Les guides WAM au Cambodge nous disent…

gérard photo

Les meilleurs guides aiment travailler avec nous et lorsque je demande pourquoi ? Ils me répondent parce que vos clients sont tous des clients gentils et c’est un plaisir de leur faire découvrir notre pays.
Et pourquoi sont-ils gentils ?
Parce que nos clients nous ressemblent, ils ont compris notre philosophie et y adhèrent, ils voyagent avec nous car ils désirent partager cet amour du Cambodge qui est ancré en chacun des membres de l’équipe WAM.
Ils ont compris que nous étions des humains, des purs et pas des machines à faire du fric et ces clients s’identifient en nous car ils partagent notre humanisme, notre envie de vrai !
Certains pensent que je suis quelqu’un de pas normal, un genre de malade mental car il arrive souvent que lorsque je ne ressens pas un demandeur de voyage je finisse par lui dire : « Nous ne partageons pas la même idéologie, nous ne ressentons pas les mêmes choses et il serait donc préférable que vous choisissiez un autre réceptif pour découvrir ce merveilleux pays ».
Au début mes nouveaux collaborateurs me prennent vraiment pour un fou caractériel puis au fil des mois lorsqu’ils découvrent nos clients qui viennent nous rencontrer dans nos bureaux de Siem Reap ils comprennent que j’ai raison car ce sont des gens gentils comme nous qui ont soif de découvrir des choses et des lieux authentiques mais aussi de rencontrer des gens, de voir comment ils vivent, ce sont des voyageurs qui ont envie de partager et ça c’est merveilleux ! Des clients contents, des guides heureux de les guider et une équipe d’agence heureuse de s’entendre dire à la fin du séjour : « Merci ! Cela a été encore mieux que ce que l’on avait imaginé ! » .Des petites phrases comme ça procurent des instants de bonheur intense, elles ont beaucoup plus de valeurs que tout l’or du monde.
Ma plus grande fierté c’est d’avoir inculqué cette façon de penser à mes collaborateurs, oui je suis vraiment fier de cela !
J’en profite pour remercier mon grand-père maternel Jean Rabatel qui m’a en partie élevé et qui m’a appris ceci, ce qui est important dans la vie c’est de pouvoir se regarder dans le miroir le matin lorsque tu te rases, tant que tu peux te regarder dans les yeux c’est que tout va bien ! On a essayé de me briser, de faire croire que j’avais changé mais ne t’inquiète pas grand-père même si tu m’as quitté lorsque je n’avais que quinze tu es toujours resté dans mon cœur, tu as guidé ma vie, tu m’as évité de faire des bêtises et c’est grâce à toi que je suis ce que je suis ! Un homme qui marche debout ! Que chaque épreuve rend plus fort ! A l’aube de mes soixante ans je pense encore chaque jour à toi .
Gérard Thévenet – Wam – Agence de voyage locale et indépendante au Cambodge.