au Laos.

Et« l’homme porteur de mérite » était le prince Prom-Kel qui régna en succédant au roi Dâmbâng-Krânhoung. Il prit le nom de sacre de Préah Bat Sénthoup Anouréach. Puis durant son règne, il modifia le drapeau khmer en y mettant au milieu un cheval blanc par reconnaissance envers celui qui lui avait permis de devenir souverain victorieux sur le trône du roi Dâmbâng-Krânhoung, un aventurier puissant qui avait régné après son père. Il fit construire en souvenir un temple à l’endroit où le vieillard lui avait confié le cheval et lui attribua un nom : temple Prom-Kel. Ce nom subsista inchangé jusqu’à nos jours.