Les touristes chinois ou coréens disciplinés

DSC_0025 - Copy

Dans les rues de Siem Reap, sur les temples, dans les restaurants usines il y a des troupeaux pour la plupart du temps chinois ou coréens qui sont en groupes, ils sont très faciles à identifier car ils portent soit tous les mêmes teeshirt , les mêmes casquettes ou les mêmes chapeaux, ces groupes sont quelquefois composés de plus de cent personnes.
Moi qui suit un éternel rebelle cela me fait délirer, comment des êtres humains peuvent-ils être rassemblés en troupeaux pour voyager, être habillés pareils, faire tous la même chose au même moment, comme cela est triste, comment peuvent-ils accepter cela ? Cela leur procure-t-il le moindre plaisir ?
Ils ressemblent à des meutes de zombies robotisés, dressés pour obéir !
Ils sont emmenés dans des supermarchés de souvenirs ou ils doivent obligatoirement acheter. Ces supermarchés appartiennent bien sûr à des coréens si les touristes sont coréens ou à des chinois si les touristes sont chinois, l’agence de voyage est souvent propriétaire ou actionnaire de ce supermarché, si elle ne l’est pas elle perçoit des commissions pouvant aller jusqu’à 50% de tout ce qui est acheté.
Devinez ce qui est vendu dans ces magasins ? Des souvenirs « cambodgiens » fabriqués en Chine ou en Corée ! Elle n’est pas belle la vie ? Nos bons touristes ramènent dans leurs pays respectifs de merveilleux souvenirs du CAMBODGE.
Ces agences possèdent leurs propres hôtels à Siem Reap, leurs propres restaurants, finalement qu’est-ce que cela rapporte au Cambodge ? Le montant de l’entrée des temples, les salaires des employés locaux souvent très bas, quelques taxes rarement payées car un fonctionnaire corrompu a proposé un arrangement (à l’amiable).
Des touristes, de l’argent qui arrive … et qui repart !
Gérard THEVENET – WAM – Agence de voyage locale indépendante à Angkor