Les « jesaitout » s’installent au Cambodge

ydr8l1

J’ai baptisé de nombreux nouveaux arrivants qui ont décidé de venir tenter leur chance au Cambodge en s’y installant pour y créer un business les « Jesaitout » et je vais vous expliquer pourquoi :
Je vais vous parler essentiellement des français car c’est ceux que je connais le mieux et c’est normal car j’ai la même nationalité qu’eux bien que je ne sache plus exactement où se situe la France.
Ces français qui arrivent ont tout compris avant même d’arriver semble-t-il, ils critiquent ouvertement ces anciens expatriés que nous sommes et qui n’ont rien compris, qui ne savent pas gérer leurs affaires et qui ne savent surtout pas comment s’y prendre et traiter les cambodgiens. Ils vont nous montrer, nous apprendre, pour évoluer nous n’avons juste qu’à les regarder et c’est ce que nous faisons ! Nous regardons !
Et nous les voyons changer car ce sont eux qui changent, qui évoluent, qui mettent de « l’eau dans leur vin » comme on dit chez nous, c’est eux qui s’adaptent aux Cambodge et aux cambodgiens, ils apprennent à faire des concessions, à relativiser, à garder le sourire même si ce n’est pas de circonstance et surtout ils apprennent à la fermer ! Ceux qui ne réussissent pas cette mutation s’enfoncent dans une dépression, deviennent aigris et se demandent ce qu’ils font ici ! Certains perdent tout leur investissement et s’en retournent « une main devant, une main derrière » dans ce beau pays de France à la recherche d’aides sociales et pour les plus chanceux d’un nouvel emploi.
Pour beaucoup c’est la fin d’un rêve qui petit à petit s’est transformé en cauchemar, c’est aussi ça le Cambodge !
Beaucoup me disent : « Il vous a fallu beaucoup de courage pour tout quitter et venir vous installer ici ! » et je réponds : « Non juste un tout petit peu de courage et beaucoup alors là beaucoup d’inconscience ! J’ai eu la chance de pouvoir m’adapter et de réussir dans ce que j’ai entrepris mais croyez-moi nous ne sommes pas si nombreux dans ce cas par rapport à ceux qui ont tout perdu. »
Gérard Thévenet – WAM – Agence de voyage locale et indépendante au Cambodge.