PURSAT

images 1La ville de Pursat est elle aussi en plein développement, on y trouve désormais des hôtels corrects avec piscines.
La province de Pursat c’est aussi le berceau de ma belle-famille du côté de mon beau-père, son père et l’un de ses frères y vivent encore, dans un petit village à 18km de la ville de Pursat qui se nomme Krovagn. Le grand-père de mon épouse qui a plus de 80 ans fabriquait des instruments de musique traditionnelle khmère, il n’y a que quelques années qu’il a cessé son activité, avant je lui envoyais des touristes intéressés par cette activité, il expliquait les différentes phases de la fabrication d’un instrument puis il leur fait une démonstration.

images

Dans ce village vit également un de nos oncle qui est sculpteur comme son frère, c’est un homme taciturne qui a derrière lui un passé qu’il n’arrive pas à oublier, il avait été enlevé très jeune à sa famille par les khmers rouges pour en faire un enfant soldat de l’Angkar, il ne raconte pas mais on devine ce qu’il a dû vivre durant plusieurs années, il a dû être forcé de tuer pour ne pas être tué, en tout cas je le ressent comme un homme très traumatisé, pas bien dans sa peau. Lorsque les khmers rouges ont été chassés il est revenu dans son village, la famille lui a pardonné, en fait qu’y avait-il à lui pardonner ? De s’être fait enlever enfant ? D’avoir dû obéir aux Khmers Rouges ? Il a appris la sculpture, il réalise de jolies représentations d’Apsara en bois qu’il revend aux grossistes à Phnom Penh et à Siem Reap.
Gérard Thevenet / Wam Tour