Visiter les artisans traditionnels de Mandalay en Birmanie

1200px-Mandalay_Temple_Kyaw_Aung_San_Tha_by_Daniel_Julie

Lors de mon second voyage en Birmanie, j’ai pris la décision de m’attarder à Mandalay pour visiter les ateliers des artisans traditionnels de la ville. Bien que la ville soit moins intéressante du point de vue architectural, les richesses culturelles y sont attrayantes. Elle offre aux visiteurs assoiffés de découverte comme moi de petits ateliers symbole de l’artisanat traditionnel birman. Pour ma part, j’ai réellement apprécié de voir les artisans laborieux et affairé à créer de magnifiques objets à travers leur savoir-faire ancestral.

La fabrication des fameuses Feuilles d’Or

Comme on peut le remarquer, les feuilles d’or sont très employées pour recouvrir les Bouddhas et les stupas dans les pagodes. Mandalay est la ville principale pour leur fabrication. Elle est exportée dans tout le pays depuis cette ville. Je voulais réellement découvrir avec quoi et comment elles sont fabriquées. Je me suis alors dirigé vers la 36e rue. J’y ai été reçu par une famille qui a réalisé le métier depuis des générations. Là encore, j’ai été réellement stupéfait de l’accueil chaleureux que l’on m’avait réservé. On m’a expliqué l’utilité des feuilles d’or et les processus de fabrication. Il m’a également démontré qu’ils utilisaient des outils ancestraux pour réaliser le travail. Comme le travail est très dur et long, les hommes sont les plus amènes pour effectuer quasi toutes les tâches.

J’étais réellement étonné qu’une fine feuille d’or de 2,5 cm² soit obtenue après plusieurs heures de dur labeur. Pour obtenir les feuilles d’or, au tout début, le père de famille a pris un lingot d’or pur qu’il a aplati et étiré à la presse pour obtenir un long ruban d’or et fin. Ils sont ensuite découpés et enveloppés un à un dans des feuilles de bambou. Après avoir rassemblé le tout en un petit paquet, ce dernier est aplati à partir d’une masse. L’ouvrier frappe et martèle dessus durant plusieurs jusqu’à obtention de pétales d’or hyper fin. Après cette étape, les femmes s’occupent de retirer les feuilles d’or aplaties pour ensuite les découper en petits carrés. Pour les vendre, elles sont déposées dans de nouvelles petites enveloppes de papier. Cette petite visite particulière est une véritable expérience lors d’un voyage en Birmanie.

L’élaboration de la pierre de jade

Après la découverte de la création des feuilles d’or, je me suis empressé vers le marché du jade pour une nouvelle expérience enrichissante. Comme son nom l’indique, ce marché est dédié à cette magnifique pierre au couleur vert-émeraude. Ce marché est localisé dans le sud de Mandalay vers la 86e rue. Comme il est situé loin de mon hôtel, je me suis fait guider par un guide local. Une fois arrivé sur les lieux, j’ai découvert un univers à part où je pouvais observer la vraie vie birmane. Une fois à l’entrée, les touristes doivent payer pour visiter. Des dizaines et des dizaines de personnes y vendent et taillent les jades. Tout le monde s’affaire à leur tâche au Jade Market.

On a longé les petites allées du marché où des acheteurs, en majorité Chinois, négocient avec les vendeurs. Avec une petite lampe à la main, ils observent minutieusement les nervures des pierres pour s’assurer de leur authenticité. En général, les pierres de jade but y sont travaillées avec beaucoup de finesse. Cette pierre à l’état brut passe entre les mains des tailleurs et les polisseurs pour obtenir des petites merveilles de diverses formes. Ils utilisent pour cela des matériels réellement rudimentaires. Cependant, d’après ce que mon guide m’a expliqué, ce sont des outils traditionnels et ancestraux. Ça a toujours été de telle manière que les ouvriers ont façonné la pierre de jade depuis des générations. Les pierres de jade sont surtout transformées en bijoux à savoir les boucles d’oreilles, colliers et bagues. J’ai ramené quelques objets en souvenir de mon passage. Il faut savoir que passer par le Jade Market est davantage une aventure que je n’ai pas regretté. Cette visite vous réservera plein de souvenirs de votre passage en Birmanie.


Un article de Jeanne M.