Quand visiter le Cambodge ?

map_of_cambodia

Lorsque vous écoutez ou lisez les conseils des voyagistes et des guides de voyages on vous dit ceci :
Il faut découvrir ce pays entre octobre et mars car après il fait trop chaud et c’est la mousson, il pleut tous les jours et moi qui suis installé depuis plus de vingt ans au Cambodge je dis : MENSONGES ! GROS MENSONGES ! Les voyagistes disent cela parce que ça les arrangent et les guides reprennent les conseils des voyagistes.
Pourquoi conseillent-ils cela ? Parce qu’ils ont d’autres destinations à proposer à leurs clients durant la période qui va d’avril à septembre et qu’ils ont baptisé la basse saison pour l’Asie du sud-Est, ces destinations se situent généralement en Europe et autour de l’Europe ou c’est le printemps puis l’été.
Sachez pourtant ceci c’est aussi la plus belle période pour découvrir le Cambodge, à partir d’avril il commence à pleuvoir cependant pas comme le prétendent ces sinistres menteurs, il pleut de temps en temps, pas tous les jours et lorsque cela arrive cela ne dure rarement plus d’une heure dans une journée. Petit à petit la végétation change et le pays entier se transforme en un merveilleux paradis verdoyants, des couleurs extraordinaires qui semblent quelquefois irréelles et cela va des rizières aux jungles les plus profondes.
Certes avril et mai sont les mois les plus chauds de l’année mais il est toujours possible d’éviter les fortes chaleurs de la mi-journée en commençant les visites tôt et en prenant un temps de repos plus long par exemple entre 11 heures et 15 heures. C’est ce que nous conseillons à nos clients.
J’émets cependant une réserve, c’est Sihanoukville, la station balnéaire est entourée d’une chaîne montagneuse qui semble retenir les nuages, ce qui fait que les pluies sont beaucoup plus fréquentes et y durent beaucoup plus longtemps que sur le reste du Cambodge. Même s’il pleut beaucoup à Sihanoukville il ne faut pas oublier que les pluies tropicales sont composées d’eaux tièdes et que ce n’est pas si désagréable que ça. Cette année j’ai séjournée une semaine dans cette cité au mois de mai sans qu’il ne tombe une seule goutte d’eau.
Pour terminer nous sommes sur ce chapitre nous sommes en ce moment début décembre 2014, la saison sèche et pourtant cela fait plusieurs nuits qu’il pleut, de belles averses, c’est pourtant à cette époque (novembre et décembre) que les voyagistes envoient le plus de clients au Cambodge. Les chinois, les coréens, les japonais, thaïlandais, Vietnamiens et autres asiatiques visitent le pays toute l’année, difficile de leur mentir, ils connaissent bien cette partie du globe.
Gérard THEVENET – WAM – Agence de voyage locale indépendante au Cambodge.