Visite du temple de Banteay Chhmar

DSC_0057   DSC_0058

Le temple de Banteay Chhmar est l’un des temples les plus importants et les moins bien compris du Cambodge de l’époque angkorienne. Le complexe du temple, ses douves, Baray (réservoir) et ses alentours avec son environnement préservé comprend un site archéologique unique et un lien vital dans le patrimoine culturel du Cambodge. Pour ces raisons, il est maintenant l’une des priorités du Cambodge pour l’inscription en tant que site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Son éloignement d’Angkor Wat, explique en partie le manque de documentation et d’étude du temple en profondeur.

DSC_0077  DSC_0087

Banteay Chhmar est le 4ème plus grand temple datant de la période angkorienne après Preah Khan (à Kampong Svay), Angkor Thom et Angkor Wat étant le plus grand temple. Il existe neuf temples satellites dans le cadre du complexe de temple. En outre, Banteay Torp, un autre temple intrigue encore les historiens et vaut bien un détour pour le découvrir, il est à environ 12 kilomètres au sud du temple principal.

DSC_0101

Bien que l’on ne retrouve pas d’écrits sur ce temple, les historiens pensent que le nom de Banteay Chhmar voulait probablement dire « La petite citadelle».
Ce que l’on sait c’est qu’il a été commandé à la fin du 12ème au début du 13ème siècles par le roi Jayavarman VII. Un sanctuaire dans le temple montre l’image d’un prince héritier, qu’on croit être Indravarman un fils de Jayavarman VII. Une inscription Khmers trouvé sur le site (maintenant exposée au Musée national, Phnom Penh) raconte comment ce prince a été sauvé à deux occasions différentes par quatre serviteurs royaux, qui ont tous perdu la vie pour assurer sa défense. L’inscription répertorie les noms de ces fonctionnaires et nous dit que leurs images respectives ont été, une fois placés dans les quatre coins de ce sanctuaire.

???????????????????????????????

Le temple est similaire au style du Bayon Temple, également commandé par Jayavarman VII. Il est l’un des deux seuls sites en dehors de Bayon avec les tours à visages énigmatiques.

???????????????????????????????

Les superbes murs de la galerie extérieure ont aussi des bas-reliefs de scènes militaires et domestiques semblables à Bayon. Ces bas-reliefs s’étirent sur près de 1 kilomètre.
Lors de votre séjour au Cambodge nous vous conseillons de visiter ce temple et de passer une nuit chez l’habitant dans le village qui borde le temple, ce qui vous permettra de vous immerger dans la vie rurale du Cambodge profond.
Gérard THEVENET – WAM – Artisan voyagiste au Cambodge – www.wamtour.com